Nous sommes actuellement le lun. nov. 29, 2021 4:01 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : mer. mars 10, 2021 9:48 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5002
Localisation : Somme
55e régiment d'artillerie divisionnaire

Le 55e régiment d'artillerie appartient à la 45e D.I.

Le 10 mai 1940 la 45e DI, sous les ordres du général Roux, est intégrée à la 4e armée.
À cette date la 45e division d'infanterie se compose :
du 31e régiment d'infanterie ;
du 85e régiment d'infanterie ;
du 113e régiment d'infanterie ;
du 55e régiment d'artillerie divisionnaire ;
du 255e régiment d'artillerie divisionnaire ;
du 33e GRDI (groupe de reconnaissance de division d’infanterie)

Morts pour la France du 55e RA dans l'Aisne

Albert Jules COLLET
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Guyencourt, (Aisne)
Né le 29 avril 1912 à Grenoble (Isère)
55e régiment d'artillerie (55e RA)
Mort pour la France
J.O. du 15 juin 1942 page 2100
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume
COLLET (Albert-Jules), lieutenant : officier d'une haute valeur morale et d'un grand courage. Le 9 juin 1940, à Guyencourt obligé de reculer ses pièces pour prendre a parti les colonnes ennemies, a exécuté ce mouvement sous un feu violent d'artillerie et d'aviation et a rempli sa mission. A été tué glorieusement à côté de ses canons. A été cité.

Kleber Jules JOSSE
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Guyencourt, (Aisne)
Né le 14 mai 1900 à Château-Renault (Indre-et-Loire)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France
tué au combat

Robert Samuel GOLUDOU
Mort pour la France le 15 juillet 1940 à Laon, (Aisne)
Né le 7 mars 1909 à St Loup des Vignes (Loiret)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France

55e régiment d'artillerie divisionnaire
J.O. du 14 janvier 1942 page 206
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

BRUN (Emile-Roger), maître pointeur : maître pointeur d'élite, précis, calme et brave. A trouvé une mort glorieuse, le 8 juin 1940, à Guyencourt (Aisne), à son poste de combat. A été cité.
Emile Roger BRUN
Mort pour la France le 6 juin 1940
Né le 14 août 1913 à Fors (Deux-Sèvres)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France
Nota bene : la date de décès diffère entre la fiche MdH et la citation

FOUGERAT (André-Georges), canonnier : servant modèle, d'un beau courage. A trouvé une mort glorieuse lors d'une mise en batterie sous le feu de l'artillerie et de l'aviation, le 9 juin 1940, à Guyencourt (Aisne). A été cité.
André Georges FOUGERAT
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Guyencourt, (Aisne)
Né le 17 janvier 1909 à Gourgé (Deux-Sèvres)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France

JOSSE (Kléber-Jules), canonnier : canonnier brave et dévoué. Resté à son poste de combat sous un violent bombardement, a trouvé une mort glorieuse le 9 juin 1940, à Guyencourt (Aisne). A été cité.
Kleber Jules JOSSE
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Guyencourt, (Aisne)
Né le 14 mai 1900 à Château-Renault (Indre-et-Loire)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France
tué au combat

ROUSSEAUX (Jean-Adolphe), canonnier : observateur dévoué et courageux. A été tué glorieusement, le 9 juin 1940, à Guyencourt (Aisne), à son poste de combat. A été cité.
Jean Adolphe ROUSSEAUX
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Guyencourt, (Aisne)
Né le 9 juin 1905 à Gaillard (Haute-Savoie)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France
tué au combat


LAINE (Charles-Camille-Gabriel), canonnier : canonnier dévoué et courageux. A été mortellement blessé, le 9 juin 1940, à son poste de combat. A été cité.
Charles Camille Gabriel LAINE
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Boursault, (Marne)
Né le 31 mars 1914 à Cuesmes (Belgique)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. mars 10, 2021 9:50 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5002
Localisation : Somme
55e régiment d'artillerie divisionnaire

Morts pour la France du 55e RA dans la Marne (villages proches de l'Aisne)

Le 9 juin 1940

Camille Emile FREBAULT
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Courlandon, (Marne)
Né le 8 mai 1918 à Nérondes (Cher)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RA)
Mort pour la France
J.O. du 15 septembre 1943 page 2434
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
FREBAULT (Camille-Emile), canonnier, classe 1938, matricule 104 au recrutement de Bourges : servant modèle, dévoué et courageux. A été tué glorieusement sur sa pièce par une bombe d'avion, le 9 juin 1940, à Courlandon (Marne). A été cité.

