Nous sommes actuellement le jeu. juin 30, 2022 17:14 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mer. sept. 30, 2020 8:25 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
101e régiment d'infanterie
Le régiment fait partie de la 41e Division d'infanterie avec les 103e et 104e R.I.

J.O. du 25 février 1941 page 900
Médaille militaire
LE SECH (Yves), soldat au 101e régiment d'infanterie : fusilier voltigeur modèle, grièvement blessé par grenade et par balle au cours d'une attaque allemande, le 10 juin 1940, dans la région de Soissons. A été amputé de la jambe gauche.

J.O. du 31 octobre 1942 page 3630
Médaille militaire
CANTREL (André), soldat au 101e régiment d'infanterie : soldat courageux. A été grièvement blessé le 11 juin 1940 à son poste de combat, aux environs de Soissons, au cours d'un violent bombardement de sa position par l'artillerie ennemie. A dû subir la désarticulation de l'épaule gauche.

J.O. du 17 juin 1941 page 2538
Médaille militaire
LECARRER (Ferdinand), soldat au 101e régiment d'infanterie : a été grièvement blessé par balle, le 10 juin 1940, au cours d'un combat à Torcy. Atteint de paralysie du bras droit.

J.O. du 17 mai 1941 page 2088
Médaille militaire
JARDIN (Pierre), soldat au 101e régiment d'infanterie : a été très gravement blessé par éclat d'obus, le 10 juin 1940, à son poste de combat aux environs de Laon.

J.O. du 27 février 1941 page 938
Médaille militaire
CECCALDI (François), soldat au 101e régiment d'infanterie : soldat énergique et courageux, grièvement blessé au cours d'un engagement près de Château-Thierry, le 11 juin 1940.

J.O. du 16 avril 1941 page 1637
Médaille militaire pour les deux militaires suivants :

BELLIER (Raymond), caporal au 101e régiment d'infanterie : gradé énergique et brave. Grièvement blessé, le 10 juin 1940, à Torcy-en-Valois, alors qu'il assurait avec sa compagnie la défense de ce point d'appui, attaqué par un ennemi très supérieur en nombre. Amputé du bras gauche.

LOGEAIS (Joseph), soldat au 101e régiment d'infanterie : voltigeur énergique et courageux. Grièvement blessé, le 10 juin 1940, à Saint-Erme*, au cours d'une violente attaque ennemie. A dû subir l'amputation de l'avant-bras, gauche.
* Saint-Erme-Outre-et-Ramecourt (Aisne)

J.O. du 5 octobre 1941 page 4298
Médaille militaire
PETIT (André), soldat au 101e régiment d'infanterie : soldat courageux. A été grièvement blessé par éclat d'obus, le 10 juin 1940, à son poste de combat, à Château-Thierry, au cours d'un bombardement de l'artillerie ennemie, A perdu l'œil gauche.

J.O. du 16 juillet 1941 page 2990
Médaille militaire
SANTONI (Pierre) caporal au 101e régiment d'infanterie : excellent gradé. A été grièvement blessé par balle, le 10 juin 1940, à son poste de combat à Torcy-en-Valois. A perdu l'œil gauche

J.O. du 9 septembre 1942 page 3082
Médaille militaire
ROCHER (Pierre), soldat au 101e régiment d'infanterie : soldat brave et dévoué. A été grièvement blessé par éclat d'obus, le 11 juin 1940, alors qu'avec son unité il assurait le repli de son régiment à Torcy-en-Bocage*. Amputé de la jambe gauche.

* S'agit-il de Torcy-en-Valois ou de Lucy-le-Bocage ???

J.O. du 31 octobre 1942 page 3629
Médaille militaire
BOUSSELOT (Jean), soldat au 101e régiment d'infanterie : soldat courageux. A été grièvement blessé par balle, le 10 juin 1940, à son poste de combat à Torcy. Amputé de l'avant-bras gauche.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mer. sept. 30, 2020 8:32 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
Morts pour la France du 101e R.I. dans l'Aisne

Combats à Bussiares et Torcy-en-Valois les 10 et 11 juin 1940 au nord-ouest de Château-Thierry avec défense du passage du Clignon affluent de l'Ourcq

Le 8 juin 1940

Akil Edgard Félix Moïse DE CATTANI
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Bussiares, (Aisne)
Né le 6 novembre 1908 à Alexandrie (Egypte)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Le 10 juin 1940

