Nous sommes actuellement le ven. déc. 03, 2021 7:40 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : mar. févr. 23, 2021 16:39 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Soldats du 51e RI natifs de la Somme Morts pour la France

1939

Roland Eugène Marcel LOUIS
Mort pour la France le 13 octobre 1939 à Amiens, (Somme)
Né le 7 juillet 1911 à Abbeville (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : accident

Alfred Laurent DOVILLEZ
Mort pour la France le 23 octobre 1939 à Amiens, (Somme)
Né le 3 octobre 1905 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Janvier 1940

Georges Marcel LECOMTE
Mort pour la France le 6 janvier 1940 à Morsbach, (Moselle)
Né le 2 mai 1914 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

Mai 1940

Albert VASSEUR
Mort pour la France le 13 mai 1940 à Vendresse, (Ardennes)
Né le 5 décembre 1900 à Villers-Bretonneux (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 14 mai 1940

Roland Henri LARDOUX
Mort pour la France le 14 mai 1940 à Thy-le-Château, (Belgique)
Né le 5 janvier 1910 à Quivières (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 15 mai 1940

René Jean Albert LEROY
Mort pour la France le 15 mai 1940 à Stonne, (Ardennes)
Né le 25 novembre 1910 à L'Etoile (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

J.O. du 15 octobre 1943 page 2676
51e régiment d'infanterie
Nomination dans la Légion d(honneur à titre posthume
LEROY (René-Albert), lieutenant, classe 1930, matricule 190 au recrutement d'Amiens ; excellent officier d'un allant et d'un courage exemplaires. Le 16 mai 1940, s'est porté à l' assaut de l'ennemi devant Stonne, réussissant à atteindre l'objectif qui lui avait été fixé malgré un bombardement intense de l'aviation adverse. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.

J.O. du 24 novembre 1943 page 3024
SECRÉTARIAT D'ÉTAT A LA DÉFENSE
Décret n° 2697 du 12 octobre 1943 portant nominations dans la Légion d'honneur à titre posthume.
Rectificatif au Journal officiel du 15 octobre 1943 : page 2676, 1re colonne, 51e rég. d'infanterie, au lieu de: « Leroy (René-Albert) », lire: « Leroy (René-Jean-Albert) »

Le 16 mai 1940

Louis LAGULLE
Mort pour la France le 16 mai 1940 à Stonne, (Ardennes)
Né le 4 juin 1917 à Vitz s/ Authie (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

J.O. du 11 mars 1943 page 713
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
LAGULLE (Louis), sergent : chef de groupe d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A été mortellement blessé, à la tête de ses hommes, au cours d'un combat acharné à Stonne, le 16 mai 1940. A été cité.

René Eugène Lucien PORION
Mort pour la France le 16 mai 1940 (Etang Fourchu), * (Ardennes)
Né le 3 juin 1912 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

* Où se trouve cet étang ? Appelé aussi étang Fourcher
Est-ce l'étang "des Longues Fauchées" est situé dans les Ardennes (08) dans le lieu-dit les Longues Fauchées près du village de Vendresse
???

Le 17 mai 1940

Antoine Paul GOSSUIN
Mort pour la France le 17 mai1940 à Artaise-le-Vivier, (Ardennes)
Né le 12 avril 1916 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

Léon Arthur Jean LE GUENNEC
Mort pour la France le 17 mai 1940 à Sainte-Menehould, (Marne)
Né le 10 septembre 1911 à Terramesnil (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
des suites de blessures

Le 18 mai 1940

Gaston Pierre Narcisse BOUVET
Mort pour la France le 18 mai 1940 au bois de Mont Dieu (Ardennes)
Né le 27 février 1917 à Tœufles (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Paul Alfred Louis LASALLE
Mort pour la France le 18 mai 1940 à Sainte-Menehould, (Marne)
Né le 1er juin 1915 à Moislains (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
des suites de blessures

Lucien Louis PLATEAUX
Mort pour la France le 18 mai 1940 Grandes-Armoises (Les), (Ardennes)
Né le 17 octobre 1917 à Mezières-en-Santerre (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Le 19 mai 1940

Robert André DOURNEL
Mort pour la France le 19 mai 1940 Mont-Dieu (Le), (Ardennes)
Né le 24 octobre 1913 à Dompierre-Becquincourt (Somme)
soldat au
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Classe : 1923
Bureau de recrutement : Beauvais (60)
Mort pour la France
Date de transcription du décès : 26-12-1941
Lieu de transcription du décès : Breteuil (Oise)
Lieu du dernier domicile : Breteuil (Oise)

Louis Jérôme LEFEVRE
Mort pour la France le 19 mai 1940 à Sainte-Menehould, (Marne)
Né le 6 juillet 1915 à Athies (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
des suites de blessures

Le 20 mai 1940

Lucien Georges FOURNIER
Mort pour la France le 20 mai 1940 Grandes-Armoises (Les), (Ardennes)
Né le 24 novembre 1915 à Ailly-sur-Somme (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Louis Henri LECLERCQ
Mort pour la France le 20 mai 1940 Grandes-Armoises (Les), (Ardennes)
Né le 8 août 1917 à Aimont ??? (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Raymond Albert FROIDURE
Mort pour la France le 20 mai 1940 à Mont Dieu - Bois, (Ardennes)
Né le 9 octobre 1918 à Berteaucourt-les-Dames (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
éclats à la tête

Marcel Aristide LECLERCQ
Mort pour la France le 20 mai 1940 (Stonne, (Ardennes)
Né le 31 août 1918 à Boisrault ??? (est-ce Croixrault) (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Gilbert PERNES
Mort pour la France le 20 mai 1940 à Rivery, (Somme) ???
Né le 19 mars 1918 à Berteaucourt-les-Dames (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Classe : 1938
Mort pour la France
tué au combat

Marcel Jean PREVOST
Mort pour la France le 20 mai 1940 à Sy (Ardennes)
Né le 19 décembre 1916 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 21 mai 1940

Yvon Anatole Oscar BLOND
Mort pour la France le 21 mai 1940 à Bar-le-Duc, (Meuse)
Né le 1er mars 1916 à Etoile (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

Robert André Marcel LANGLET
Mort pour la France le 21 mai 1940 à Saleux, (Somme)
Né le 27 novembre 1911 à Saint-Mard (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 23 mai 1940

Robert Joseph BOURY
Mort pour la France le 23 mai 1940 à Mont Dieu (Ardennes)
Né le 21 septembre 1914 à Etricourt-Manancourt (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