Le 10 juin 1940

André Julien VALLET SANDRE
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Gueux, (Marne)
Né le 6 février 1905 à Paris
55e régiment d'artillerie (55e RA)
Mort pour la France
tué au combat

Date de décès inconnue

Robert Clotaire Fernand VANNEAU
Mort pour la France à Gueux, (Marne)
Né à ??? (Loiret)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France
tué au combat

André Edouard Bernard VIGNES
Mort pour la France à Gueux, (Marne)
Né à Pallanne (Gers)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France
tué au combat

Le 11 juin 1940

Louis Francis GAUME
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Festigny, (Marne)
Né le 18 avril 1905 à Cercy-la-Tour (Nièvre)
55e régiment d'artillerie (55e RA)
Mort pour la France
tué au combat

Le 13 juin 1940

André Charles Adolphe Armand DEROCQUE
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Corribert, (Marne)
Né le 6 août 1898 à La Bouille (Seine-Maritime)
55e régiment d'artillerie (55e RA)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

Bernard Joseph ORTIOU
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Corribert, (Marne)
Né le 28 mai 1912 à Villerbon (Loir-et-Cher)
55e régiment d'artillerie (55e RA)
Mort pour la France
tué au combat

Henri Ernest Eugène THOMASSET
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Corribert, (Marne)
Né le 12 novembre 1902 à Paris
55e régiment d'artillerie (55e RA)
Mort pour la France
bombardement

Rémy CHAMPEAU
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Corribert, (Marne)
Né le 28 décembre 1903 à Saint-Saulge (Nièvre)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Classe : 1923
Mort pour la France

Emile Julien Jean Martin GILLIO
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Etoges, (Marne)
Né le 1er avril 1910 à Rogroras (Bouches-du-Rhône)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France

Louis Eugène GONNET
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Loisy en Brie, (Marne)
Né le 8 janvier 1906 à Chignin (Savoie)
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France

Bruno GINDRA
Mort pour la France le 13 juin 1940 ( Marne)
Né le 22 septembre 1905 (Marne) ???
55e régiment d'artillerie (55e RA)
Mort pour la France


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. mars 10, 2021 10:57 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5002
Localisation : Somme
255e régiment d'artillerie lourde divisionnaire

Le 255e régiment d'artillerie lourde divisionnaire appartient à la 45e D.I.

Le 10 mai 1940 la 45e DI, sous les ordres du général Roux, est intégrée à la 4e armée.
À cette date la 45e division d'infanterie se compose :
du 31e régiment d'infanterie ;
du 85e régiment d'infanterie ;
du 113e régiment d'infanterie ;
du 55e régiment d'artillerie divisionnaire ;
du 255e régiment d'artillerie divisionnaire ;
du 33e GRDI (groupe de reconnaissance de division d’infanterie)

André VIALLESOUBRANNE
Mort pour la France à Berry-au-Bac, (Aisne)
Né à ??? (Ain)
255e régiment d'artillerie lourde divisionnaire (255e RALD)
Mort pour la France

Léonard LAVAUD
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Cauroy-lès-Hermonville, (Marne)
Né le 2 février 1903 à Eyburie (Corrèze)
255e régiment d'artillerie (255e RA)
Mort pour la France

Léon CORDRAY
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Bouvancourt - Prieuré de Châlons-le-Vergeur, (Marne)
Né le 5mars 1903 à Lyon (Rhône)
255e régiment d'artillerie lourde divisionnaire (255e RALD)
Mort pour la France

Henri Ernest Valentin BOUTIN
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Bouvancourt, (Marne)
Né le 1er mai 1903 à Coulonges-sur-l'Autize (Deux-Sèvres)
255e régiment d'artillerie lourde divisionnaire (255e RALD) 14e Batterie
Mort pour la France
J.O. du 19 août 1943 page 2192
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
BOUTIN (Henri-Ernest-Valentin), canonnier, classe 1923, matricule 356 au recrutement de Niort : canonnier d'un courage et d'une ténacité exemplaires. Fièrement resté à son poste de combat au cours d'un bombardement aérien, y a trouvé une mort glorieuse. A été cité.

