Nous sommes actuellement le mer. mai 18, 2022 17:50 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : DOULLENS
MessagePublié : ven. août 27, 2021 13:51 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
DOULLENS

1939

Aimé Auguste SOREL
Décédé(e) le 17 décembre 1939 à Avion, (Pas-de-Calais)
Né le 15 juin 1891 à Doullens (Somme)
Statut : militaire
Mention : Information non connue
Cause du décès : maladie

1940

Albert Georges Narcisse MERLIN
Décédé le 28 avril 1940 à Amiens, (Somme)
Né le 9 février 1898 à Doullens (Somme)
2 e Commis Ouvriers
Mention : Non Mort pour la France
Cause du décès : maladie

Morts pour la France

Emile Raymond Joseph GAUDRE
Mort pour la France le 20 mai 1940 (Maubeuge, (Nord)
Né le 23 janvier 1913 à Doullens (Somme)
6e régiment de tirailleurs marocains (6e RTM)
Mort pour la France
tué au combat

René Georges FOURNIER
Mort pour la France le 31 mai 1940 (GSSF n°1)
Né le 1er février 1904 à Doullens (Somme)
156e régiment d'infanterie de forteresse (156e RIF)
Mort pour la France
tué par éclats de mine

Philibert Marcel Jules PONCHART
Mort pour la France le 13 juin 1940 à Fault-la Forêt, (Marne)
Né le 11 septembre 1917 à Doullens (Somme)
83e régiment d'infanterie (83e RI)
Mort pour la France
J.O. du 22 août 1944 page 2102
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
PONCHART (Philibert-Marcel-Jules), soldat, classe 1937, matricule 1392 au recrutement d'Amiens. A été cité.

Marceau Kléber Marcel DUPIRE
Mort pour la France le 14 juin 1940 à Esnes-en-Argonne, (Meuse)
Né le 18 août 1915 à Doullens (Somme)
1er régiment d'infanterie coloniale (1er RIC)
Mort pour la France

Albert Marcel GALLAND
Mort pour la France le 14 juin 1940 à Planty, (Aube)
Né le 29 novembre 1912 à Doullens (Somme)
94e régiment d'infanterie (94e RI)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Alfred Jacques Victor YVART
Mort pour la France le 24 juillet 1940 au large de Southampton, (Royaume-Uni)
Né le 14 mars 1908 à Doullens (Somme)
Statut : militaire - Marine
Grade : maître de manœuvre
Unité : AD 19 "Descellier"
Mort pour la France
Cause du décès : torpillage du paquebot "Meknès" dans l'Atlantique par une vedette allemande
Sources : Service historique de la Défense, Vincennes
Cote : CC8 62 K 13547


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: DOULLENS
MessagePublié : ven. août 27, 2021 16:59 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
DOULLENS - 1944


Fiche "Mémoire des Hommes"
Edmond SOUART
Né le 15 novembre 1908 à Doullens (Somme)
Statut militaire
Unité : francs-tireurs et partisans français (FTPF)
Mention : Information non connue
Cause du décès : bombardement

Base des morts en déportation (1939-1945)
Edmond SOUART
Décédé le 26 mars 1944 à Essen, (Allemagne)
Né le 15 novembre 1908 à Doullens (Somme)
Sources ; Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 540178

Titres, homologations et services pour faits de résistance
Edmond Eugène Alfred SOUART
Né le 15 novembre 1908 à Doullens (Somme)
résistance : forces françaises combattantes (FFC)
Nom du réseau des forces françaises combattantes : RESISTANCE FER
Cote : Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 553438



Fiche "Mémoire des Hommes"
Charles DEBETHUNE et non DEBETHUNE comme inscrit sur la fiche
Mort pour la France le 22 juin 1944 à Meknès, (Maroc)
Né le 16 mars 1915 à Doullens (Somme)
adjudant pilote
Base école de Meknès
Mort pour la France
tué en service aérien commandé
Sources : Service historique de la Défense, Vincennes
Cote : AI 1Mi 28
Commentaires : Pas de dossier individuel

J.O. du 29 juin 1940 page 4491
Citation à l'ordre de l'armée aérienne comportant l'attribution de la Croix de guerre avec palme.
Est cité à l'ordre de l'armée aérienne :
DEBETHUNE (Charles), sergent-chef : magnifique pilote de chasse. Le 10 mai 1940, n'a pas hésité à se porter, avec son chef d'escadrille, à l'attaque d'une formation de huit Dornier. Le 11 mai, au cours d'un combat contre un ennemi supérieur en nombre, a été blessé alors qu'il venait d'abattre en flammes un Messerschmitt-109. Est rentré avec son avion criblé de balles. A fait l'admiration de tous en refusant de se laisser évacuer avant le retour de ses camarades.