Eugène Marcel Fernand THEAU
Mort pour la France le 23 mai 1940 à Mont Dieu, (Ardennes)
Né le 9 janvier 1919 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

Hector GAMAIN
Mort pour la France le 23 mai 1940 à Sainte Menehould - centre hospitalier de Vertevoyes, (Marne) HoE1 n°10 (Vertevoyes-Sainte-Menehould)
Né le 25 septembre 1916 à Saint-Quentin-en-Tourmont (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
blessures de guerre

Marcel Godebert Paul HENNEQUEZ
Mort pour la France le 23 mai 1940 (Ardennes)
Né le 21 avril 1915 à Vacquene ??? (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Louis Georges Joseph THOMAS
Mort pour la France le 23 mai 1940 (Ardennes)
Né le 3 juillet 1912 (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

Raymond Ildebert Prosper Amédée LALOU
Mort pour la France le 23 mai 1940 à Etang Fourcher, (Ardennes)
Né le 2 septembre 1915 à Berneuil (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

Pierre Albert Roger MOREL
Mort pour la France le 23 mai 1940 (Etang Fourcher (Ardennes)
Né le 6 avril 1915 à Villers-Bretonneux (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

Victor André Jules MISEROUX
Mort pour la France le 23 mai 1940 à Bar-le-Duc, (Meuse)
Né le 25 mars 1904 à Marcelcave (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
des suites de blessures

Le 24 mai 1940

Marcel Louis Maurice POSTEL
Mort pour la France le 24 mai 1940 à Stonne, (Ardennes)
Né le 5 mai 1918 à Neuville au Bois (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

Le 25 mai 1940

Louis DAUDRE
Mort pour la France le 25 mai 1940 Grandes-Armoises (Les), (Ardennes)
Né le 8 novembre 1890 à Péronne (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

Georges Eugène Gustave DUPLESSY
Mort pour la France le 25 mai 1940 à Sy (Ardennes)
Né le 28 mai 1914 à Saint-Blimont (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Philippe Joseph Stéphane PELLISSIER
Mort pour la France le 25 mai 1940 à Mont Dieu, (Ardennes)
Né le 26 décembre 1904 à Abbeville (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Le 26 mai 1940

Abel Hilaire HACLIN
Mort pour la France le 26 mai 1940 à Rouen, (Seine-Maritime)
Né le 21 janvier 1904 à Airaines (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
des suites de blessures
Géographie historique : Depuis le 1er octobre 1972, Dreuil-Hamel est rattachée à Airaines.

Le 29 mai 1940

Jean Félix Adrien VACHER
Mort pour la France le 29 mai 1940 à Curgies, (Nord)
Né le 29 mai 1916 à Marquaix (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué au combat



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 23, 2021 16:42 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Soldats du 51e RI natifs de la Somme Morts pour la France

Le 3 juin 1940

Louis Alphonse Elie BACHELLE
Mort pour la France le 3 juin 1940 à Dunkerque, (Nord)
Né le 22 juin 1909 à Etalon (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 6 juin 1940

Charles Louis Paul BARON
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Lille, (Nord)
Né le 28 décembre 1910 à Roye (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : plaie abdominale par EO

Le 11 juin 1940

Marcel Emile DELEBARRE
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Leffincourt, (Ardennes)
Né le 11 novembre 1915 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Laurent André Paul Louis HELLUIN
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Leffincourt, (Ardennes)
Né le 6 juillet 1915 à Valines (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
des suites de blessures

Georges Maurice Kleber LAMOURY
Mort pour la France le 11 juin 1940 à Pont-Saint-Remy, (Ardennes)
Né le 29 décembre 1909 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 12 juin 1940

Lucien Robert René JUMEL
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Suippes, (Marne)
Né le 20 septembre 1897 à Nouvion-en-Ponthieu (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

J.O. du 18 août 1943 page 2177
Nomination dans la Légion d'honneur à titre posthume
JUMEL (Lucien-Robert-René), sous-lieutenant : officier d'un courage et d'une endurance remarquables, magnifique exemple pour sa section qu'il a commandée brillamment dans les circonstances les plus difficiles. Le 12 juin 1940, à Suippes (Marne), attaqué par un ennemi très supérieur, a refusé énergiquement de se rendre et a continué héroïquement le combat jusqu'à ce qu'il soit blessé mortellement. A été cité.

Le 14 juin 1940

Louis Léon Albert BOULFROY
Mort pour la France le 14 juin 1940 à Samogneux, (Meuse)
Né le 18 juin 1908 à Oresmaux (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Classe : 1928
Mort pour la France

René Marcel Léon BUCHON
Mort pour la France le 14 juin 1940 à Le Chêne (Aube)
Né le 15 novembre 1917 à Friville-Escarbotin (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

René André Georges TATTEGRAIN
Mort pour la France le 14 juin 1940 (Aude) il s'agit plus probablement du département de l'Aube
Né le 25 janvier 1916 (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Le 15 juin 1940

Fernand Arthur Julien DOUAY
Mort pour la France le 15 juin 1940 à Saint-Nabord-sur-Aube, (Aube)
Né le 16 août 1917 à Blangy-Tronville (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 16 juin 1940

Albert Gustave DEE
Mort pour la France le 16 juin 1940 à Val-Suzon, (Côte-d'Or)
Né le 31 décembre 1916 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 17 juin 1940

Victor Julien HUNAULT
Mort pour la France le 17 juin 1940 à Saint-Seine-l'Abbaye, (Côte-d'Or)
Né le 25 janvier 1914 à Domart-en-Ponthieu (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

André Robert Louis LEBLOND
Mort pour la France le 17 juin 1940 à Saint-Seine-l'Abbaye, (Côte-d'Or)
Né le 17 septembre 1917 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
des suites de blessures

Victor Pierre Vulfran SALOME
Mort pour la France le 17 juin 1940 à Bligny-le-Sec, (Côte-d'Or)
Né le 19 octobre 1913 à Nouvion-en-Ponthieu (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué au combat

Le 25 juin 1940

André Léopold MARCHAND
Mort pour la France le 25 juin 1940
Né le 18 avril 1908 à Gorenflos s/ Ailly (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Le 30 juin 1940

Ulysse Alfred Alexandre Gustave DHAILLE
Décédé le 30 juin 1940 à Morcenx, (Landes)
Né le 22 juin 1903 à Albert (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mention : Non Mort pour la France



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 23, 2021 16:45 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Soldats du 51e RI natifs de la Somme Morts pour la France

Marius Albert Joseph LEROY
Mort pour la France le 8 février 1941 au Couvent de Thuine, (Allemagne)
Né le 10 juillet 1909 à Grattepanche (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
maladie