Hervé Marie ABALAIN
Mort pour la France le 10 juin 1940 (Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 17 octobre 1912 à Bodilis (Finistère)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Joseph Léon BOURDON
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 22 août 1913 à Caen (Calvados)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Louis Marie Auguste François CORNILLET
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 17 octobre 1913 à Pluduno (Côtes-d'Armor)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
J.O. du 29 novembre 1942 page 3953
Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :
CORNILLET (Louis-Marie-Auguste), soldat de 1ère classe : soldat d'un courage et d'un dévouement à toute épreuve. Le 10 juin 1940, chargé de la défense d'un pont sur le Clignon, a exécuté sa mission avec calme et une ténacité ayant fait l'admiration de tous. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.

Roger Emile Paul Vincent DELORME
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 2 septembre 1913 à Oran (ex département d'Oran) (Algérie)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Robert Arthur GEANTY
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 3 janvier 1911 à Le Chesne ( Ardennes)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Noël Felix Emile LAMOUREUX
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 21 avril 1912 à Varennes sur Loire (Maine-et-Loire)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Jean Louis LE GUIFF
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 9 juin 1917 à Berné (Morbihan)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Henri MARTIN
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 1er mai 1910 à Fontenay-sous-Bois (Paris)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Léon Eugène NOCHER
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 1er février 1913 à Chautrigue (Mayenne)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Raymond Lucien Eugène PERDEREAU
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 18 février 1913 à Houdan (Yvelines)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Emmanuel Antoine Marie PIERRES
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 12 juin 1912 à Gouvelin (Côtes-d'Armor)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Armand Valerie PINSAULT
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 9 octobre 1913 à Trémorel (Côtes-d'Armor)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Gérard Marie Pierre SION
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 21 novembre 1908 à St Omer (Pas-de-Calais)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Michel Yves Marie TEILLET
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 11 août 1911 à Flocellière (La) (Vendée)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

André Adolphe Edouard VERNEZ
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 1er décembre 1897 à Cateau-Cambrésis (Le) (Nord)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Joseph Marie ETHORE
Mort pour la France le 10 juin 1940 Belleau, (Aisne)
Né le 27 août 1909 à Moustoir Ac (Morbihan)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Jean Baptiste Hervé Auguste REGNARD
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Lucy-le-Bocage, (Aisne)
Né le 21 février 1908 à Nueil-sur-Layon
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Jean Joseph Marc ROSAY
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Château-Thierry, (Aisne)
Né le 21 août 1914 à Roche-sur-Foron (La) (Haute-Savoie)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Georges CIRY
Mort pour la France le 10 juin 1940 (Dans le département de l'Aisne)
Né le 19 octobre 1916 à Saint-Denis (Paris)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
MentionMort pour la France

Norbert Donatien Henri GILET
Mort pour la France le 10 juin 1940 (Dans le département de l'Aisne)
Né le 23 juillet 1912 (Loire-Atlantique)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mer. sept. 30, 2020 9:48 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
Le 11 juin 1940

Casimir Léon AELVOET
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Bussiares, (Aisne)
Né le 4 mars 1913 à Brétigny (Yvelines)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Roger Auguste Jean Marie BAUGE
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Bussiares (Aisne)
Né le 8 octobre 1911 à Baulon (Ille et Vilaine)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Gabriel Lucien Joseph BIROT
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Bussiares (Aisne)
Né à Bruffière (La) (Vendée)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Roger Antoine JOSSE
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Bussiares, (Aisne)
Né le 3 septembre 1913 à La Malmaison (Aisne)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Christophe KERVELLA
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Bussiares, (Aisne)
Né le 14 mai 1912 à Dirinon (Finistère)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Auguste LECOZ
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Bussiares, (Aisne)
Né le 12 novembre 1912 à Lohuce (Côtes-d'Armor)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Joachim Marcel Célestin RABALLAND
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Bussiares, (Aisne)
Né le 18 août 1912 à Noirmoutier-en-l'Île (Vendée)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Joseph Cyprien SAULNIER
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Bussiares, (Aisne)
Né le 10 septembre 1913 à Moulines (Manche)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

