Nous sommes actuellement le jeu. août 18, 2022 14:09 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : lun. déc. 28, 2020 15:32 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6110
Localisation : Somme
31e régiment d'infanterie fait partie de la 45e DI

Le 10 mai 1940 la 45e DI, sous les ordres du général Roux, est intégrée à la 4e armée.
À cette date la 45e division d'infanterie se compose :
du 31e régiment d'infanterie ;
du 85e régiment d'infanterie ;
du 113e régiment d'infanterie ;
du 55e régiment d'artillerie divisionnaire ;
du 255e régiment d'artillerie divisionnaire ;
du 33e GRDI (groupe de reconnaissance de division d’infanterie)


Morts pour la France du 31e régiment d'infanterie dans l'Aisne

A Berry-au-Bac

Pierre Louis MAHE
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Berry-au-Bac, (Aisne)
Né le 17 mai 1915 à Scaër (Finistère)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

Georges Vincent BELUTO
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Berry-au-Bac, (Aisne)
Né le 22 avril 1910 à Paris 6e arrondissement
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

A Corbeny

Julien PALET
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Corbeny, (Aisne)
Né le 24 février 1917 à St Georges (Gers)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

A Coulonges-Cohan

Marcel HUNGER
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Coulonges, (Aisne)
Né le 20 juin 1911 à Langres (Haute-Marne)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

François Alfred MARONNE
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Coulonges en Tardenois, (Aisne)
Né le 12 juillet 1910 à Paris
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

René SEBIE
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Coulonges en Tardenois, (Aisne)
Né le 28 août 1913 à Hagetmau (Landes)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

André Pierre TRESTARD
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Coulonges en Tardenois, (Aisne)
Né le 15 avril 1909 à Rocé (Loir-et-Cher)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

A Gernicourt

Camille Charles CHARRIER
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 27 décembre 1909 à Audan (France)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

Lucien Gaston CHOTARD
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 13 août 1909 à Raveau (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

Georges LABREVIL
Mort pour la France le 9 juin1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 23 mars 1912 à Neuilly-en-Dun (Cher)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Ernest MARCHAND
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 3 novembre 1911 à Paris
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

André MORIN
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 8 juin 1909 à Decize (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

Paul PAQUET
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 21 septembre 1909 à Saint-Auvent (Haute-Vienne)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

René Auguste PEYNET
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 4 juin 1910 à Doyet (Allier)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
des suites de blessures

Lucien Henri ROGER
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 24 juillet 1912 à Saint-Hilaire-en-Lignières (Cher)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Pierre Marcel Georges VILLEMONT
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 13 septembre 1906 à Chatillon s/ Indre (Indre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Maurice VOUILLON
Mort pour la France à Gernicourt, (Aisne)
Né à Vernelle (Indre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

ALa Fère-en-Tardenois

Maurice PHILIPPE
Mort pour la France le 12 juin 1940 à La Fère en Tardenois, (Aisne)
Né le 8 mars 1907 à Asnois (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

A Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt

Maurice BLANC DE LA NAUTTE
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Saint-Erme (Aisne)
Né le 30 novembre 1910 à Paris
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

A Seringes et Nesles

Gustave Albert PEROCHON
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Seringes et Nesles, (Aisne)
Né le 4 avril 1910 à Oulmes (Vendée)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Paul Roger ROQUELLE
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Seringues et Nesles, (Aisne)
Né le 26 janvier 1909 à Saint-Léger-de-Fougeret (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

Pierre Auguste JOLIVET
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Seringes et Nesles, (Aisne)
Né le 13 janvier 1907 à Arcueil (Paris)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Eugène LAMPUGNANI
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Seringes et Nesles, (Aisne)
Né le 1er mai 1909 à Paris
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

Maurice Joseph MONTREUIL
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Seringes et Nesles, (Aisne)
Né le 11 juin 1907 à Signy-l'Abbaye (Ardennes)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Pierre Antoine VERNE
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Seringes et Nesles, (Aisne)
Né le 17 juillet 1910 à Pont-Salomon (Haute-Loire)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

A Sissonne

Pierre VIOLETTE
Mort pour la France le 14 juin 1940 à Sissonne, (Aisne)
Né le 9 décembre 1918 à Bourges (Cher)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat

A Laon

Emile DURAND
Mort pour la France le 25 juin 1940 à Laon, (Aisne)
Né le 29 mars 1910 à Fléty (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : lun. déc. 28, 2020 15:34 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6110
Localisation : Somme
Morts pour la France du 31e régiment d'infanterie dans la Marne

A Cormicy

Gaston Albert AUGERY
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Cormicy, (Marne)
Né le 11 mars 1910 à Dampierre sur Boulay (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Paul Jean André LEBLANC
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Cormicy, (Marne)
Né le 4 novembre 1910 à Lurais (Indre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
J.O. du 27 avril 1944 page 1171
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
LEBLANC (Paul), soldat, classe 1930, matricule L. M. 582 au recrutement de Tours : soldat très énergique et d'un sang-froid exemplaire, qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat le 9 juin 1940, à Berry-au Bac, au cours d'une violente attaque ennemie. A été cité.

Louis René DEFAITS
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Cormicy, (Marne)
Né le 11 mai 1916 à Mery sur Cher (Cher)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

Joseph BERTRAND
Mort pour la France le 10 juin 1940 (Cormicy, (Marne)
Né le 22 mai 1910 à Parigny les Vaux (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

René Auguste DOURIOUX
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Cormicy, (Marne)
Né le 17 septembre 1909 à Paris
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France

Fernand Denis Pierre SALMON
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Cormicy, (Marne)
Né le 9 octobre 1910 (Loir-et-Cher)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : lun. déc. 28, 2020 17:24 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6110
Localisation : Somme
J.O. du 1er août 1941 page 3215

Nomination dans la Légion d'Honneur
POUR CHEVALIER
(Pour prendre rang du 7 avril 1941)

LALLEMAND (Adolphe-Louis-Marie), capitaine au 31e régiment d'infanterie : commandant de compagnie d'accompagnement actif et énergique. S'est signalé dès le début de la campagne, les 16 et 17 octobre 1939, puis comme commandant des groupes francs du régiment. S'est distingué ensuite, au cours des combats du 9 au 16 juin 1940, en particulier le 11 juin, où une partie du bataillon étant tombée aux mains de l'ennemi, il a pris le commandement du reste en partie encerclé et a résisté pendant plusieurs heures dans un point d'appui, malgré la menace de débordement. A ensuite assuré sous le feu de l'ennemi, au Sud de la Marne, le repli des éléments sous ses ordres, ramenant intacte la plus grande partie de son détachement, après avoir traversé la rivière, dans des conditions périlleuses et par des moyens de fortune.

J.O. du 1er août 1941 page 3215
Attribution de la Médaille militaire
LARDENOIS (Roger-Henri), adjudant au 31e régiment d'infanterie : chef de section énergique et courageux, d'un sang-froid exemplaire. Au combat du 11 juin 1940, a reçu quatre blessures, dont une très grave.
La nomination ci-dessus comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : lun. déc. 28, 2020 17:43 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6110
Localisation : Somme
J.O. du 4 novembre 1943 page 2847
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
JALICOT (André-Gilbert), sergent au 31e régiment d'infanterie : sous-officier qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. Le 11 juin 1940. dans un village encerclé par l'ennemi et dont toutes les rues étaient battues par le feu de ses armes automatiques, s'est offert spontanément pour rétablir, sous le feu, la liaison avec une unité voisine. A été atteint de plusieurs blessures graves.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : lun. déc. 28, 2020 17:54 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6110
Localisation : Somme
J.O. du 15 mai 1943 page 1343
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
BECK (René-Louis), lieutenant au 31e régiment d'infanterie : officier énergique et de haute valeur morale. A toujours eu une belle attitude au feu. Au moment de l'attaque allemande du 9 juin 1940, placé aux avant-postes entre l'Aisne et le canal, a résisté en repoussant toutes les tentatives d'infiltration de l'ennemi. Le 11 juin, combattant dans un village progressivement encerclé, a donné le plus bel exemple à ses hommes en résistant jusqu'à épuisement des munitions. A été atteint de blessures multiples au cours de l'action.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : mar. mars 09, 2021 11:51 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6110
Localisation : Somme
Kleber Alain OURY
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Passy Grigny, (Marne)
Né le 1er février 1909 à Angebaudière (Loir-et-Cher)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat
J.O. du 16 octobre 1943 page 2685
Attribution de la médaille militaire à titre posthume
OURY (Kléber), soldat, classe 1929 /2 matricule ??? au recrutement de Blois : soldat courageux brave. A eu une belle attitude au feu alors que son imité était cernée, le 11 juin 1940. dans le village de Passy-Grigny (Marne) par une formation blindée ennemie. A été tué glorieusement à son poste de combat. A été cité.

