Nous sommes actuellement le mar. nov. 30, 2021 3:00 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : mer. juil. 01, 2020 9:59 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d'artillerie divisionnaire

Le 10 mai 1940 la 47e DI, sous les ordres du général Boucher, est rattachée au 2e Corps d'Armée qui est intégré à la 9e Armée.
la 47e Division d'Infanterie se compose des :

33e régiment d'infanterie ; 73e régiment d'infanterie ; 23e demi-brigade de chasseurs à pied ; 5e régiment d'artillerie divisionnaire ;
205e régiment d'artillerie lourde divisionnaire ; 35e GRDI (groupe de reconnaissance de division d'infanterie)

Création du 5e RAD le 8 septembre 1939 par le centre mobilisateur d'artillerie 27 (Chaumont, Langres). Le régiment comprend une batterie hors rang (BHR), trois groupes de 75 mm et une batterie divisionnaire anti-chars (BDAC) de 75 mm ou de 47 mm. Il appartient à la 47e division d'infanterie.

==========================

Le 5 juin 1940

A Marquivillers

Albert BECHER
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Marquivillers, (Somme)
Né le 26 août 1904 à Huningue (Haut-Rhin)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Paul Louis Alexandre BOMPARD
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Marquivillers, (Somme)
Né le 20 août 1907 à Brauthay (Haute Marne)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France

François Xavier ZIEGLER
Mort pour la France le 5 juin 1940 Marquivillers, (Somme)
Né le 19 décembre 1903 à Orschwihr (Haut-Rhin)
Unité : 5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France
des suites de blessures

André Louis LAMARRE
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Marquivillers, (Somme)
Né le 12 décembre 1905 à Paris
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France
des suites de blessures

Le 7 juin 1940

A Bus-la-Mésière

Maurice Auguste Raymond GRANDCLAUDE
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bus-la-Mésière, (Somme)
Né le 9 septembre 1912 à St Germain (Haute-Saône)
Unité : 5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mention : Mort pour la France

Maurice Victor ROLLAND
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bus-la-Mésière, (Somme)
Né le 24 novembre 1912 à Rochefort (52 - Haute-Marne, France)
Unité : 5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mention : Mort pour la France

Auguste WALTER
Mort pour la France le 7 juin 1940
Né le 12 juillet 1906 à Mussersholtz (Bas-Rhin)
Unité : 5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mention : Mort pour la France
Sépultures de guerre
Auguste WALTER
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bus-la-Mésière (Somme)
soldat au 5e R.A.D.
Mort pour la France
Lieu de sépulture : Condé-Folie (Somme)
nécropole nationale de "Condé-Folie"
Type de sépulture : tombe individuelle
Numéro de la sépulture : 408

Le 8 juin 1940

J.O. du 11 janvier 1942 page 185
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
CHARPY (Jean), maréchal des logis au 5e régiment d'artillerie : excellent sous-officier. A été grièvement blessé par éclats d'obus à son poste de chef de pièce anti-chars, au cours d'une attaque ennemie à Laboissière, le 8 juin 1940. Atteint d'ankylose du genou droit.

Eugène GILLES
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Tilloloy, (Somme)
Né le 19 octobre 1903 à Paris
Unité : 5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : tué au combat
Sépultures de guerre
Eugène GILLES
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Bus-la-Mésière (Somme)
maréchal des logis au 5 R.A.D.
Mort pour la France
Lieu de sépulture : Condé-Folie
nécropole nationale de "Condé-Folie"
Type de sépulture : tombe individuelle
Numéro de la sépulture : 407

Marcel Jean Marie JOUIN
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Tilloloy, (Somme)
Né le 25 janvier 1901 à Ercé-en-Lamée (Ille-et-Vilaine)
Unité : 5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : tué par éclats d'obus

Pierre Jean Marcel SOANEN
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Bus-la-Mésière, (Somme)
Né le 1er octobre 1918 à Thiers (Puy-de-Dôme)
Unité : 5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : des suites de blessures