Daniel Raymond Valentin THUILLIER
Mort pour la France le 4 juin 1941 à Sarrebourg, (Allemagne)
Né le 25 décembre 1909 à Liomer (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : tué au cours de son évasion

Henri SENE
Décédé(e) le 16-06-1941 (Quesnel en Santerre, 80 - Somme, France) ???
Né le 22 octobre 1899 à Quesnel-en-Santerre (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mention : Non Mort pour la France
Cause du décès : décédé en captivité

Lieux de décès inconnus

Maximin GUYON
Mort pour la France le 27 mars 1942
Né le 14 mai 1907 (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : accident

Louis Armand HOUSSART
Né le 7 septembre 1919 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mention : Information non connue
Cause du décès : décédé en captivité

En Allemagne

Raymond Charles André BIZET
Mort pour la France le 08 avril 1942 à l'Hôpital PG Hohenstein, (Allemagne)
Né le 16 août 1904 à Saint-Valery-sur-Somme (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : maladie

André Louis LETIERCE
Mort pour la France le 30 août 1944 à Kaliningrad (ex Kœnigsberg), (Russie) *
Né le 7 août 1917 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
bombardement

* Kœnigsberg ou Königsberg in Preussen sont les anciens noms de la commune russe de Kaliningrad, capitale de la Prusse-Orientale

Albert Georges Marcellin DUFOUR
Mort pour la France le 3 février 1945 (Gerreshei)
Né le 9 janvier 1918 à Argoules (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
encéphalite aiguë grippale

Jean Charles Alphonse Raoul DUPONCHEL
Mort pour la France le 23 février 1945 à Soest - (hôpital)
Né le 28 mars 1910 à Mers-les-Bains (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

Fernand Nicolas LE BRUN
Mort pour la France le 25 avril 1945 à Gussow, (Allemagne)
Né le 6 décembre 1913 à Bourdon (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
bombardement

En Pologne

Charles Auguste DUFLOT
Mort pour la France le 4 mars 1945 à Dantzig Stettin, (Pologne)
Né le 28 janvier 1911 à Méaulte (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
blessure au visage



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 23, 2021 17:09 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Robert Louis Eugène DESESQUELLE
Mort pour la France le 16 juin 1944 à Vienne, (Isère)
Né le 23 janvier 1916 à Amiens (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
bombardement

Césu PLEWA
Mort pour la France le 27 mars 1945 à Loon-Plage, (Nord)
Né le 19 avril 1923 à Varennes (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué en service commandé



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 23, 2021 20:30 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Citations de soldats appartenant au 51e régiment d'infanterie

Mai 1940

Ardennes

Combats de Stonne - Le Mont-Dieu - Les Grandes-Armoises

51e régiment d'infanterie -
J.O. du 15 septembre 1943 page 2431
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
DENOLF (Victor), soldat : soldat d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A été blessé mortellement, le 16 mai 1940. à son poste de combat devant Stonne. A été cité.
Victor Louis Auguste DENOLF
Mort pour la France le 17 mai 1940 Grandes-Armoises (Les), (Ardennes)
Né le 29 janvier 1918 à Bretteville (Seine-Maritime)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

J.O. du 2 décembre 1942 page 3979
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
LEMERCIER (Maurice), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat courageux et dévoué. A été grièvement blessé au cours d'une attaque menée par son unité, le 15 mai 1940, à Stonne. Amputé de l'avant-bras droit.

11 mars 1943 page 713
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

COQUELLE (Hugues-Jacques), soldat : soldat d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A été mortellement blessé à son poste de combat devant Stonne, le 15 mai 1940. A été cité.

MEYLARIAN (Léon), soldat : soldat d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A été mortellement blessé à son poste de combat, devant Stonne, le 15 mai 1940. A été cité.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 15 octobre 1943 page 2676
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume
LEROY (René-Jean-Albert), lieutenant, classe 1930, matricule 190 au recrutement d'Amiens : excellent officier d'un allant et d'un courage exemplaires. Le 16 mai 1940, s'est porté à l'assaut de l'ennemi devant Stonne, réussissant à atteindre l'objectif qui lui avait été fixé malgré un bombardement intense de l'aviation adverse. A trouvé une mort glorieuse au cours de l'action. A été cité.
René Jean Albert LEROY
Mort pour la France le 15 mai 1940 à Stonne, (Ardennes)
Né le 25 novembre 1910 à L'Etoile (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

J.O. du 1er novembre 1942 page 3644
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
PRONIER (André), sergent-chef au 51e régiment d'infanterie : excellent sous-officier, qui s'est imposé par son calme, son courage et son mépris du danger pendant son séjour aux avant-postes. Le 16 mai 1940, a entraîné résolument sa section à l'attaque de Stonne, où il a été grièvement blessé pair balle à la tête au cours de l'action. A été trépané.

J.O. du 1er juin 1941 page 2280
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
DANEL (Marceau), sergent au 51e régiment d'infanterie : chef de groupe plein d'allant. Après avoir participé activement à la prise de Stonne a été grièvement blessé, le 16 mai 1940, alors qu'il se préparait à contre-attaquer. Amputé du bras droit.

J.O. du 5 juillet 1942 page 2344
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
LA HOUPPE (Pierre), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat brave et dévoué. A été grièvement blessé par éclats d'obus, le 16 mai 1940, au cours d'une attaque effectuée par son unité, à Stonne. Amputé de la jambe droite.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 17 septembre 1943 page 2461
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
MULOT (René), soldat : très bon soldat, d'un excellent moral, qui a toujours fait preuve de courage et d'abnégation. A été mortellement blessé, le 16 mai 1940, à Stonne (Ardennes), en participant à l'attaque de son bataillon. A été cité.

11 mars 1943 page 713
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

LAGULLE (Louis), sergent : chef de groupe d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A été mortellement blessé, à la tête de ses hommes, au cours d'un combat acharné à Stonne, le 16 mai 1940. A été cité.

LARIVE (Roland), sergent : chef de groupe intrépide, magnifique entraîneur d'hommes. A trouvé une mort glorieuse à la tête de son unité, le 16 mai 1940, à l'attaque de Stonne après avoir, par son allant et son mépris du danger, enthousiasmé tous ceux qui l'ont vu au combat. A été cité.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 18 juin 1944 page 1557
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
PORION (René-Eugène), soldat, classe 1932, matricule 3794 au recrutement d'Amiens : soldat brave et dévoué. A été mortellement blessé à son poste de combat le 16 mai 1940, à Etang-Fourchu (Ardennes). A été cité.