André FARIN
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Lucy-le-Bocage, (Aisne)
Né le 4 octobre 1911 à Bougival (Yvelines)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Pierre Louis Alexandre JOUAN
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 24 août 1911 à Figréac (Loire-Atlantique)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Georges Jean Marie LE GUIDAR
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 2 décembre 1912 à La Motte (Côtes-d'Armor)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Eugène Léandre Joseph MALLECOT
Mort pour la France le 11-06-1940 à Coupru, (Aisne)
Né le 2 mai 1914 à Tirières (Deux-Sèvres)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Daniel Jérémie GELIN
Mort pour la France le 11 juin 1940 (Aisne)
Né le 5 novembre 1910 (Deux-Sèvres)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Le 12 juin 1940

Louis Mathurin Eugène HERVE
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Lucy-le-Bocage, (Aisne)
Né le 11 septembre 1913 à Quillis (Côtes-d'Armor)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

André Edgar JEZE
Mort pour la France le 12 juin 1940 (Lucy-le-Bocage, (Aisne)
Né le 28 avril 1916 à Trélazé (Maine-et-Loire)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
J.O. du 30 juillet 1942 page 2625
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre d'Honneur
JEZE (André-Edgar), sous-lieutenant : jeune et brillant officier mitrailleur. A trouvé une mort glorieuse, le 11 juin 1940, au combat de Lucy, en arrêtant net par ses feux la progression de l'ennemi. A provoqué par son attitude héroïque l'admiration de ses chefs, de ses camarades et de ses hommes. A été cité.

François Joseph KAIGRE
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Pavant, Aisne)
Né le 29 octobre 1899 à Conflans (Meurthe-et-Moselle)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Robert François Marie LECOQ
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Pavant, (Aisne)
Né le 13 juin 1913 à Lanrelas (Côtes-d'Armor)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France

Yvon Pierre VANNIER
Mort pour la France à Pavant, (Aisne) Sans date
Né à Mézières (Ardennes)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Jean Louis MOYSAN
Mort pour la France le 14 juin 1940 à Torcy-en-Valois, (Aisne)
Né le 17 novembre 1912 à Trémaouézan (Finistère)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
J.O. du 29 novembre 1942 page 3953
Médaille militaire à titre posthume
MOYSAN (Jean-Louis), soldat: brave soldat, courageux et plein d'allant. Le 10 juin 1940, au combat de Torcy, a donné à ses camarades un bel exemple de discipline et d'héroïsme en luttant jusqu'au bout. A finalement été mortellement blessé à son poste. A été cité.




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mer. sept. 30, 2020 10:40 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
J.O. du 11 juillet 1941 page 2899
(Pour prendre rang du 27 décembre 1940)
Médaille militaire pour les deux militaires suivants :

OTTOLINI (Henri-Fernand-Victor), adjudant au 101e régiment d'infanterie : sous-officier animé des plus belles qualités militaires qui a toujours donné l'exemple du devoir et du courage. A Replonges, le 13 juin 1940, à la tête d'une section dont il venait de prendre le commandement, a reconquis dans une brillante contre-attaque le terrain perdu, se maintenant ensuite sur sa position avec une ténacité indomptable malgré les violentes réactions de l'ennemi, ne se repliant enfin que sur ordre tout en assurant efficacement la protection du mouvement de repli de sa compagnie.

CHAILLEY (Jacques), aspirant au 101e régiment d'infanterie : aspirant plein d'allant, qui n'a cessé de faire preuve de courage et de sang-froid durant les opérations du 9 au 17 juin 1940. S'est, en particulier, comporté de la façon la plus brillante, le 13 juin, au cours d'une contre-attaque destinée à rejeter l'ennemi dans la Marne, marchant seul on avant de ses hommes et les entraînant, par sa magnifique attitude, malgré le feu Violent d'un adversaire très supérieur en nombre. Le 17 juin, chargé de défendre une barricade à l'une des deux issues de Gondreville, s'est acquitté de cette tâche avec une décision et une bravoure magnifique interdisant à l'ennemi l'accès du village et l'obligeant, par les pertes subies, à renoncer à ses tentatives.




