Nous sommes actuellement le dim. sept. 22, 2019 9:19 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Atteindre la page 1 2 Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Croutoy
MessagePublié : dim. févr. 17, 2008 17:45 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1922
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Quelques vues de la tour de contrôle

Image

Image

Image

Image

Image


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. févr. 17, 2008 18:03 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1922
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
l'intérieur

Image

Image


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. févr. 17, 2008 18:16 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1922
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
La piste et un bunker

Image

Image


Image


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. févr. 17, 2008 20:37 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. oct. 02, 2007 18:20 pm
Messages : 46
salut marc
bravo pour les photos
d'apres un ancien que j'ai interroge et qui a travaille sur l'aerodrome contraint et force il s'agissait d'une base peu importante avec un trafic tres reduit il n'y avait pas de tour de controle mais une vigie
des avions allemands etaient planques dans les bois de trosly breuil et decollaient sur des pistes en herbes


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. févr. 18, 2008 8:54 am 
Hors-ligne

Inscription : jeu. févr. 14, 2008 14:48 pm
Messages : 16
Bonjour,

Il y a normalement d'autres vestiges pas bien loin.
En effet, un peu plus en direction de St Etienne de Rolaye, il y a des carrières.

Merci pour les photos.

Arnaud


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. févr. 18, 2008 10:22 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1922
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Il existe effectivement des carrières mais elles existaient bien avant l'aérodrome, il s'agit donc d'un réemploi. En revanche en allant vers Hautefontaine se trouve un bunker identique à celui présenté, il se trouve au beau milieu d'une pâture. Comme le soleil était de face je n'ai pu le photographier.
L'activité n'a jamais été très importante car jusqu'en 1941 au moins, les pistes boueuses n'étaient pas utilisables en hiver et l'unité de reconnaissance qui y stationnait a déménagé. Par la suite il semble y avoir eu une unité de transport. Le chef-pilote de l'aérodrome de Margny se souvient d'un Allemand revenu sur les lieux il y a pas mal d'années maintenant et qui avait très vite retrouvé ses repères. C'est au printemps 1944 que Croutoy semble avoir retrouvé une véritable activité.

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. févr. 18, 2008 10:41 am 
Hors-ligne

Inscription : jeu. févr. 14, 2008 14:48 pm
Messages : 16
Marc Pilot a écrit :
Il existe effectivement des carrières mais elles existaient bien avant l'aérodrome, il s'agit donc d'un réemploi.

De ce que je sais, l'Oise possède de très nombreuses carrières de pierre, datant évidemment d'avant 14-18 ou 39-45. Ces nombreuses carrières ont été réemployées durant ces guerres.
Pas bien loin de Croutoy (il suffit de re traverser l'aisne, et filer vers l'est sur quelques kms), il existe d'autres carrières peu ou pas connues qui renferment de magnifiques sculptures (14 et 39).

Marc Pilot a écrit :
L'activité n'a jamais été très importante car jusqu'en 1941 au moins, les pistes boueuses n'étaient pas utilisables en hiver et l'unité de reconnaissance qui y stationnait a déménagé. Par la suite il semble y avoir eu une unité de transport. Le chef-pilote de l'aérodrome de Margny se souvient d'un Allemand revenu sur les lieux il y a pas mal d'années maintenant et qui avait très vite retrouvé ses repères. C'est au printemps 1944 que Croutoy semble avoir retrouvé une véritable activité.
A+

Merci pour les infos.
Ne serait-il pas intéressant de regrouper par nom de village, toutes les données, cartes et photos disponibles ?

Arnaud


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. févr. 18, 2008 11:03 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1413
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonjour, sympathique ce reportage photos, sur un sujet méconnu. Existent-ils des photos d'hier? Amicalement jph


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. févr. 18, 2008 15:56 pm 
Hors-ligne

Inscription : ven. sept. 28, 2007 8:46 am
Messages : 1036
Bonjour

Merci et bravo Marc pour ces photos "d'aujourd'hui"
Amicalement . Eric


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : ven. févr. 22, 2008 11:39 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1922
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Dans le bulletin municipal de Cuise-la-Motte de 1994 :

20 mai 1944 bombardement de l'importante base d'aviation de Croutoy

21 mai : mitraillage de wagons en gare de Lamotte

Le samedi 3 juin, bombardement: le terrain d'atterrissage de secours situé près de là, l'A.B.LA, en prit un sérieux coup. Le tout était arrosé d'un sérieux mitraillage...