J.O. du 15 octobre 1943 page 2676
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume
SAVE (Lucien-François), lieutenant : commandant de compagnie de haute valeur morale, ayant toujours eu une belle attitude au feu. S'est particulièrement distingué le 11 juin 1940 au combat de Passy-Grigny. Arrivant dans cette localité peu avant les engins blindés allemands, a immédiatement organisé la défense. A soutenu une lutte inégale jusqu'à épuisement des munitions. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.
Lucien François SAVE
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Passy Grigny, (Marne)
Né le 5 septembre 1909 à Lormes (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat


Les citations de Kléber OURY et du lieutenant SAVE peuvent être rattachées à celles du sergent JALICOT et du capitaine LALLEMAND (voir ci-dessus).

31e régiment d'infanterie
J.O. du 16 octobre 1943 page 2685
Attribution de la médaille militaire à titre posthume
PAQUET (Paul), soldat, classe 1929, matricule 2971 recrutement de Limoges : soldat brave et courageux qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. Le 9 juin 1940, sur la rive Sud de l'Aisne, dans la région Ouest Berry-au-Bac, a exécuté avec sa section, sous le feu ennemi, une contre-attaque qui a permis de reprendre une partie du terrain du. A trouvé une mort glorieuse au cours l'action. A été cité.
Paul PAQUET
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 21 septembre 1909 à Saint-Auvent (Haute-Vienne)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
tué au combat


31e régiment d'infanterie
J.O. du 16 octobre 1943 page 2685
Attribution de la médaille militaire à titre posthume
ROQUELLE (Paul), caporal-chef, casse 1929, matricule 828 au recrutement dé Nevers : gradé énergique et brave. A eu une belle attitude feu cours du combat, du 10 juin 1940, dans la forêt de Nesles, lors d'une puissante attaque allemande. A été tué glorieusement à son poste de combat au cours d'un violent bombardement. A été cité.
Paul Roger ROQUELLE
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Seringues et Nesles, (Aisne)
Né le 26 janvier 1909 à Saint-Léger-de-Fougeret (Nièvre)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : ven. mars 12, 2021 19:11 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6110
Localisation : Somme
31e régiment d'infanterie

J.O. du 6 janvier 1944 pages 107 et 108

Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

DESFORGES (Louis), sergent, classe 1932, matricule 301 au recrutement de Nevers : sous-officier brave et énergique. Le 12 juin 1940, faisant partie d'une reconnaissance chargée d'occuper le village de Mareuil-le-Port, s'est trouvé tout à coup sous un feu violent d'armes automatiques de l'ennemi qui venait d'occuper ce village. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A. été cité.

MANCEAU (Henri-Fernand), sergent, classe 1925, matricule 1072 au recrutement de Nevers : sous-officier brave et courageux. A toujours eu une belle attitude au feu. Très grièvement blessé à son poste de combat dans la nuit du 9 au 10 juin 1940, a Gueux (Marne), est mort des suites de ses blessures. A été cité.

DEFAITS (Louis-René), caporal-chef, classe 1936, matricule 27 au recrutement de Blois : gradé très énergique et d'un sang-froid exemplaire. A été mortellement blessé à son poste de combat, le 10 juin 1940, près de Cormicy. A été cité.

MARONNE (François-Alfred), caporal, classe 1930, matricule 3733 au 2e bureau do recrutement de la Seine : gradé très énergique, et d'un sang-froid exemplaire qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse au combat du 10 juin 1940, en lisière de la forêt de Nesles, au cours d un violent bombardement d'artillerie ennemie. A été cité.

CHRETIEN (Roger), soldat, classe 1929, matricule 487 au recrutement do Nevers : soldat brave et courageux. Son unité ayant reçu l'ordre d'exécuter un repli, a trouvé une mort glorieuse, le 13 juin 1040, près du village de Corribert, au cours d'un violent bombardement par avions. A été cité.