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mer. sept. 30, 2020 15:18 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
J.O. du 28 octobre 1942 page 3581
101e régiment d'infanterie
Médaille militaire à titre posthume
DECONNINCK (André-Germain-Lucien), sergent : faisant partie d'un groupe franc, s'est révélé excellent chef de groupe intelligent, audacieux et courageux. S'est particulièrement distingué aux combats des 10 et 11 juin 1940, au Sud du Clignon*, à l'Ouest de Torcy, où il a défendu opiniâtrement une ferme attaquée par un ennemi très supérieur en nombre. A eu sept de ses hommes tués dans la cour de la ferme, ce qui ne l'a pas empêché de se battre jusqu'à la dernière extrémité. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat. A été cité.
*Licy-Clignon

Ce militaire est absent de la base Mémoire des Hommes


101e régiment d'infanterie
J.O. du 26 novembre 1942 page 3915
Médaille militaire à titre posthume
GOURIO (Louis-Cyprien), caporal-chef : sous-officier particulièrement dévoué et courageux. S'est dépensé sans compter au cours des opérations des 10 au 17 mai 1940 pour assurer le fonctionnement des transmissions jusqu'en première ligne, bravant le tir de l'ennemi. S'est distingué tout particulièrement par sa belle altitude le 17 juin, à Préfontaine, en faisant le coup de feu pour protéger le décrochage de son régiment. Est mort glorieusement pour la France au cours du combat. A été cité.




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mer. sept. 30, 2020 16:01 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
101e régiment d'infanterie
J.O. du 29 novembre 1942 page 3953
Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

CORNILLET (Louis-Marie-Auguste), soldat de 1ère classe : soldat d'un courage et d'un dévouement à toute épreuve. Le 10 juin 1940, chargé de la défense d'un pont sur le Clignon, a exécuté sa mission avec calme et une ténacité ayant fait l'admiration de tous. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.

BERGE (Aymé-Marcel-Alexandre), soldat : excellent mitrailleur, animé du plus bel esprit de sacrifice. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 11 juin 1940, alors qu'il assurait avec un calme remarquable le service de sa pièce. A été cité.
Ce militaire est absent de la base Mémoire des Hommes

MOYSAN (Jean-Louis), soldat: brave soldat, courageux et plein d'allant. Le 10 juin 1940, au combat de Torcy, a donné à ses camarades un bel exemple de discipline et d'héroïsme en luttant jusqu'au bout. A finalement été mortellement blessé à son poste. A été cité.

VERANT (Hervé-Michel-Marie), soldat : excellent observateur, d'un calme et d'un sang-froid admirables. Le 10 juin 1940, faisant partie d'un poste d'observation, en avant du village de Belleau, a continué sa mission malgré un violent bombardement ennemi. A été tué à son poste. A été cité.
Hervé Michel Marie VERANT
Mort pour la France à (45 - Loiret) ??? en fait département de l'Aisne
Né (Finistère)
101e régiment d'infanterie (101e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : bombardement



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mer. sept. 30, 2020 17:29 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
101e régiment d'infanterie

J.O. du 2 novembre 1942 page 3660
Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

DELDIQUE (Charles-François), adjudant : chef de section calme et courageux, donnant toujours l'exemple. A été mortellement blessé, le 12 juin 1940, à Jouarre, en dirigeant les feux de ses groupes sur une forte attaque ennemie. A été cité.

CALES (Gabriel-Guillaume), sergent-chef très énergique qui avait donné à plusieurs reprises l'exemple du courage. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat sur les bords de la Chiers, le 15 mai 1940. A été cité.

DE CATTANI* (Akil-Edgard-Félix-Moïse), sergent-chef : sous-officier de grande valeur, animé du plus bel esprit de sacrifice, exemple de courage et d'entrain. A trouvé une mort glorieuse à la tête de ses hommes, le 10 juin 1940, en défendant le village de Bussiares. A été cité.
DE DATTAUI dans la citation et DE CATTANI sur la Fiche "Mémoire des Hommes"

FONTAINE (Georges), sergent-chef : sous-officier courageux et plein d'entrain. Grièvement blessé à son poste de combat, est mort des suites de ses blessures, le 20 juin 1940. A été cité.

PERDEREAU (Raymond-Lucien-Eugène), sergent-chef : excellent sous-officier, animé du plus bel esprit de sacrifice. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, alors qu'il assurait, avec une rare énergie, la défense d'un pont sur le Clignon. A été cité.

COUEDlC (Pierre-Joseph-Marie), sergent : excellent sous-officier brave, énergique et plein d'entrain. Malgré un violent bombardement le l'aviation ennemie, a continué à diriger le tir de ses mitrailleuses jusqu'à ce qu'il soit mortellement blessé, le 15 mai 1940. A été cité.