J.O. du 16 mai 1941 page 2076
Attribution de la Médaille militaire pour prendre rand du 10 avril 1941
DEBETHUNE (Charles-François), sergent-chef (active), groupe de chasse 1/4 : magnifique pilote de chasse. Le 10 mai 1940, n'a pas hésité il se porter, avec son chef d'escadrille, à l'attaque d'une formation de huit Dornier. Le 11 mai, au cours d'un combat contre un ennemi supérieur en nombre, a été blessé alors qu'il venait d'abattre en flammes un Messerschmitt-109. Est rentré avec son avion criblé de balles. A fait l'admiration de tous en refusant de se laisser évacuer avant le retour de ses camarades.

J.O. du 8 mai 1936 page 4777
liste des candidats admis dans les écoles civiles de pilotage en 1936.
CANDIDATS ELÈVES PILOTES DE CARRIÈRE circulaire n° 454-5A/EMG du 26 mars 1935.) a) Militaires en activité.
militaires en activité
Ecole de BOURGES
[...]
Rousseau (Charles), DEBETHUNE (Charles), de la base aérienne n° 112.



Roland Georges Léonce PONTROUE
Mort pour la France le 5 juillet 1944 à Doullens, (Somme)
Né le 27 juillet 1925 à Doullens (Somme)
Unité : défense passive (DP)
Mort pour la France
Cause du décès : bombardement



Fiche "Mémoire des Hommes"
Renaud Lucien Aliyc DARTIGUEPEYROU
Mort pour la France le 16 août 1944 à Chamonix-Mont-Blanc, (Savoie)
Né le 6 août 1917 à Doullens (Somme)
forces françaises de l'intérieur (FFI)
Mort pour la France
Cause du décès : des suites de blessures
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 112826

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE
du 28 Mai 1947 page 4857
MINISTÈRE DE LA GUERRE
Citations à l’ordre de l’armée
[...]
Décision n° 24 du 24 mai 1947
Sur la proposition du ministre de là guerre, le président du conseil des ministres cite A l’ordre de l'armée.
Pour services de guerre exceptionnels, A titre posthume : DARTIGUEPEYROU (Renaud)



Etienne Georges Alfred POULAIN
Mort pour la France le 29 décembre 1944 à Bielefeld, (Allemagne)
Né le 4 octobre 1905 à Doullens (Somme)
402 e RP
Mort pour la France
Cause du décès : maladie






Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: DOULLENS
MessagePublié : ven. août 27, 2021 17:46 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
DOULLENS - 1943

Maurice LECOCQ
Décédé(e) le 29 avril 1943 à Oune El Abouab, (Tunisie)
Né le 13 mars 1914 à Doullens (Somme)
29e régiment de tirailleurs algériens (29e RTA)
Mention : Information non connue
Cause du décès : des suites de blessures
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 72640


En Tunisie, 27 janvier au mai 1943.
Le 2ebataillon est la première unité du régiment engagée dans la campagne de Tunisie. Débarqué le 27 janvier 1943 à Kesra, il est mis à la disposition de la division de marche d’Alger qui interdit la plaine d’Ousseltia au nord de Pichon. Le 19 février, le dispositif est reporté plus à l’ouest dans la région de Kef el Garia. Le bataillon rejoint le régiment le 5 mars dans le secteur de Bou Saadia.
L’EM, le 1er et le 3ebataillons arrivent sur le théâtre tunisien le 31 janvier 1943 et sont mis à la disposition de la division de marche du Maroc. Le régiment prend en compte le secteur de Bou Saadia qu’il tient jusqu’à la reprise de l’offensive en avril. Du 12 avril au 3 mai, le régiment est engagé dans la progression vers Pont-du-Fahs. Bloqué d’emblée par les défenses allemandes installées autour du djebel Chirich, le régiment peut reprendre sa progression le 25 avril et, le 27 avril en fin de journée, il atteint la route Pont-du-Fahs, Souaf, au pied du djebel Zaghouan.
L’attaque finale est déclenchée le 4 mai. Placé à gauche du dispositif de la DMM qui attaque les positions du djebel Zaghouan, le 29eRTA ne gagne pas de terrain ce jour-là. L’attaque est reprise le 6 mai. Face à un adversaire particulièrement tenace, la progression est très lente entre l’Aqueduc et la partie ouest du massif. Le régiment obtient finalement, le 12 mai matin, la reddition du groupement Pfeiffer qui tenait le djebel Zaghouan. Les hostilités cessent le 13 mai dans la matinée. A l’issue, le régiment reste un temps en Tunisie puis sur la frontière
.
Extrait du récit d'Eric de FLEURIAN
Historique sommaire du 29e régiment de tirailleurs algériens
https://docplayer.fr/70618388-Historiqu ... riens.html