DELAGE (Marcel), soldat, classe 1931, matricule 2462 au recrutement de Limoges : soldat brave qui a toujours eu une belle attitude au feu. Le 13 juin 1940, à Montmort (Marne), pendant le repli exécuté par ordre, a été tué glorieusement à son poste de combat, au cours d'un violent bombardement par avions. A été cité.

DESERBAIS (Georges), soldat, classe 1930, matricule 2317 au recrutement de Poitiers : soldat brave et énergique ayant toujours eu une belle attitude au feu. Le 11 juin 1940, a combattu toute la journée dans le village des Mesneux, progressivement encerclé par l'ennemi. Après avoir résisté maison par maison, au cours d'un combat de rues, a trouvé une mort glorieuse au cours de l'action, faisant ainsi preuve du plus grand courage. A été cité.

GOURY (Jean-Baptiste), soldat, classe 1931, matricule 1335 au recrutement de Nevers: soldat , brave et courageux, qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. Le 12 juin 1940, faisant partie d'une reconnaissance chargée d'occuper le village de Leuvrigny, a trouvé une mort glorieuse au cours du combat livré à hauteur de Moulin-Nantay. A été cité.

GUINEAULT (Alexandre), soldat, classe 1930, matricule 528 au recrutement de Nevers : soldat brave et courageux, qui a montré une belle attitude au feu. A trouvé une mort glorieuse à son poste, le 15 juin 1940, au cours du combat livré près d'Arcis-sur-Aube contre une puissante attaque allemande appuyée par de nombreux engins blindés. A été cité.

HATTE (Paul-Daniel), soldat, classe 1930, matricule 320 au recrutement de Bourges : soldat énergique et brave, qui a toujours montré au feu le plus grand mépris du danger. Le 11 juin 1940, aux Mesneux (Marne), au cours du combat, s'est porté volontairement en avant avec son capitaine en vue de réduire au silence une arme automatique ennemie. Voyant son chef atteint par une rafale, s'est s'est porté sous le feu à son secours et a été tué glorieusement à ses côtés. A été cité.

LAUDET (Joseph-Marcel), soldat, classe 1932, matricule 1962 au recrutement de Nevers : soldat brave et courageux. A eu une belle attitude au feu au cours des combats des 9 et 10 juin 1940, sur l'Aisne et au Sud de l'Aisne. Le 10 juin 1910, à Châlons-sur-Vesle, a été très grièvement blessé à son poste de combat dans le village menacé d'encerclement. Est mort ides suites de ses blessures. A été cité.

MACHAND (Ernest), soldat, classe 1931, matricule Ï041 au recrutement de Nevers : soldat très courageux, qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. Le 9 juin 1940, sur la rive Sud de l'Aisne, dans la région Ouest de Berry-au-Bac, a fait face à l'attaque allemande et a arrêté pendant plusieurs heures, avec son groupe, l'infiltration ennemie. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.

MOREAU (Georges), soldat, classe 1929, matricule 1313 au recrutement de Nevers : soldat brave et courageux, qui a toujours eu une belle attitude au feu. Le 13 juin 1940, à Bannes (Marne), pendant un repli exécuté par ordre, a été blessé très grièvement à son poste de combat au cours d'un violent bombardement par avions. Est décédé quelques heures après des suites de ses blessures. A été cité.

ROGER (Lucien-Henri), soldat, classe 1932, matricule 1741 au recrutement de Bourges : soldat brave et courageux, qui a eu une belle attitude au feu. Le 9 juin 1940, à Gernicourt, sur la rive Sud de l'Aisne, a fait face courageusement avec son groupe à l'attaque allemande. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action, en accomplissant héroïquement son devoir. A été cité.

TABART (Roland), soldat, classe 1929, matricule 1285 au recrutement d'Orléans : soldat brave et énergique, qui a eu une belle attitude au feu. Très grièvement blessé, le 11 juin 1940, à son poste de combat, aux Mesneux, est mort peu après au village de Gueux des suites de ses blessures. A été cité.

VERNE (Pierre), soldat, classe 1930, matricule 1545 au recrutement du Puy : soldat brave et courageux. A eu une belle attitude au feu. Le 10 juin 1940, au cours du combat dans la forêt de Nesles, s'est particulièrement distingué par son courage et son allant malgré les violents bombardements ennemis. A trouvé une mort glorieuse en pleine action au moment où il exécutait par ordre, avec son groupe, un mouvement particulièrement délicat. A été cité.