Alphonse Maurice PECOUYOUL
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Vandeuil, (Marne)
Né le 30 novembre 1904 à Calviac (Dordogne)
255e régiment d'artillerie lourde divisionnaire (255e RALD)
Mort pour la France
tué au combat

255e régiment d'artillerie lourde
J.O. du 10 novembre 1941 page 4870
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
BIGOT DE LA TOUANNE (Pierre-Marie-Henri-Jacques), maréchal des logis : sous-officier énergique et d'un beau courage. A trouvé une mort glorieuse à Montmort (Marne) le 13 juin 1940 à la tête de sa troupe qu'il maintenait en ordre sous un violent bombardement par avions. Croix de guerre avec palme.
Pierre Marie Henri Jacques BIGOT DE LA TOUANNE
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Montmort (Marne)
Né le 28 janvier 1903 à Salbris (Loir-et-Cher)
255e régiment d'artillerie lourde 14e Batterie
Mort pour la France




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. mars 10, 2021 14:26 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5002
Localisation : Somme
55e régiment d'artillerie divisionnaire

J.O. du 17 mai 1941 page 2087
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
BOBEZEAU (Fernand), canonnier au 55e régiment d'artillerie divisionnaire : a été grièvement blessé par éclat d'obus, le 10 juin 1940, alors que son unité était prise sous un violent bombardement d'artillerie au cours d'une mise en batterie au Chemin-des-Dames. Amputé de la cuisse droite.

10e batterie anti-chars du 55e régiment d'artillerie

J.O. du 12 mai 1941 page 2016
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
DAUREAU (Antoine), canonnier à la 10e batterie anti-chars du 55e régiment d'artillerie : canonnier dévoué et brave. Très gravement blessé, le 13 juin 1940, à Montmart*. A été amputé.

* Montmort-Lucy (Marne) ???

5e batterie du 55e régiment d'artillerie divisionnaire

J.O. du 6 février 1941 page 596
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
HERAULT DE LA VERONNE (Marie-Geoffroy-Guillaume-Antoine), capitaine commandant la 5e batterie du 55e régiment d'artillerie divisionnaire ; a été blessé légèrement, le 9 juin 1940, alors qu'à cheval il donnait l'exemple du sang-froid à sa batterie attaquée à la bombe et à la mitrailleuse par les avions ennemis. Le 13 juin, a été blessé grièvement alors qu'il reconnaissait un itinéraire dans un village bombardé. A été à nouveau blessé le même jour pendant son évacuation.

55e régiment d'artillerie
J.O. du 10 octobre 1941 page 4382
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier à titre posthume
POUGIN DE LA MAISONNEUVE (Alain-Marie-Maurice), sous-lieutenant : véritable modèle de l'officier français. Dès son arrivée au front, ne désirant que se battre, a montré en toutes circonstances qu'il savait allier aux plus hautes vertus morales un courage remarquable. Pendant les bombardements répétés subis par sa batterie qui se repliait dans l'après-midi du 13 juin 1940, est resté à cheval pour donner à ses hommes l'exemple du sang-froid et maintenir l'ordre. A été glorieusement tué dans la soirée, près d'Etoges, an cours d'un bombardement particulièrement violent qui causa de lourdes pertes à sa batterie. A été cité.
Alain Marie Maurice POUGIN DE LA MAISONNEUVE
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Bannes*, (Marne)
Né le 22 février 1918 à Paris
55e régiment d'artillerie divisionnaire (55e RAD)
Mort pour la France

* Bannes entre Joches et Fère-Champenoise (Marne)




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. mars 10, 2021 15:07 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5002
Localisation : Somme
55e régiment d'artillerie

J.O. du 28 février 1942 page 873

Rectificatif au Journal officiel du 10-7-41

Ordre n° 437/C du 27-12-40, à l'ordre de la division, au lieu de: Babaut, maréchal des logis », lire: « Babault, maréchal des logis »; au lieu de: Guerut (Lucien), 2e classe », lire: Guerut (Louis) » ; au lieu de: « Gravereau (Jules) », lire: « Graveleau ».