Le 9 juin 1940

Raymond Marcel GAUGE
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Bus-la-Mésière, (Somme)
Né le 9 février 1910 à Nesles la Vallée (Yvelines)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France
des suites de blessures



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. août 17, 2020 15:47 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d'artillerie divisionnaire


====================

J.O. du 16 juin 1943 page 1644
Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

GUIDAT (Adrien-François), brigadier : excellent brigadier pointeur, brave et courageux. très consciencieux, ayant de l'allant et du sang-froid, servait d'exemple à ses camarades, sur lesquels il avait une heureuse influence et beaucoup d'autorité. Sa pièce étant détachée sur une position avancée-antichars, au Nord de la Boissière (Somme), est resté constamment à son poste de combat sous les nombreux et violents bombardements des 7 et 8 juin 1940, encourageant ses camarades par son attitude décidée et son calme. A été tué, glorieusement le 8 juin 1940, à Méry, au cours d' une attaque au moment où il essayait, sous le feu de l'ennemi, de replier sa pièce, comme il venait d'en recevoir l'ordre. A été cité.
Adrien François GUIDAT
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Méry, (Oise)
Né le 18 juillet 1911 à Montigny-lès-Vesoul (Haute-Saône)
5e régiment d'artillerie (5e RA)
Mort pour la France

BOMPARD (Paul-Louis-Alexandre), canonnier de 1ère classe: canonnier brave et dévoué: le 5 juin à Dancourt, la batterie ayant été attaquée sur route par l'aviation ennemie, est resté à la tête de ses chevaux sous le bombardement et a été tué glorieusement à son poste. A été cité.
Paul Louis Alexandre BOMPARD
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Marquivillers, (Somme)
Né le 20 août 1907 à Brauthay (Haute Marne)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France

GENDROT (Francis-Pierre-Marie-Joseph) canonnier de 1ère classe : canonnier qui a toujours fait preuve de courage et d'entrain et d'un absolu dévouement. Le 7 juin 1940, à Bus (Somme), a été mortellement blessé à son poste de combat en exécutant sous un violent bombardement d'artillerie, un tir d'arrêt demandé par l'infanterie. A été cité.
Francis Pierre Marie Joseph GENDROT
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Bus (Somme)
Né le 25 octobre 1901 à Martigné-Ferchaud (Ille-et-Vilaine)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD) et non pas le 3e RAD comme dit sur la fiche MdH
Mort pour la France

CRON (Frédéric), canonnier : canonnier courageux et travailleur. A fait preuve en toutes circonstances de sang-froid et d'énergie. A été tué glorieusement, le 8 juin à la Boissière (Somme), pendant un bombardement ennemi, cours du repli de sa pièce. A été cité.
Frédéric CRON
Mort pour la France le 8 juin 1940 à La Boissière, (Somme)
Né le 2 septembre 1903 à La Petite Pierre (Bas-Rhin)
5e régiment d'artillerie lourde divisionnaire
Mort pour la France

GAUGE (Raymond-Marcel), canonnier : canonnier qui a toujours fait preuve de courage, d'entrain et d'un absolu dévouement Le 7 juin 1940 à Bus (Somme), a été mortellement blessé à son poste de combat, en exécutant, sous un violent bombardement d'artillerie, un tir d'arrêt demandé par l'infanterie. A été cité.
Raymond Marcel GAUGE
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Bus (Somme)
Né le 9 février 1910 à Nesles la Vallée (Yvelines)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France
des suites de blessures

GRANDCLAUDE (Maurice-Auguste), canonnier: canonnier brave et plein d'allant, volontaire pour toutes les missions périlleuses. A été tué glorieusement, le 7 juin 1940, à Tilloloy, en assurant la défense du poste de commandement de groupe contre les attaques rapprochées de l'ennemi. A été cité.
Maurice Auguste Raymond GRANDCLAUDE
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bus-la-Mésière, (Somme)
Né le 9 septembre 1912 à Saint-Germain (Haute-Saône)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France