Le vendredi 4 août, un Junker 52 emporte vers l'Allemagne le capitaine Sturm, commandant le terrain de secours situé vers la SABLA. Quant aux appareils dépendant dudit terrain, l'un fut abattu dans la région de Ribécourt et deux autres incendiés à Croutoy par la chasse américaine.


Voilà... On avait déjà du mal avec les terrains "officiels" maintenant il faut se pencher sur les terrains de secours!!!


A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : ven. févr. 22, 2008 19:33 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. oct. 02, 2007 18:20 pm
Messages : 46
bonsoir
mon pere se souvient tres bien de ce mitraillage malgre son jeune age cela ce passer pendant le week end des communions solennel les allemands avaient amenages des caches pour les avions dans les bois
les avions allies sont arrives en rase motte et ont effectues un mitraillage en regle mon pere etait cache dans une tranchee creusee dans le jardin ma tante egalement presente ce jour la a ete tres choquee et depuis ce bombardement elle ne pouvait supporter les jours d'orage et en particulier le tonnerre car cela l'avait terriblement marquee
a+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : jeu. déc. 23, 2010 19:00 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. déc. 22, 2010 9:51 am
Messages : 67
Localisation : Chantilly 60
Bonsoir,

Je réponds à la fois pour ce post et pour celui dans le thème Armée de l'Air, et également pour 3 sujets à la fois:

1/ Concernant les carrières, il y a eu un dépôt de munitions français à St Crépin aux Bois, a priori aménagé dans des carrières: il a été gardé et administré par la Compagnie de l'Air 66 / 112 du 15 / 11 / 39 au 20 / 05 / 40.
2/ Le témoignage sur Trosly-Breuil est très intéressant: Ce terrain est l'un des premiers, sinon le premier, du département (premiers essais des dirigeables Clément-Bayard début 1910) situé sur les berges de l'Aisne entre Trosly B. et Lamotte, actuellement gravières + ZI.
Il a donc été utilisé par la LWF, ce serait interessant d'avoir la période exacte et les type d'avions.

3/ Venons en à Croutoy :

- Terrain utilisé à partir du 30 / 01 / 15 pour la 1ère fois par la BL10, transformée C10 (Caudron G4) à Pâques, jusqu'à fin juin, puis par des compagnies d'aérostation, et d'autres escadrilles ensuite jusqu'en 1919;

- Le Terrain est répertorié comme terrain de desserrement dès 1938 (comme d'ailleurs Les Aigles) et est pris en charge par la Compagnie de l'Air 83 / 107 du 01 / 02 / 40 au 8 juin date de son évacuation.
Il n'y a eu aucune unité aérienne déployée sur ce terrain.
Je rappelle qu'une Compagnie de l'air était ce qu'on appellerait aujourd'hui une "Base aérienne déployable", chargée de l'aménagement, de la protection et de la défense aérienne du terrain , ainsi que du recueil et du soutien administratif, médical, logistique, infrastructure... des unitées déployées.
Cette CA avait un effectif de 4 Off / 15 Sous Off / 126 soldats.