ETHORE (Joseph-Marie), sergent : excellent sous-officier. Avec son unité a arrêté, pendant quarante heures, toutes les attaques ennemies sur le village de Belleau. A été tué au cours du combat, en faisant vaillamment son devoir, le 11 juin 1940. A été cité.

PRADEL (François-Michel), sergent : sous-officier très courageux qui s'était déjà distingué dans le secteur de Lorraine en 1939. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat à Noers, le 13 mai 1940. A été cité.

SION (Gérard-Marie-Pierre), sergent : chef de groupe calme et courageux, ayant toujours donné l'exemple. A fait vaillamment son devoir en maintenant son groupe à la défense du village de Torcy, le 10 juin 1940. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.

CHEVOIR (Jean-François-Marie), caporal-chef : excellent chef de pièce, brave el énergique. Continuant le tir de sa mitrailleuse malgré un violent bombardement, a trouvé une mort glorieuse à son poste sur les bords de la Chiers, le 15 mai 1940. A été cité.

LAMOUREUX (Noël-Félix-Emile), caporal-chef : excellent gradé, modèle du devoir. A trouvé une mort glorieuse en participant avec son groupe à la défense du village de Belleau, le 11 juin 1940. A été cité.

LESLE (Pierre-Alain-Marie), caporal-chef: excellent gradé, modèle de courage et de dévouement. A trouvé une mort glorieuse à la tête de ,son groupe au cours de la défense de la Marne, le 13 juin 1940, à Citry. A été cité.

VAGNIER (Jean-Pierre-Albert) caporal-chef : très bon gradé, courageux et plein d'entrain, ayant toujours donné l'exemple. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat sur la Chiers, à Citry. A été cité.

BAUGE (Roger-Auguste-Jean), caporal : gradé calme et courageux. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 11 juin 1940, au cours de la défense du passage du Clignon, à Bussières. A été cité.

DUMET (Gustave-Henri), caporal : excellent chef de pièce, courageux et énergique. A trouvé une mort glorieuse, le 12 juin 1940, en assurant sous un violent bombardement la défense du passage de la Marne. A été cité.

GEANTY (Robert-Arthur), caporal: gradé très courageux, modèle de sang-froid. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, en assurant avec son .groupe la défense de Torcy-en-Valois. A été cité.

GILET (Norbert-Donatien-Henri), caporal: gradé mitrailleur de tout premier ordre, déjà cité pour sa belle conduite au feu, en mai 1940. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, en assurant la défense du passage de Clignon. A été cité.

AMBERNY (Roger-Georges-Armand), soldat de 1ère classe : soldat très courageux. A rempli parfaitement son devoir au cours des combats livrés par son unité. A trouvé une mort glorieuse, le 17 juin 1940, en tentant avec le reste de son bataillon de rompre l'encerclement ennemi. A été cité.

BOULESTEIX (Pierre), soldat de 1ère classe : soldat infirmier d'un courage remarquable. S'est particulièrement distingué au cours des combats de son unité sur l'Aisne. Grièvement blessé, le 10 juin 1940 à son poste de combat, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

DEMAZOIN (Jean-André), soldat de 1ère classe : soldat courageux, toujours prêt à remplir son devoir. Grièvement blessé à son poste de combat, le 16 mai 1940, à Vittarville, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

PIERRES (Emmanuel-Antoine-Marie), soldat de 1ère classe : fusilier mitrailleur d'élite, d'un sang-froid remarquable. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, au cours de la défense du village de Torcy. A été cité.

PREMIER (Armand), soldat de 1ère classe: soldat calme et courageux, toujours prêt à faire vaillamment son devoir. A été mortellement blessé le 13 juin 1940, à Château-Thierry, au cours de la défense du passage de la Marne. A été cité.

QUEVAL (Lucien-Louis), soldat de 1ère classe : soldat courageux et dévoué. A trouvé une mort glorieuse, le 13 juin 1940, à Citry, en défendant avec acharnement le passage de la Marne. A été cité.

RABALLAND (Joachim-Marcel-Célestin), soldat de 1ère classe : soldat très courageux ayant fait parfaitement son devoir en toutes circonstances. A trouvé une mort glorieuse au cours de la défense d'un passage sur le Clignon le 10 juin 1940, à Bussières. A été cité.