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. mars 10, 2021 18:13 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5002
Localisation : Somme
55e régiment d'artillerie divisionnaire

J.O. du 14 janvier 1942 page 206
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

MAQUART (Maurice-Nicolas-Auguste), maréchal des logis : chef de pièce ardent au feu, sachant communiquer à ses hommes le mépris du danger. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, à Gueux (Marne), au moment où il mettait sa pièce en batterie. A été cité.

VANNEAU (Robert-Clotaire-Fernand), canonnier de 1ère classe : canonnier modèle, ayant fait preuve des plus belles qualités d'endurance et de courage. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, à Gueux (Marne), au moment où il mettait sa pièce en batterie. A été cité.

SAUTEREAU (Raymond-Zéphirin), canonnier : artificier d'un courage exceptionnel. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, à Gueux (Marne), un obus ennemi étant tombé sur la pièce qu'il servait. A été cité.

BOIRET (Maurice-Prosper), canonnier : servant dévoué et courageux. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 13 juin 1940, à Corribert (Marne), au cours d'un violent bombardement aérien. A été cité.

CINDRA ou GINDRA (Bruno), canonnier: canonnier dévoué et courageux. A été mortellement blessé, le 13 juin 1940, à Corribert (Marne), au cours d'un violent bombardement aérien. A été cité.
Bruno GINDRA
Mort pour la France le 13 juin 1940 (Marne)
Né le 22 septembre 1905 (Marne)
55e régiment d'artillerie (55e RA)
Mort pour la France

LEGENDRE (Albert-Pierre-Joseph-René), canonnier : canonnier dévoué et courageux. A été mortellement blessé, le 13 juin 1940, à Corribert (Marne), au cours d'un violent bombardement aérien. A été cité.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. mars 11, 2021 10:05 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5002
Localisation : Somme
55e régiment d'artillerie

J.O. du 3 novembre 1941 page 4781

Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

VALLET-SANDRE (André-Julien), maréchal des logis : maréchal des logis artificier magnifique de bravoure. Le 10 juin 1940, à Gueux (Marne), a remplacé spontanément, au cours d'un tir, le chargeur d'une pièce qui venait d'être blessé. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action, un obus ennemi étant tombé sur la flèche du canon qu'il servait. Croix de guerre avec palme.

DEFLANDRE (Henri-René-Paul), brigadier : brigadier pointeur calme et précis, plein d'ardeur au feu. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, à Gueux (Marne), a son poste de combat. Croix de guerre avec palme.

ORTIOU (Bernard-Joseph), brigadier : brigadier observateur remarquable de courage et de dévouement. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat le 15 juin 1940 à Corribert (Marne). Croix de guerre avec palme.

PLISSON (Louis), maître pointeur : maître pointeur calme et brave, a trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 10 juin 1940, à Gueux (Marne). Croix de guerre avec palme.

GAUME (Louis-Francis), canonnier de 1ère classe, soldat brave et plein d'allant. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 11 juin 1940, à Festigny (Marne), au cours d'un violent bombardement. Croix de guerre avec palme.

GILLIO (Emile) canonnier de 1ère classe : soldat brave et dévoué. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 13 juin 1940, à Etoges (Marne). Croix de guerre avec palme.

BOULAY (André-Louis), canonnier : soldat brave et dévoué. Très grièvement blessé à son poste de combat, le 13 juin 1940, à Corribert (Marne), est mort des suites de ses blessures. Croix de guerre avec palme.

CHABANIS (Léon-Régis-Marius), canonnier : soldat brave et dévoué. A trouvé une mort glorieuse, le 13 juin 4940, à Eloges (Marne), à son poste de combat. Croix de guerre avec palme.

DELANIZEULLE (Jean--Robert), canonnier : canonnier courageux et dévoué. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 13 juin 1940, à Corribert (Marne). Croix de guerre avec palme.

FLEUREAU (Marius-Louis), canonnier : canonnier dévoué et courageux. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 9 juIn 1940, à Courlandon (Marne), au cours d'un violent bombardement. Croix de guerre avec palme.

GUERUT (Louis-Henri), canonnier : canonnier dévoué et courageux. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 10 juin 1910. près d'Epernay. Croix de guerre avec palme.

MAS (Antoine-Louis), canonnier : canonnier modèle de bravoure. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 13 juin 1940, à Corribert (Marne). Croix de guerre avec palme.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.213s | Queries: 24 | Peak Memory Usage: 13.66 Mio | GZIP: On ]