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: DOULLENS
MessagePublié : ven. août 27, 2021 17:48 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
DOULLENS - 1942

Yves Ernest François LOISEL
Mort pour la France le 2 juin 1942 à Mülheim (Allemagne)
Né le 27 février 1915 à Doullens (Somme)
43e Bataillon CDC
Mort pour la France
Cause du décès : bombardement

DATE de décès inconnue

Henri Joseph Emile VASSEUR
Mort pour la France à Palzbourg, (Allemagne)
Né à Doullens (Somme)
Statut : militaire
2 e Train hippo
Mort pour la France
Cause du décès : maladie




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: DOULLENS
MessagePublié : sam. août 28, 2021 9:51 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
Maires de Doullens dans la période couvrant la Seconde Guerre mondiale

février 1934 à juillet 1940 Henri MARGRY - Propriétaire, chevalier de la Légion d'honneur
1940 - 1941 Edouard TEMPEZ
1941 - 1944 Kléber MOPTY
septembre 1944 Jules PONTHIEU
1944 - 1945 M. DENEUVILLE
1945 - 1967 Kléber MOPTY Radical - Négociant en vins ; Conseiller général du canton de Doullens (1945 à 1967)


J.O. du 20 juillet 1945 page 4458
Le jury d'honneur,
Vu l'ordonnance du 3 juin 1943 portant institution du Comité français de la libération nationale, ensemble les ordonnances des 3 juin et 4 septembre 1944 ;
Vu l'ordonnance du 21 avril 1944 portant organisation des pouvoirs publics en France après la libération, modifiée par l'ordonnant du 6 avril 1945 ;
Considérant que M. Mopty (Kléber), conseiller départemental de la Somme, n'étant pas conseiller général élu, a siégé dans un conseil départemental nommé par l'organisme de fait se disant gouvernement de l'Etat français ;
Considérant que, néanmoins, il a été candidat aux élections communales dans la commune de Doullens ;
Considérant qu'il y a lieu dès lors pour le jury d'honneur d'examiner d'office, en vertu de l'article 18 bis de ladite ordonnance, si l'intéressé est susceptible de bénéficier de la levée de l'interdiction en cause prévue en faveur des Français qui ont participé à la lutte contre l'ennemi ou l'usurpateur ;
Considérant qu'il n'est pas établi que l'intéressé ait accompli des actes impliquant une participation à cette lutte,

Décide :

M. Mopty (Kléber) reste soumis à l'inéligibilité prévue par l'article 18 de l'ordonnance du 21 avril 1944.

Fait à Paris, le 6 juillet 1945.

Le président du jury d'honneur, RENÉ CASSIN
.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: DOULLENS
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 16:16 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
Doullens, bombardé neuf fois en 1944