FOURNIER (Lucien), soldat : soldat d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A pris une part active aux combats de Stonne, où il a été mortellement blessé, le 17 mai 1940. A été cité.

J.O. du 9 septembre 1941 page 3844
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
LOUIS-GUERIN (Jacques), caporal-chef au 51e régiment d'infanterie : caporal-chef d'une très haute valeur militaire et morale. D'un caractère intrépide et d'une bravoure exemplaire, a toujours été volontaire pour les postes de l'avant et les missions dangereuses. En ligne au bois du Mont-Dieu, a demandé au cours de l'attaque allemande du 17 mai 1940 à exécuter une liaison périlleuse en première ligne sous un très violent bombardement. A été très grièvement blessé par éclat d'obus au moment où, sa mission terminée, il demandait à repartir en première ligne.

J.O. du 15 janvier 1941 page 210
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
HUON DE KERMADEC (Hervé-Louis-Charles) capitaine au 51e régiment d'infanterie : véritable chef, exemple de calme et de courage. Attaqué, le 17 mai 1940, sur tout son front par un ennemi très supérieur en nombre, est parvenu à l'arrêter et à briser son élan. Des infiltrations se produisant dans un taillis, a rassemblé quelques hommes, pris lui-même un fusil-mitrailleur et, contre-attaquant l'élément ennemi, l'a rejeté en lui causant des pertes et en lui faisant des prisonniers.

J.O. du 9 février 1941 page 653
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
(Pour prendre rang du 1er octobre 1940)
DUFEY (Pierre-Marie-Rodolphe), capitaine au 51e régiment d'infanterie : officier énergique et brave. Pendant les attaques des 16 et 17 mai 1940 au Vivier, s'est constamment porté sur la ligne de feu pour encourager ses hommes et améliorer le tir de leurs mitrailleuses. A ainsi contribué à briser l'attaque ennemie devant nos positions. Très grièvement blessé par éclat d'obus, a été amputé de la jambe droite.

J.O. du 9 avril 1941 page 1530
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
BRACQ (Paul), soldat au 51e régiment d'infanterie : a été très grièvement blessé par éclats d'obus, le 17 mai 1940, à son poste de combat à Stonne. Amputé de la jambe gauche.

J.O. du 12 mai 1941 page 2017
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
FLAMENT (Ernest), soldat au 51e régiment d'infanterie : a été grièvement atteint par cinq éclats d'obus, le 18 mai 1940, au cours d'une contre-attaque effectuée par son unité au bois de Stonne. A perdu la vue.

J.O. du 5 octobre 1941 page 4297
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
ALLAIN (Albert), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat très courageux. A été grièvement atteint de plaies multiples par éclats d'obus, le 18 mai 1940, à son poste de combat à Stonne.

J.O. du 9 septembre 1942 page 3081
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
THIOLLENT (Robert), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat brave et dévoué. A été grièvement blessé par éclat d'obus au cours d'une mission de liaison au bois du Mont-Dieu, le 18 mai 1940. Atteint d'impotence fonctionnelle du bras gauche.

J.O. du 9 septembre 1942 page 3082
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
PATTINIER (Emile), adjudant au 51e régiment d infanterie : excellent Sous-officier. A été grièvement blessé par éclats d'obus, le 18 mai 1940, à son poste de combat au bois de Mont-dieu au cours d'une attaque ennemie.

J.O. du 9 août 1943 page 2102
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
JALENNE (Gustave), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat brave et courageux. A été grièvement blessé par éclat d'obus, le 18 mai 1940, à Stonne, au cours d'une contre-attaque contre l'infanterie ennemie. Amputé de la cuisse gauche.

J.O. du 26 avril 1944 page 1156
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
LECLERCQ (Louis), soldat, classe 1937, matricule 815 au recrutement d'Amiens : soldat n'ayant cessé de donner le plus bel exemple de courage et d'abnégation. A été mortellement blessé en partant en patrouille, le 20 mai 1940, aux Grandes-Armoises (Ardennes). A été cité.

51e régiment d'infanterie
15 août 1943 page 2148
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
VADORI (Armando), soldat : soldat brave et plein d'allant. Alors qu'en plusieurs occasions il avait déjà donné la preuve de son courage et de son calme, a, sans la moindre hésitation, le 21 mai 1940, à Artaise-le-Vivier (Ardennes), occupé un emplacement de combat particulièrement exposé où un de ses camarades venait d'être mortellement blessé ; est tombé à son tour victime de son devoir. A été cité.

J.O. du 15 mai 1942 page 1780
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
PAUL (Michel), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat courageux. A été grièvement blessé à la face par éclats d'obus, le 22 mai 1940, au bois du Mont-Dieu, en accomplissant sous le bombardement une mission de liaison.

J.O. du 4 novembre 1943 page 2848
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
MONNIER (Maurice), soldat au 51e régiment d'infanterie : tireur mitrailleur d'une énergie et d'un courage exemplaires. Au cours des âpres combats du 14 au 22 mai 1940, n'a cessé de faire preuve du plus bel esprit de sacrifice, infligeant à l'ennemi des pertes sensibles et contribuant ainsi à l'arrêt de ses attaques jusqu'au moment où il est tombé grièvement blessé à son poste de combat.

J.O. du 15 mars 1943 page 765
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
RINGEVAL (Alphonse), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldât brave et dévoué. A été grièvement blessé par éclat d'obus, le 23 mai 1940, à son poste de combat, près de Sedan. A perdu l'œil droit.

J.O. du 26 avril 1944 page 1156
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
POSTEL (Marcel-Louis-Maurice), aspirant, classe 1938, matricule 56 au recrutement d'Amiens : aspirant courageux et plein d'entrain. Après avoir pris une part active au combat de Stonne a été mortellement blessé au Mont-Dieu, le 23 mai 1940. A été cité.

51e régiment d'infanterie

J.O. du 27 avril 1944 page 1171
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
PEZIER (Jean), soldat, classe 1934, matricule 696 au recrutement de Rouen : soldat d'un courage et d'une bravoure magnifiques. Après avoir pris une part très active aux combats de Stonne, a trouvé une mort glorieuse, le 23 mai 1940, au Mont-Dieu. A été cité.

J.O. du 5 janvier 1944 page 91
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
LALLEMENT (Pierre), soldat, classe 1932, matricule 148 au recrutement d'Amiens : soldat courageux et plein d'allant. A été blessé mortellement à son poste de combat le 23 mai 1940, au Mont-Dieu (Ardennes). A été cité.