ROUSSEL (Albert-Jean-François), soldat de 1ère classe : fusilier mitrailleur brave et dévoué. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, en participant à la défense de Torcy-en-Valois. A été cité.

TEILLET (Michel-Yves-Marie), soldat de 1ère classe : soldat brave et dévoué. A trouvé une mort glorieuse, le 11 juin 1940, en participant avec son courage habituel à la défense de Belleau. A été cité.

ABALAIN (Hervé-Marie), soldat : soldat calme, courageux et plein d'entrain. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, en défendant avec acharnement le passage du Clignon. A été cité.

AELION (Albert), soldat : soldat très courageux. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, en défendant avec acharnement le passage du Clignon. A été cité.

AELVOET (Casimir-Léon), soldat : soldat calme et courageux. Après s'être vaillamment conduit au cours de la campagne et avoir fait preuve d'un sentiment très vif du devoir, a trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, au cours de la défense du passage du Clignon. A été cité.

BERNIER (Gabriel-Raymond), soldat : excellent soldat, brave et d'un grand sang-froid. Grièvement blessé à son poste de combat, est mort des suites de ses blessures, le 23 juin 1940. A été cité.

BIROT (Gabriel-Lucien-Joseph), soldat : soldat courageux et brave. A trouvé une mort glorieuse, le 11 juin 1940, au cours de la défense du passage du Clignon. A été cité.

BOURDON (Joseph-Léon), soldat : excellent mitrailleur, calme et courageux. A trouvé une mort glorieuse en défendant avec acharnement le passage du Clignon, le 10 juin 1940, à Torcy-en-Valois. A été cité.

BOURES (Pierre-Claude), soldat : conducteur de chenillette brave et audacieux. Au combat du 10 juin 1940, a rempli une mission de ravitaillement des plus périlleuses, sous un violent feu de l'artillerie adverse. Mortellement blessé à Lucy-le-Bocage, en rentrant de sa mission, a donné à ses camarades un bel exemple de discipline et d'esprit de sacrifice. A été cité.

BLANCHEREAU (Louis-Joseph-Emile), soldat soldat très courageux ayant pris part à tous les combats de son unité où il s'est révélé plein d'entrain. Toujours volontaire pour les missions périlleuses, a trouvé une mort glorieuse, le 17 juin 1940, en tentant avec les restes de son bataillon de rompre l'encerclement ennemi. A été cité.

CHAUVAUD (Rémi-Jean), soldat : soldat très énergique, ayant fait preuve d'un beau courage dans tous les combats livrés par son unité. A trouvé une mort glorieuse, le 17 juin 1940, en tentant avec les restes de son bataillon de rompre l'encerclement ennemi. A été cité.

POUSSAT (Henri), soldat : soldat d'un courage exemplaire. Très grièvement blessé à son poste de combat, le 11 juin 1940, à Belleau, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

GUEGUEN (Yves-Marie), soldat : soldat brave et énergique, ayant fait preuve d'un haut sentiment du devoir. Continuant son tir sous un violent bombardement, est tombé mortellement blessé à son poste de combat, le 15 mai 1940, sur les bords de la Chiers. A été cité.

GUERDER (Henri), soldat : soldat brave et dévoué. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat à Verdelot, le 13 juin 1940, alors qu'il participait à la protection d'éléments en retraite. A été cité.

JOUAN (Pierre-Louis-Alexandre), soldat : soldat très courageux, qui s'était déjà distingué pendant les combats de mai 1940. A trouvé une mort glorieuse, le 11 juin, en défendant avec acharnement le passage du Clignon. A été cité.

JOUSSEAUME (Albert-André-Guy), soldat : excellent mitrailleur. Très grièvement blessé, le 17 mai 1940, à son poste de combat à Noers, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

LE BAIL (Joseph-Marie), soldat : soldat très courageux et plein d'allant. A été mortellement blessé à son poste de combat à la chapelle-d'Anguillon, le 18 juin 1940. A été cité.

LECOQ (Robert-François-Marie), soldat : mitrailleur d'élite, qui s'était déjà distingué pendant les combats de mai 1940. A trouvé une mort glorieuse le 11 juin, alors qu'il défendait avec acharnement l'accès du pont de Charly. A été cité.