LAMARRE (André-Louis), canonnier : canonnier brave et dévoué. Le 5 juin 1940, à Dancourt, la batterie ayant été attaquée sur route par l'aviation ennemie, est resté à la tête de ses chevaux, sous le bombardement. A été tué glorieusement à son poste de combat. A été cité.
André Louis LAMARRE
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Marquivillers, (Somme)
Né le 12 décembre 1905 à Paris
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France
des suites de blessures

SOANEN (Pierre-Jean-Marcel), canonnier : canonnier qui a toujours fait preuve de courage, d'entrain et d'un absolu dévouement. Le 7 juin 1940, à Bus-la-Mésière (Somme). a été mortellement blessé à son poste de combat en exécutant, sous un violent bombardement d'artillerie, un tir d'arrêt demandé par l'infanterie. A été cité.
Pierre Jean Marcel SOANEN
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Bus-la-Mésière, (Somme)
Né le 1er octobre 1918 à Thiers (Puy-de-Dôme)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France
des suites de blessures

ZIEGLER (François-Xavier), canonnier : canonnier brave et dévoué. Le 5 juin 1940, à Dancourt, la batterie ayant été attaquée sur route par l'aviation ennemie, est resté à la tête de ses chevaux sous le bombardement. A trouvé une mort glorieuse à son poste. A été cité.
François Xavier ZIEGLER
Mort pour la France le 5 juin 1940 Marquivillers, (Somme)
Né le 19 décembre 1903 à Orschwihr (Haut-Rhin)
5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mort pour la France
des suites de blessures



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. avr. 04, 2021 10:35 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d'artillerie divisionnaire

J.O. du 9 juin 1942 page 2013

Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
(Pour prendre rang du 30 janvier 1942)

FRANCK (Charles), lieutenant au 5e régiment d'artillerie : lieutenant de tir d'une conscience et d'un dévouement à toute épreuve, a montré au feu un calme remarquable. Les 6 et 7 juin 1940, à Bus-la-Mésière, sa batterie étant soumise à des bombardements violents et répétés par l'aviation et l'artillerie ennemies, a, par son énergie et son sang-froid, maintenu le personnel en action, assurant tous les tirs demandés avec précision et rapidité, méritant les éloges de l'infanterie. A été grièvement blessé, le 7 juin 1940, au milieu de ses hommes.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : sam. juil. 31, 2021 15:44 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d'artillerie divisionnaire

J.O. du 12 juin 1947 page 5437
Attribution de la Médaille militaire
GISSELBRECHT (Auguste-Guillaume), classe 1929, matricule 489 au recrutement de Sélestat, canonnier au 5e régiment d’artillerie divisionnaire : canonnier conducteur d’une très grande conscience et d’un courage exemplaire. A été blessé grièvement à son poste de combat au cours d’une attaque diurne par des avions ennemis, le 5 juin 1940, sur la route de Péronne, à Amiens (Somme). Amputé de la jambe gauche.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. août 01, 2021 10:32 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d'artillerie divisionnaire

J.O. du 2 février 1942 page 484
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
COTTEAUX ( Etienne ), brigadier-chef au 5e régiment d'artillerie : gradé brave et dévoué. A été grièvement atteint de plaies multiples par éclats d'obus, le 8 juin 1940, à son poste de combat, dans la Somme, au cours d'un tir de l'artillerie ennemie.

dans les environs de Bus-la-Mésière - Tilloloy, (Somme) ???

J.O. du 11 mars 1943 page 715
5e régiment d'artillerie divisionnaire
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
BARTHALOT (Michel-Raymond-Roger), canonnier : jeune soldat plein d'allant et de hardiesse. Le 10 juin 1940, à la Ferté-Imbault*, au cours d'un violent bombardement de la colonne par l'aviation ennemie, a tiré avec son mousqueton contre les avions, jusqu'à ce qu'il soit blessé très grièvement. Est mort des suites de ses blessures en disant: « Vive la France, on les aura ». A été cité.