VOUILLON (Maurice), soldat, classe 1932, matricule 1717 au recrutement de Châteauroux : soldat brave et courageux, qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. Le 9 juin 1940 à Gernicourt, sur la rive Sud de l'Aisne, a fait face à l'attaque allemande et a arrêté pendant plusieurs heures, avec son groupe, l'Infiltration ennemie. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : mar. janv. 11, 2022 0:58 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. mars 15, 2012 4:21 am
Messages : 366
MARONNE François Alfred

https://www.memorialgenweb.org/memorial ... id=9420356


Haut
   
 Sujet du message : Re: 31e régiment d'infanterie
MessagePublié : sam. févr. 05, 2022 19:18 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6110
Localisation : Somme
31e régiment d'infanterie

J.O. du 5 janvier 1944 page 91
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

METHIVIER (Gaston-Marcel), sergent-chef, classe 1930, matricule 832 au recrutement d'Orléans : sous-officier très énergique et d'un sang-froid exemplaire qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse au cours du combat du 10 juin 1940 au Nord-Est de Reims. A été cité.

PHILIPPE (Maurice), sergent, classe 1923/1927, matricule 745 au recrutement de Nevers : sous-officier très courageux qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse au combat du 12 juin 1940, dans la forêt de Nesles, au cours d'un violent bombardement d'artillerie ennemie. A été cité.

SALMON (Fernand-Louis), soldat de 1ère classe, classe 1930, matricule 1882 au recrutement de Blois : soldat très énergique et d'un sang-froid exemplaire qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse au cours du combat du 9 juin 1940, près de Berry-au-Bac, en résistant héroïquement avec son unité à une puissante attaque allemande. A été cité.

AUGERY (Gaston-Albert), soldat, classe 1926/1940 (sic) * matricule 490 au recrutement de Nevers : soldat très énergique et d'un sang-froid exemplaire qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse, le 9 juin 1940, à la cote 108, devant Berry-au-Bac, en résistant sans esprit de recul, à une puissante attaque allemande. A été cité.

BERTRAND (Joseph), soldat, classe 1926-1930, matricule 372 au recrutement de Nevers : soldat très courageux et d'un sang-froid exemplaire qui a montré au feu le plus grand mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse, le 9 juin 1940, a la cote 108, devant Berry-au-Bac, en résistant sans esprit de recul a une puissante attaque allemande. A été cité.

FOUCREAU (Armand-René), soldat, classe 1926-1930, matricule 1165 au recrutement de Poitiers : soldat très énergique et d'un sang-froid exemplaire. Pendant l'exécution d'un repl¡ prescrit par le commandement, a trouvé une mort glorieuse, le 13 juin 1940, près de Corribert, au cours d'un violent bombardement par avions. A été cité.

LAYES (Paul-Jacques) soldat, classe 1930, matricule 567 au recrutement du Puy : soldat très courageux et d'un sang-froid exemplaire. Pendant l'exécution d'un repli prescrit par le commandement, a trouvé une mort glorieuse, le 13 juin 1940, près de Corribert, au cours d'un violent bombardement par avions. A été cité.

PONS (Antoine-François), soldat, classe 1931, matricule 1376 au recrutement de Perpignan : infirmer très énergique et d'un sang-froid exemplaire. A été un module de dévouement et d'esprit de sacrifice en se portant sous le feu, le 12 juin 1940, au cours de l'attaque de Leuvrigny, au secours des gradés et hommes blessés. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.

* lire 1926/1930

Antoine François Joseph PONS
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Mareuil-le-Port, (Marne)
Né le 30 août 1911 à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 137459

Paul Jacques LAYES
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Montmort, (Marne)
Né le 29 août 1910 à Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : bombardement
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 72346

Armand René FOUCREAU
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Montmort, (Marne)
Né le 29 juin 1910 à Coussay (Vienne)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 186231

Gaston Marcel Adrien METHIVIER
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Reims, (Marne)
Né le 21 janvier 1910 à Orléans (Loiret)
31e régiment d'infanterie (31e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : tué par éclats d'obus
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 99697
Géographie historique : Aydes est l'un des quartiers d'Orléans.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.398s | Queries: 20 | Peak Memory Usage: 13.7 Mio | GZIP: On ]