MARTIN (Henri). soldat : soldat d'un calme et d'un courage exemplaires. A trouvé une mort glorieuse, le 11 juin 1940, en défendant avec acharnement les abords du village de Belleau. A été cité.

MOISAN (Albert-Louis-Marie), soldat : soldat courageux. A été blessé mortellement, le 15 juin 1940, à son poste de combat au pont de Misy, au cours d'une attaque de l'aviation ennemie. A été cité.

COCHER (Léon-Eugène) soldat : soldat très courageux, s'étant distingué dans tous combats livrés par son unité. A trouvé une mort glorieuse, au cours de la défende du village de Belleau, le 11 juin 1940. A été cité.

PAILLARD (Léon-Julien-Jean) soldat : soldat très courageux, s'étant distingué en toutes circonstances. Très grièvement blessé, le 17 juin 1940, à son poste de combat à Vittarville, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

PAYRAUDEAU (René-Camile-Victor), soldat : soldat modèle de calme et de sang-froid. Très grièvement blessé, le 17 mai 1940, alors qu'il observait sans souci du danger les tirs ennemis, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

PINSAULT (Armand-Valéry), soldat : mitrailleur d'élite, d'un sang-froid remarquable. A trouvé une mort glorieuse, le 10 juin 1940, en participant à la défense du village de Torcy. A été cité.

ROSAY (Jean-Joseph-Marc), soldat : agent de liaison calme et courageux. A trouvé une mort glorieuse, le 11 juin 1940, en participant à la défense de Belleau. A été cité.

TAVITTIAN (Harcutiem), soldat : soldat brave et dévoué, ayant toujours fait vaillamment son devoir. A trouvé une mort glorieuse, le 15 juin 1940, à Provins, au cours d'un bombardement de l'aviation ennemie. A été cité.

THEVENET (André-Maurice-Louis), soldat : soldat calme et courageux. A trouvé une mort glorieuse a son poste de combat, le 17 juin 1940, en défendant le village de Gondreville entièrement encerclé par l'ennemi. A été cité.

VANCAEYZEELE (André-Paul), soldat : jeune soldat courageux et plein d'entrain. A été mortellement blessé à son poste de combat, le 15 juin 1940, aux environs de la Tombe (Seine-et-Marne), au cours d'un bombardement de l'aviation ennemie. A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mer. sept. 30, 2020 17:59 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
101e régiment d'infanterie
J.O. du 18 décembre 1942 page 4146
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume
MAZEL (Pierre-Charles-Jean), lieutenant : officier de premier ordre, animé d'un excellent moral, consciencieux, courageux et dévoué. Au cours des opérations du 10 au 17 juin 1940, chargé de ravitailler le régiment en vivres et en munitions, s'est dépensé sans compter pour assurer son service. Le 17 juin, à Gondreville, n'a pas hésité a se porter de sa propre initiative en première ligne pour mieux assurer sa mission. A trouvé une mort glorieuse au cours du combat. A été cité.

J.O. du 8 août 1942 page 2730
Nomination dans la légion d'Honneur pour Chevalier
FRANCEZ (Jean-Pierre), capitaine au 101e régiment d'infanterie : officier aux magnifiques qualités militaires et morales qui, dans ses fonctions d'adjoint au chef de corps, s'est particulièrement distingué par sa belle attitude au feu au cours des combats des 10 au 17 juin 1940. Le 10 juin notamment, a franchi un violent barrage d'artillerie pour aller encourager et maintenir à leur poste des combattants de première ligne, faisant l'admiration de tous par son courage calme et résolu.

101e régiment d'infanterie
J.O. du 23 octobre 1943 page 2748
Médaille militaire à titre posthume
DELABRE (Auguste-Joseph), caporal-chef : classe 1931, matricule L. M. 381 au recrutement de Melun : chef de groupe audacieux et brave. a remarquablement commandé son groupe pendant les opérations du 10 au 14 juin 1940. Est mort glorieusement, le 14 juin, dans la région de Replonges, en défendant un point d'appui fortement attaqué par l'ennemi. A été cité.