J.O. du 21 avril 1941 page 1714
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
BRANLANT (Lucien-Orel), soldat au 51e régiment d'infanterie : a été grièvement blessé par éclat d'obus à son poste de combat, le 24 mai 1940, à la forêt de Mont-Dieu. Amputé de la cuisse droite.

J.O. du 21 novembre 1942 page 3868
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
DUHOUX (Ernest), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat brave et dévoué. A été grièvement blessé par éclats d'obus, à son poste de combat, au bois du Mont-Dieu, le 24 mai 1940, au cours d'une attaque ennemie. Atteint d'impotence fonctionnelle de la jambe droite.

11 mars 1943 page 713
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume :

VOLCKRICK (Charles-Hubert), sergent-chef : sous-officier chef de section de mitrailleuses, a fait preuve, du 12 au 24 mai 1940, d'un calme, d'un sang-froid et d'un courage dignes de tous les éloges. A su, dans les circonstances les plus difficiles, obtenir le maximum de ses hommes. Est glorieusement tombé, le 24 mai, à son poste de combat, à la ferme de la Grange-aux-Monts, près de Stonne, alors que, complètement encerclé, il tentait un dernier effort pour enrayer l'avance ennemie et permettre la manœuvre d'une pièce anti-chars. A été cité.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 18 août 1943 page 2177
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume
POISSON (Maurice-Henri), lieutenant : officier ayant fait preuve d'une intelligence et d'un esprit de décision remarquables. A pris une part active aux combats de Stonne et du Mont-Dieu. A été mortellement blessé dans cette dernière localité, le 25 mai 1940, à son poste de combat. A été cité.
Maurice Henri POISSON
Mort pour la France le 25 mai 1940 Grandes-Armoises (Les), (Ardennes)
Né le 20 juin 1913 à Landrecies (Nord)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

J.O. du 15 janvier 1941 page 212
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
VAQUETTE (Pierre), sous-lieutenant de réserve au 51e régiment d'infanterie motorisée : brillant officier au moral élevé, véritable entraîneur d'hommes. Au cours, des combats du 16 au 25 mai 1940, a été un modèle d'énergie et d'abnégation. A arrêté une contre-attaque ennemie en servant lui-même une pièce dont !e personnel avait été mis hors de combat. Deux fois volontaire pour aller rechercher les corps de deux officiers tués au bois de Sy, Le 31 mai 1940, a réussi cette mission malgré un violent barrage d'artillerie ennemie.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. févr. 24, 2021 9:19 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Citations de soldats appartenant au 51e régiment d'infanterie

Juin 1940

Combats dans la Marne

J.O. du 1er juillet 1942 page 2291
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
CISTEL (Robert), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat d'une belle bravoure et de la plus grande énergie. S'est défendu jusqu'au corps à corps dans son point d'appui encerclé, le 11 juin 1940, à Machault. A été grièvement blessé au cours du combat. Atteint de mutilation grave de la main droite.

J.O. du 26 mai 1943 page 1440
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
LECLERE (Louis), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat courageux et dévoué. A pris une part active aux combats acharnés livrés par son unité à Machault, où il fut grièvement blessé, le 11 juin 1940. Amputé de l'avant-bras gauche.

11 mars 1943 page 713
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

LECOUTEUX (Marcel-Eugène), soldat : soldat, courageux et dévoué. Après avoir déjà été blessé, le 19 mai 1940, devant les Grandes-Armoises a trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, à Machault, le 11 juin 1940. A été cité.

CREPELLE (Maurice), soldat : soldat d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A pris une part active aux combats de Stonne, du Mont-Dieu et de Machault. A été tué glorieusement dans un combat, dans cette dernière localité, le 11 juin 1940. A été cité.

DELAPLACE (Raymond), soldat : tireur au fusil-mitrailleur admirable de sang-froid. Pris à partie, le 11 juin 1940, devant Machault, a continué à tirer, trouvant une mort héroïque dans l'action. A été cité.

RESNE (Auguste), soldat : soldat que ses belles qualités guerrières avaient imposé comme chef de groupe. A commandé magnifiquement son unité devant Machault, le 11 juin 1940. A trouvé une mort glorieuse en continuant à tirer sur les chars ennemis avec le fusil-mitrailleur d'un de ses hommes mis hors de combat. A été cité.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 6 juillet 1943 page 1821
Nomination dans la Légion d'Honneur pour les deux officiers suivants :

ROUSSELOT (Marie-Joseph-Mausuy-Jean), lieutenant : officier mécanicien du corps, a sollicité l'honneur de prendre le commandement d'une compagnie formée d'éléments disparates. A brillamment conduit cette unité au combat et a rempli la mission qui lui était assigné malgré les violentes concentrations d'artillerie et le feu d'armes automatiques. Très grièvement blessé, le 11 juin 1940 à Machault (Ardennes), alors qu'il se portait en avant pour entraîner sa troupe, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

MAUGEY (Joseph-Louis-Charles), sous-lieutenant : officier d'une bravoure et d'un entrain exceptionnels, animé du plus bel esprit de sacrifice, ayant fait preuve des meilleures qualités militaires au cours de la campagne. Le 12 juin 1940, à Suippes (Marne), attaqué par de très nombreuses forces blindées, s'est maintenu entièrement sur sa position. Ayant reçu l'ordre de repli, est resté le dernier sur terrain et a été glorieusement tué en combattant héroïquement pour protéger le repli sa section. A été cité.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 9 mars 1943 page 683
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
LLOUBERES (Paul), adjudant : sous-officier énergique et dévoué, qui a fait preuve de courage et de sang-froid dans les combats auxquels il a pris part. Le 12 juin 1940, à Suippes alors que sa compagnie était attaquée par de nombreux chars, a dirigé avec le plus grand dévouement, sous un feu violent, la transmission des ordres aux sections engagés. A été tué glorieusement en assurant le repli par ordre, de la section de commandement. A été cité.
Paul Isidore Jean LLOUBERES
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Suippes, (Marne)
Né le 27 juillet 1908 à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

J.O. du 19 juin 1941 page 2564
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
LUSTEMBERGER (Edouard), caporal au 51e régiment d'Infanterie : a été grièvement blessé par balle, le 12 juin 1940, au cours d'une attaque de chars ennemis aux environs de Suippes. Amputé de la cuisse gauche.