* département du Loir-et-Cher

Michel Raymond Roger BARTHALOT
Mort pour la France le 18 juin 1940 à Ferté-Imbault (La), (Loir-et-Cher)
Né le 2 octobre 1920 à Mérignac (Gironde)
5e Régiment d'Artillerie
Mort pour la France
Cause du décès : tué à l'ennemi
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 14762

J.O. du 4 novembre 1943 page 2847
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
VOLTAN (Eugène), canonnier au 5e régiment d'artillerie : ancien combattant de la guerre 1914-1918, très courageux. A été grièvement blessé, le 15 juin 1940, au cours de la défense de la tête de pont d'Orléans.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. août 01, 2021 11:06 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d'artillerie

J.O. du 23 octobre 1943 page 2750
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
LHOTE (Pierre-Paul-François-Jean), canonnier, classe 1940, matricule 8994 au recrutement de Nancy : canonnier qui a toujours lait preuve de courage, d'entrain et d'un dévouement absolu. Le 7 juin 1940, à Bus, a été blessé à son poste de combat, en exécutant, sous un violent bombardement d'artillerie, un tir d'arrêt demandé par l'infanterie. Est mort des suites de ses blessures. A été cité.

Blessé le 7 juin 1940 à Bus-la-Mésière dans la Somme, il meurt le lendemain à Labruyère (Oise)

Pierre Paul François Jean Eugène LHOTE
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Labruyère (Oise)
Né le 28 juillet 1920 à Colmar (Haut-Rhin)
5 e RA campagne divisionnaire
Mort pour la France


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. août 01, 2021 17:08 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d’artillerie

J.O. du 10 août 1947 page 7838
Médaille militaire à titre posthume

PETITHORY (Jacques-Georges), canonnier, classe 1929, matricule 2015 au recrutement de Lyon : canonnier dévoué et courageux. Au cours des combats des 6 et 8 juin 1940, au Sud de Roye (Somme), étant détaché à la pièce avancée, a, par son courage, servi d’exemple à ses camarades. La pièce étant prise sous le feu ennemi, est resté à son poste de combat, où il a été blessé mortellement. A été cité.

Jacques Georges PETITHORY
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Amy (Oise)
Né le 15 décembre 1909 à Givors (Rhône)
5e régiment d'artillerie (5e RA)
Mort pour la France
tué au combat



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. août 01, 2021 17:22 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d'artillerie divisionnaire

J.O. du 24 octobre 1947 page 10536
Attribution de la Médaille militaire à Titre posthume pour les deux militaires suivants :

ROLLAND (Maurice-Victor), maître-pointeur, classe 1932/2, matricule 1542, au recrutement de Chaumont.
Maurice Victor ROLLAND
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bus-la-Mésière, (Somme)
Né le 24 novembre 1912 à Rochefort (52 - Haute-Marne, France)
Unité : 5e régiment d'artillerie divisionnaire (5e RAD)
Mention : Mort pour la France

DURAND (Joseph), canonnier, classe 1935, matricule 149, au recrutement de Laval.
Joseph René DURAND
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Thiers-sur-Thève, (Oise)
Né le 17 avril 1915 à Colombiers du Plessis (Mayenne)
5 e RAD
Mort pour la France


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. août 26, 2021 11:02 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5006
Localisation : Somme
5e régiment d'artillerie divisionnaire

J.O. du 20 janvier 1944 page 233
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
HUGON (Julien), canonnier au 5e régiment d'artillerie : excellent canonnier, dévoué et courageux, ayant de l'allant et une très belle tenue au feu. Le 6 juin 1940, à la Boissière, a été blessé très grièvement en pleine action, au cours d'un tir urgent demandé par un bataillon de chasseurs. Amputé du bras gauche.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.307s | Queries: 24 | Peak Memory Usage: 13.68 Mio | GZIP: On ]