De juin à août 1944, Doullens a été douze fois la cible des bombardements alliés. Si trois tentatives ont échoué, les autres ont fait une centaine de victimes.
Du 15 juin au 28 août 1944, si Doullens a donc été visée neuf fois, durant cette période, le territoire du Doullennais a été la cible de dix-sept bombardements. Avec le centre-ville et les extérieurs : Haute-Visée, Ransart ou encore le hameau de Beaurepaire, 1566 bombes de 500 à 2 000 livres furent larguées en 1944. Plus d’une centaine de personnes perdirent la vie dans ces attaques qui firent environ une cinquantaine de blessés. « En 1944, Doullens va être l’objectif stratégique pour les alliés américains et anglais » lance Jean-Pierre Ducellier. Le médecin en retraite, qui habite Lucheux, a étudié dans une vingtaine de volumes, le déroulement de nombreux raids de l’aviation alliée sur le nord de la France, du 2 mars au 2 septembre 1944. Dernièrement, il s’est penché sur la période du premier décembre 1943 au premier mars 1944, traitant cette fois toutes les actions aériennes américaines ou anglaises qui se sont déroulées dans le nord de la France et en particulier dans la Somme.
Cinq objectifs
À l’occasion du 70e anniversaire de la libération de la France, le passionné d’histoire a trouvé intéressant de revenir sur cette période douloureuse et d’expliquer la raison ces nombreux bombardements des alliés sur Doullens en 1944. Cinq objectifs, dont deux ferroviaires (le pont d’Arras sur la Grouche et la jonction ferroviaire à l’Est de la Gare de Doullens), ont été désignés par les Anglais. Les autres étaient la station électrique en haut de la côte d ’Amiens, la citadelle, où le bastion Dauphin servait de centrale météo du programme V 1, et un dépôt d’essence allemand. « Le bombardement par quatre bombes (mille livres chacune soit 500 kg) du pont d’Arras à 7 h 55 le 15 juin est particulièrement intéressant. C’ était l’expérimentation des premières bombes téléguidées avec une fusée à la queue. C’est un élément que les gens ne connaissent pas » poursuit Jean-Pierre Ducellier. Dix jours plus tard, c’était un dimanche midi à l’heure où tout le monde était dans ses jardins de la route d’Albert, « des bombardiers américains, des B 24 Liberator de la 8e Air Force des USA viennent bombarder la station électrique en haut de la route d’Amiens mais ils sont un petit peu trop au nord et c’est toute la route d’Albert qui va prendre » détaille encore le docteur en retraite. Ce jour-là, les 144 bombes larguées par les douze B 24 Liberator firent exactement 19 morts et 31 blessés dont 17 graves.
Suite à tous ces bombardements, la Préfecture de Doullens ordonna l’évacuation de la ville le 11 août. Presque tout le monde se réfugia dans les villages voisins.

Le Courrier Picard Mis en ligne le 6 août 2014



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: DOULLENS
MessagePublié : jeu. févr. 03, 2022 11:35 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
DOULLENS - 25 juin 1944

Dimanche vers 12 heures une formation d'avions anglo-américains a violemment bombardé la ville de Doullens, où de nombreux bâtiments publics, dont l'hôpital et des maisons d'habitation, ont été détruits. On compte à l'heure actuelle 17 morts et une trentaine de blessés [...]

Le Progrès de la Somme, numéro 23311, 27 juin 1944

On pourra se reporter aux ouvrages de Jean-Pierre Ducellier sur la guerre aérienne dans le Nord de la France qui a particulièrement étudié Doullens dont il est originaire.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: DOULLENS
MessagePublié : lun. févr. 14, 2022 14:08 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
Le département sous les bombes

DOULLENS - 5 juillet 1944

L'aviation anglo-américaine a bombardé Doullens dans la soirée de de Mercredi. De nombreux engins sont tombés sur la ville, causant des dégâts et des victimes.
Un certain nombre d'immeubles ont été détruits et on croit que les victimes sont nombreuses sous les décombres.
Les personnes suivantes, blessées ont été transportées au Nouvel Hôpital d'Amiens et admises en traitement :
MM. Roger LEFEBVRE, Albert DESPORT et Jeanne CONTIN.

Le Progrès de la Somme, numéro 23320, 7 juillet 1944

Voir le livre de Jean-Pierre DUCELLIER Chronique d'un bombardement, Doullens 5 juillet 1944, éditions Paillart, Abbeville, 1995 dans la série sur la guerre aérienne dans le Nord de la France.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: DOULLENS
MessagePublié : lun. mars 07, 2022 16:16 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5774
Localisation : Somme
PG de Doullens et de sa région

CREUZET (Marcel) né le 23 février 1917 à Gézaincourt 2e classe au 3e G. stalag XX B
Liste officielle n° 83 des prisonniers français du 17 mars 1941 page 16


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.308s | Queries: 25 | Peak Memory Usage: 13.68 Mio | GZIP: On ]