J.O. du 27 mai 1941 page 2212
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
ARCHENAULT (Robert), soldat au 51e régiment d'infanterie : a été grièvement blessé par éclat d'obus, le 12 juin 1940, alors que son unité était prise sous un barrage de l'artillerie ennemie, à la sortie de Souain. Amputé de la cuisse droite.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 18 août 1943 page 2177
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume
JUMEL (Lucien-Robert-René), sous-lieutenant : officier d'un courage et d'une endurance remarquables, magnifique exemple pour sa section qu'il a commandée brillamment dans les circonstances les plus difficiles. Le 12 juin 1940, à Suippes (Marne), attaqué par un ennemi très supérieur, a refusé énergiquement de se rendre et a continué héroïquement le combat jusqu'à ce qu'il soit blessé mortellement. A été cité.
Lucien Robert René JUMEL
Mort pour la France le 12 juin 1940 (Suippes, (Marne)
Né le 20 septembre 1897 à Nouvion en Ponthieu (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France

J.O. du 15 septembre 1941 page 3951
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
FILLASTRE (René), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat brave et dévoué. A été grièvement blessé par balle, le 13 juin 1940 à son poste de combat, dans la Marne. Amputé de la cuisse gauche.

J.O. du 3 décembre 1942 page 3991
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
DAVID (Marcel), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat dévoué et courageux. A été grièvement blessé par balles, le 15 juin 1940, à son poste de combat, aux environs de Suippes, au cours d'une attaque ennemie.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 22 septembre 1943 page 2498
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
PIERRE (Roland-François), sergent-chef, classe 1935, matricule L. M. 52 au recrutement de Chartres : sous-officier d'un courage et d'un dévouement admirables. Comme chef de la section de commandement, a parfaitement secondé son capitaine au cours des journées des 13, 14 et 15 juin 1940, par une attention toujours en éveil et une compréhension rapide des situations sans cesse changeantes. A été mortellement blessé, le 15 juin 1940, alors qu'au début du repli il se rapprochait de son chef pour recevoir ses ordres. A été cité.
Roland François Eugène PIERRE
Mort pour la France le 16 juin 1940 à Mailly Le Camp, (Aube)
Né le 23 août 1915 à Dreux (Eure-et-Loir)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué au combat

J.O. du 27 octobre 1941 page 4672
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
NICOLLET (Robert), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat courageux. A été grièvement atteint de plaies multiples par éclats d'obus, le 16 juin 1940, à son poste de combat aux environs de Francheville.

SECRÉTARIAT D'ÉTAT A LA GUERRE
Décret n° 5355 du 24 décembre 1941 portant nomination dans la Légion d'honneur à titre posthume.
51e régiment d'infanterie.
J.O. du 25 janvier 1942 page 358
MARTIN (Gaston), capitaine : officier remarquable à tous les égards. Le 16 juin 1940, chargé avec son bataillon de tenir une position à Suippes, a accompli courageusement sa mission sous un feu violent d'armes automatiques. Attaqué par les engins blindés ennemis et ayant reçu l'ordre de repli, n'a évacué la position que le dernier. A été mortellement atteint d'une balle, alors qu'il rejoignait ses hommes. A été cité.
Gaston MARTIN
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Suippes, (Marne)
Né le 21 octobre 1904 à Veuilly-la-Poterie (Aisne)
35 ans
51e régiment d'Infanterie Etat Major
Mort pour la France

11 mars 1943 page 713
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
ENAULT (Louis), soldat : soldat d'une bravoure magnifique, s'est particulièrement distingué au cours des combats de Stonne, les 16 et 17 mai J940. A été mortellement blessé à son poste de combat devant Machault, le 16 juin 1940. A été cité.




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. févr. 24, 2021 20:24 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
51e régiment d'infanterie

J.O. du 30 décembre 1943 page 3332
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume
ROBBE (Maurice-Edouard-Eugène), sous-lieutenant, classe 1937, matricule 1395 au recrutement d'Amiens : chef d'élite, véritable entraineur de sa troupe, dont l'énergie augmentait au fur et à mesure qu'augmentaient les difficultés. A assuré sans faiblir, les 13 et 14 juin 1940, l'arrière-garde de la compagnie, encourageant sans cesse ses hommes par son exemple et faisant le coup de feu avec eux. A été mortellement blessé le 15 juin, à la tête de sa section, alors qu'attaqué par un ennemi très supérieur en nombre et à bout de munitions il faisait front quand même. A été cité.
Maurice Edouard Eugène ROBBE
Mort pour la France le 17 juin 1940 (Camp de Mailly)
Né le 20 janvier 1917 à Marest (Pas-de-Calais)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. févr. 24, 2021 21:03 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
51e régiment d'infanterie

J.O. du 16 juillet 1943 page 1897
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume aux militaires suivants :

GOSSUIN (Antoine-Paul), sergent : chef de groupe énergique, animé d'un grand esprit de sacrifice et plein d'ascendant sur ses hommes. A été mortellement blessé, le 17 mai 1940. en entraînant son groupe sous un bombardement violent. A été cité.

GROUT (Jean), sergent : sous-officier ayant fait preuve d'une bravoure et d'un esprit de décision exemplaires. Après avoir pris une part active aux combats de Stonne, a été mortellement blessé au Mont-Dieu, le 23 mai 1940. A été cité.

THEAU (Eugène-Marcel-Fernand) , sergent : chef de section d'un courage et d'une bravoure exemplaires, s'étant imposé en toutes circonstances par son esprit de décision. Après avoir pris une part active aux combats de Stonne, a été mortellement blessé au Mont-Dieu, le 23 mai 1940. A été cité.

DELIGNIERES (Charlot-Alexandre), caporal-chef : gradé brave et dévoué, déjà cité pour sa belle conduite au feu. A été mortellement blessé à son poste de combat, le 18 mai 1940, au bois de Mont-Dieu (Ardennes), au cours d'un violent bombardement. A été cité.

LEGENDRE (Georges), caporal-chef : gradé brave et dévoué. A été mortellement blessé, le 15 mai 1940, à Stonne (Ardennes), dans l'accomplissement de son devoir, au cours d'une attaque. A été cité.

COLOMBU (Camille), soldat : soldat d'une bravoure magnifique. S'est particulièrement distingué au cours des combats du Mont-Dieu, les 22 et 23 mai 1940, où il a été mortellement blessé à son poste de combat. A été cité.

COTTIN (Victor-Fernand-Henri), soldat : soldat d'une bravoure magnifique. A été mortellement blessé à son poste de combat devant Stonne, le 20 mai 1940. A été cité.

DIETRICH (André-Adrien-Eugène), soldat de 1re classe; soldat brave et dévoué. Après avoir fait preuve d'endurance et d'esprit de sacrifice, est tombé mortellement blessé devant Stonne, le 16 mai 1940. A été cité.