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : mar. janv. 11, 2022 1:34 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. mars 15, 2012 4:21 am
Messages : 363
Raymond Lucien Eugène PERDEREAU


Pièces jointes :
perdereau (2).jpg
perdereau (2).jpg [ 48.74 Kio | Consulté 884 fois ]
Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : lun. avr. 18, 2022 20:07 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
101e régiment d'infanterie

J.O. du 26 mai 1943 page 1440
Attribution de la Médaille militaire

LEGRAND (Pierre), adjudant au 101e régiment d infanterie : chef de section d'un cran admirable qui a fait preuve de réelles qualités de chef et d'entraîneur d'hommes. S'est magnifiquement battu au cours des journées des 11 12, et 13 juin 1940, suscitant l'estime et l'admiration de ses chefs et subordonnés. Volontaire pour les missions périlleuses, s'est offert spontanément, le 12 juin 1940, à la Ferme-Marie pour protéger le repli des restes du bataillon, arrière-garde du régiment. A donné toute sa mesure le 13 juin 1940, au cours de la contre-attaque menée par son régiment sur la rive gauche de la Marne, à la tête de sa section, a magnifiquement entraîné ses hommes à l'attaque, les galvanisant par son courage et son sang-froid, a ensuite assuré à nouveau le décrochage du bataillon. Au cours des heures les plus difficiles du repli, sous les feux violents de l'ennemi et malgré de dures souffrances physiques, a continué à faire preuve du même courage, du même esprit d'abnégation et de ces mêmes qualités de chef qui le caractérisent.

La nomination ci-dessus comporte l'attribution de la Croix de guerre avec palme.

Fait à Vichy, le 19 mai 1943.
Pour le secrétaire d'Etat à la défense et par délégation :
Le général de division, secrétaire général à la défense terrestre,

Général DELMOTTE.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : lun. avr. 18, 2022 20:25 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
101e régiment d'infanterie

J.O. du 3 juin 1941 page 2300
Nomination dans la Légion d'honneur pour Chevalier pour les deux officiers suivants :

FROGER (Ange-Marie-Charles), lieutenant an 101e régiment d'infanterie : brillant commandant de compagnie, particulièrement courageux et énergique. Dans des circonstances extrêmement difficiles a su insuffler à ses hommes son ardeur et son courage. Le 10 juin 1940, à Torcy, a résisté, pendant quatre heures, à un violent bombardement d'artillerie et aux attaques répétées d'un ennemi très supérieur en nombre. Blessé, a refusé de se laisser évacuer et a continué à assurer personnellement le commandement de sa compagnie. A protégé lui-même, avec une mitrailleuse, le repli de son unité lorsqu'il a été ordonné.

JOLIVET DE RIENCOURT MA5SON DE LONG PRE (Jean-André-Robert), lieutenant au 101e régiment d'infanterie : brillant commandant de compagnie ayant beaucoup d'ascendant sur ses hommes et qui, partout et toujours, au cours des opérations du 10 au 17 juin 1940, n'a cessé de donner à tous le plus bel exemple de courage et de devoir. Le 11 juin, notamment, a défendu avec une magnifique bravoure et une énergie opiniâtre le village de Belleau, ne perdant pas un pouce de terrain, malgré les assauts répétés de l'ennemi, qu'appuyait un violent bombardement, et ne se repliant, le lendemain, en ordre parfait, dans des conditions très difficiles, qu'après en avoir reçu l'ordre du commandement.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : lun. avr. 18, 2022 20:53 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
101e régiment d'infanterie

J.O. du 2 février 1942 page 482
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme

PERILLAUD (André), soldat au 101e régiment d'infanterie : soldat énergique et courageux. Grièvement atteint, le 10 juin 1940, à Torcy, a ramassé le fusil-mitrailleur de son groupe, dont le tireur venait d'être tué, et a continué le combat pendant plusieurs heures. A perdu l'usage de la main gauche.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 101e régiment d'infanterie
MessagePublié : ven. mai 20, 2022 13:47 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5974
Localisation : Somme
101e régiment d'infanterie

J.O. du 29 avril 1941 page 1833
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme

CHARTON (Pierre), sergent-chef au 101e régiment d'infanterie : chargé, avec la section qu'il commandait, de repousser des éléments ennemis qui avaient franchi la Marne à Nogent-l'Artaud, a accompli sa mission avec vaillance et habileté. A été très grièvement blessé alors qu'il venait de rejeter l'ennemi.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.385s | Queries: 26 | Peak Memory Usage: 14.06 Mio | GZIP: On ]