MARY (André-Augustin-Adrien), soldat : très bon soldat, exemple de courage, et de sang-froid animé d'un moral élevé. A été mortellement blessé à son poste de combat, lors de l'attaque allemande du 17 mai 1940. à Bois-Mont-Dieu (Ardennes). A été cité.

PIMONT (Roger-François-Eugène), caporal : gradé d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A été mortellement blessé à son poste de combat devant Machault, le 11 juin 1940. A été cité.

GOARIN (Lucien), soldat: soldat brave et dévoué. A été mortellement blessé à son poste de combat, le 17 mai 1940, à Bois-Mont-Dieu (Ardennes), au cours d'un violent bombardement. A été cité.

GOUTEUX (Adrien), soldat : soldat courageux et plein d'allant. Chargé du service du F. M., a assuré sa mission avec le plus grand courage en dépit d'un feu violent, les 17 et 23 mai 1940. A été mortellement blessé à son poste de combat, le 23 mai 1940, à Mont-Dieu (Ardennes). A été cité.

HUMBERT (Jacques), soldat, classe 1938, matricule 415 au recrutement de Rouen : soldat très courageux, tenace et d'un grand sang-froid. Le 17 mai 1940, dans le bois de la Raslières, a empêché par le feu de son fusil-mitrailleur toute infiltration ennemie, infligeant des pertes à l'adversaire. A trouvé une mort glorieuse à son pose de combat, le 20 mai 1940, à Mont-Dieu (Ardennes). A été cité.

NOBLESSE (Bernard), soldat : soldat d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A été mortellement blessé à son poste de combat devant Stonne, le 15 mai 1940. A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. févr. 25, 2021 17:51 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
51e régiment d'infanterie

J.O. du 9 janvier 1944 page 135
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

MATHIEU (Albert-Louis-Georges), sergent-chef de groupe de grande bravoure. Est tombé glorieusement à son poste de combat, le 10 décembre 1939, à Gros-Tenquin (Moselle), alors, qu'à la tête de son groupe, il défendait avec énergie, contre l'attaque d'un ennemi particulièrement mordant, la position qu'il avait pour mission de tenir. A été cité.

VIELLE (Edmond), sergent, classe 1937, matricule L. M. 99 au recrutement d'Amiens : jeune sous-officier, engagé volontaire à dix-huit ans, chef de groupe dévoué et courageux. Après dix jours de violents combats dans les bois de Mont-Dieu, a été grièvement blessé, le 24 mai 1940. Est mort des suites de ses blessures. A été cité.

FLOUR (Etienne-Louis-Ernest) , caporal-chef, classe 1936, matricule 1631 au recrutement de Beauvais : gradé magnifique de courage et de bravoure. À été mortellement blessé, le 15 mai 1940, à son poste de combat, devant Stonne. été cité.

LE GUENNEC (Léon-Arthur-Jean), caporal, classe 1931, matricule 2142 au recrutement Amiens : gradé d'un courage et d'une bravoure magnifiques. A été mortellement blessé son poste de combat, devant Stonne, le 15 mai 1940. A été cité.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 11 août 1944 page 2026
Attribution de la Médaille militaire pour les deux soldats suivants :

FEROYARD (Marcel-Augustin), soldat, classe 1928, matricule 2893 au recrutement de Rouen. A été cité.

LECLERCQ (Marcel-Aristide), soldat, classe 1938, matricule 1776 au recrutement d'Amiens. A été cité.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 21 juin 1944 page 1579
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
KERHUEL (Robert-François), soldat, classe 1937, matricule 425 au recrutement du Havre : soldat brave et dévoué. A été mortellement blessé à son poste de combat, le 15 mai 1940, à Stonne (Ardennes), en repoussant courageusement une violente attaque ennemie. A été cité.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 20 mars 1944 page 860
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les deux soldats suivants :

AUVRAY (François), soldat, classe 1938, matricule 1975 au recrutement de Rouen : soldat courageux ayant le mépris de tout danger. A été mortellement blessé, le 23 mai 1940, à Mont- Dieu, en défendant courageusement une position alors qu'il faisait preuve du plus grand mépris du danger. A été cité.

OUVRY (Emile-Ernest), soldat, classe 1934, matricule 1628 au recrutement de Rouen : soldat dont l'attitude courageuse a été exemplaire. A été mortellement blessé à son poste de combat, le 19 mai 1940 à Mont-Dieu (Ardennes), au cours d'une violente attaque ennemie. A été cité.

SAILLART (Louis), soldat, classe 1933, matricule 3289 au recrutement de Beauvais : soldat énergique et dévoué, ayant un mépris complet du danger. Au cours d'un engagement aux avant- postes, le 10 décembre 1939, a été grièvement blessé à son poste de combat ; est mort des suites de ses blessures. A été cité.

J.O. du 27 mai 1944 page 1385
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
GRANDPIERRE (René-Albert), soldat au 51e régiment d'infanterie : soldat courageux, ayant du sang-froid. A été très grièvement blessé face à l'ennemi au cours d'un violent combat à Stonne, le 18 mai 1940. Amputé de la cuisse gauche.

51e régiment d'infanterie
J.O. du 2 juin 1947 page 5101
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume pour les deux soldats suivants :

LASALLE (Paul-Alfred-Louis), sergent, classe 1935, matricule 1306 au recrutement d’Amiens : sous-officier, chef de pièce de canon de 25, courageux et plein d’allant. N’a pas hésité, malgré le harcèlement ininterrompu de l’artillerie adverse, à se porter à sa pièce avec un complet mépris du danger, pour observer à la lunette un mouvement de l’ennemi qui lui avait été signalé dans le bois de Mont-Dieu. A pu ainsi renseigner ses chefs de l’importance de mouvement. A été presque aussitôt grièvement blessé à son poste, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

LEVIN (Marcel), soldat, classe 1936, matricule 1077 au recrutement d’Evreux : soldat brave et dévoué. Très grièvement blessé à son poste de combat, le 23 mai 1940, dans le bois de Mont-Dieu, a fait preuve des plus belles qualités d’énergie et de courage. Est mort des suites de ses blessures. A été cité.

51e régiment d’infanterie
J.O. du 29 mai 1947 page 4922
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume pour les officiers suivants :

MISEROUX (Victor-André-Jules), sous-lieutenant : officier d’un beau courage et d’une haute valeur morale. Très grièvement blessé à son poste de combat devant Stonne, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

PELISSIER (Philippe-Joseph-Stéphane), sous-lieutenant : officier d’un beau courage. Son bataillon ayant reçu l’ordre de repli après dix jours de combat, est tombé dans une embuscade ennemie en exécutant ce mouvement et s’est défendu avec tous les faibles moyens dont il disposait. A été tué glorieusement le 25 mai 1940 à Mont-Dieu (Ardennes) en remplissant la mission confiée, à la tête d’une partie de la section de commandement du bataillon. A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. févr. 25, 2021 19:07 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
J.O. du 1er juin 1941 page 2280
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
BRAZIER (Jacques), adjudant-chef au 51e régiment d'infanterie :
J.O. du 1er juillet 1942 page 2289
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
BRAZIER (Jacques), sous-lieutenant au 51e régiment d'infanterie :
Même citation dans les deux cas :
chef de section courageux. A été grièvement blessé par balle, le 18 juin 1940, alors qu'il allait volontairement reconnaître la force et les emplacements de l'ennemi à Kogenheim. A refusé de se laisser évacuer afin de disposer sa section pour l'attaque. Amputé de l'avant-bras droit.

Département de la Somme - Bulletin de l'enseignement primaire N° 3 - Mai - Juin 1942
Partie départementale page 220
Livre d'Or de l'Université.


BRAZIER Jacques, instituteur à Marquivillers, sous-Lieutenant au 51e R.I. Citation à l'ordre de l'Armée :
"chef de section courageux. A été grièvement blessé par balle, le 18 juin 1940, alors qu'il allait volontairement reconnaître la force et les emplacements de l'ennemi à Kogenheim. A refusé de se laisser évacuer (après les premiers soins,) afin de disposer sa section pour l'attaque. Amputé de l'avant-bras droit.
Croix de guerre, Médaille militaire, Chevalier de la Légion d'Honneur. (D. du 21 mars 1942.)



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : sam. août 21, 2021 16:05 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
J.O. du 14 juin 1946 page 5263

16 mai 1946. Déclaration à la préfecture de la Somme. ASSOCIATION AMICALE DES ANCIENS COMBATTANTS 1939-1940 DU 51e RÉGIMENT D'INFANTERIE. But : réunir des anciens de 1939-1940 du 51e régiment d'infanterie. Siège social : 166, rue Lemercier*, à Amiens.

* Il s'agit plus probablement de la rue LEMERCHIER à Amiens


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. sept. 09, 2021 14:59 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
BLANGY-SUR-BRESLE

Edition du 18 décembre 1940 du Progrès de la Somme

MORT POUR LA FRANCE

Sa famille vient d'être officiellement avisée du décès du mitrailleur André LECLERCQ, du 51e R.I. tombé pour la France à son poste de combat à Stonne (Ardennes), le 20 mai 1940.
Le défunt, aîné d'une famille de dix enfants, était le fils de Mme et de M. LECLERCQ, grand mutilé de la dernière guerre, et le gendre de Mme et de M. CAILLET Félicien, menuisier, sinistré de guerre.
Il laisse une veuve et un enfant.
A sa famille, nous présentons en cette cruelle circonstance, nos bien sincères condoléances.

fiche MdH

André Jules LECLERCQ
Mort pour la France le 20 mai 1940 (Ardennes)
Né le 29 mai 1917 à Blangy-sur-Bresle (Seine-Maritime)
22 ans, 11 mois et 22 jours
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 70594



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. sept. 09, 2021 16:19 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Le 24 mai 1940

Marcel Louis Maurice POSTEL
Mort pour la France le 24 mai 1940 à Stonne, (Ardennes)
Né le 5 mai 1918 à Neuville-au-Bois (Somme) - commune proche de Oisemont.
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par balle

J.O. du 26 avril 1944 page 1156
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
POSTEL (Marcel-Louis-Maurice), aspirant, classe 1938, matricule 56 au recrutement d'Amiens : aspirant courageux et plein d'entrain. Après avoir pris une part active au combat de Stonne a été mortellement blessé au Mont-Dieu, le 23 mai 1940. A été cité.

Edition du 20 décembre 1940 du Progrès de la Somme

DOULLENS

Mort pour la France


Nous avons appris ces jours derniers la mort de M. Marcel POSTEL.
Ce jeune homme, ancien élève du Cours Complémentaire de Doullens et de l'Ecole Normale d'instituteurs d'Amiens, était parti avec le grade d'aspirant sur le Front de la Meuse.
Il sera regretté par ses anciens camarades de classe, du 51e R.I. et par ses élèves.
Il avait su, par sa bonne humeur et son empressement à rendre service, gagner la confiance de tous, et comptait de nombreux amis partout où il demeura.
A ses parents, bien connus dans notre région, Le Progrès de la Somme adresse ses sincères condoléances.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. nov. 16, 2021 20:51 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Le 25 mai 1940

Louis DAUDRE *
Mort pour la France le 25 mai 1940 Grandes-Armoises (Les), (Ardennes)
Né le 8 novembre 1890 à Péronne (Somme)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus

* Maire de Péronne, Conseiller général

J.O. du 27 septembre 1940 page 5171
Par arrêté du 17 septembre 1940 sont inscrits au tableau spécial pour le grade d'officier de la Légion d'honneur :
[...]
DAUDRE (L.H.) chef de bataillon


A la mémoire de Louis DAUDRE

La Chancellerie vient d'aviser le docteur Boinet, maire (de Péronne), que la Distinction d'officier de la Légion d'honneur était accordée à M. Louis Daudré, ancien maire de Péronne, tué à la tête du bataillon d'infanterie qu'il commandait le 28 mai 1940. (sic) Lire 25 mai 1940
Le maire de Péronne, accompagné de ses adjoints, le docteur Leforestier et M. Jean Caron, s'est rendu chez Mme Daudré pour l'informer de cette promotion et pour renouveler l'expression de l'affectueuse admiration qu'il éprouve pour son regretté prédécesseur.

Edition du Progrès de la Somme du 26 février 1943



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. nov. 25, 2021 14:30 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5014
Localisation : Somme
Soldat picard du 51e RI

Jean Armand Louis PERDEBANT
Mort pour la France le 18 juin 1940 (Ardennes)
Né le 17 mars 1918 à Raray (Oise)
51e régiment d'infanterie (51e RI)
Mort pour la France
Cause du décès : tué par éclats d'obus
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 131473

Recherche de disparus

PERDEBANT Jean, né le 17 mars 1918, 51e R.I., 1er bataillon, recrutement de Beauvais (Oise), secteur postal 170, adresse civile, 4 rue des Goncourt, Paris XIe. A été blessé le 13 mai 1940 devant Sedan. On est sans nouvelles de lui depuis cette date.

Le Progrès de la Somme, numéro 22945, 15 avril 1943


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.262s | Queries: 26 | Peak Memory Usage: 13.82 Mio | GZIP: On ]