- Pour la LWF, d'après ce que que j'ai compris, son histoire est en grande partie liée à celle de Margny. En effet, ont été stationnés à Compiègne l'EM du I Fliegerkorps de fin 40 à ....., puis l'EM de la Reco tactique et celui du II Fliegerkorps a/c de début 44.
Ces EM avaient à leur botte d'une part une escadrille de reco lointaine et une de liaison au début basées à Margny, mais , PARAIT-IL, l'orientation des pistes de ce terrain auraient été jugées trop dangereuses (notamment remous au passage de l'Oise pour la piste nord-sud), ce qui aurait justifié le transfert sur CROUTOY;
On y trouve donc au moins :
- L'escadrille de reco 5(F) / 122 d'août 40 à juin 41 (à confirmer) sur une demi-douzaine de Ju88 et Do17P, (F) pour Fern, lointaine.
- la 3(F) / 122 en 41 d'après TESSIN ("Die Verbände der Deutsche Truppen.....")
- L'escadrille de liaison d'EM de février à juin 44 (6 Ju52)
- Le groupe reco (Na)AKgr 13, pour Nahe, rapprochée, du 18 au 28 août 44, sur Bf109G-4 (livre de Frappé) et qui laissera 4 appareils détruits lors du mitraillage.

Pour remplacer celles d'il y a 3 ans, voilà une photo de la TWR:
Image

Uploaded with ImageShack.us

Et une du terrain:
Image

Uploaded with ImageShack.us
Le taxiway bétonné partant vers le sud depuis la tour va vers l'actuel Centre de loisir où il devait y avoir une zone de desserrement.
C'est vrai qu'il n'y avait pas de piste bétonnée, ce qui était fâcheux par temps de pluie mais évitait la vulnérabilité aux bombardements...

Voilà, c'est tout ce que j'ai sur le terrain.
Bonnes fêtes de Noêl !


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : jeu. déc. 23, 2010 21:58 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3351
Merci Jacques pour ces multiples précisions.

Pour ma part dans mes petits carnets :

- le I Fliegerkorps, je l'ai à Beauvais entre le 1er juillet 1940 et juin 1941 et non à Margny.

- Le II Fliegerkorps, est en effet sur Compiègne entre décembre 1943 et déut juin 1944.

- on a aussi le IX Fliegerkorps sur Compiègne (au Franport) puis au Coudray-sur-Thelle - Cf. article développé sur le site)

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : ven. déc. 24, 2010 2:33 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1922
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Voici l'extrait d'un rapport du capitaine HEVIN, chef provisoire du Génie d'Amiens-Air (certainement rédigé le 21 mars 1940 et bien entendu estampillé secret ...)

Par rapport n° 1422/S du 3 décembre 1939, le Chef du Génie d’Amiens – Air a exposé les causes du retard apporté par l’entreprise Nantaise des Travaux Publics et paysagers, dans l’exécution des travaux d’aménagement du terrain d’Attichy. Parmi les causes de retard exposées dans ce rapport, il est fait mention de l’affaire des récoltes, dont le détail avait déjà été exposé par rapports N° 596/S du 22 juillet 1939 et N° 797/S du 19 août 1939.

Il résulte de l’examen de l’affaire que l’Administration des Domaines ayant exigé la libre disposition des récoltes, les a vendues par adjudication publique à la Mairie de Croutoy le 17 août 1939.

Or, dans le courant du mois de décembre 1939, les meules constituant la récolte se trouvaient encore sur l’ensemble du terrain, sans qu’il soit permis de penser qu’aucune action ait été entreprise pour les faire battre. Particulièrement quatre de ces meules se trouvaient disposées sur le tracé d’une route à construire d’urgence.

En conséquence, par une lettre en date du 18 décembre 1939, le Service local du Génie porta ces faits à le connaissance du Directeur des Domaines du département de l’Oise, qui répondit le 19 qu’il demandait au Tribunal la nomination d’un séquestre pour liquider la question des récoltes.

Ce séquestre : Monsieur BLIMONT de COMPIEGNE, se récusa presque immédiatement et fut remplacé par Mr. EDE de COMPIEGNE. Cette désignation ne fut portée à la connaissance du Service que le 11 février 1940.

Entre temps, étant donné l’urgence des travaux de construction de route à poursuivre en bordure du terrain, ordre fut donné le 29-12-1939 à l’entreprise chargée de ces travaux de procéder au déplacement des quatre meules qui se trouvaient sur le tracé de la route. Ce travail fut effectué du 15 au 23 janvier 1940 et payé sur facture.

A ce jour et malgré l’urgence signalée à Monsieur le Directeur des Domaines de l’Oise, le reste des meules (une dizaine environ) se trouve dispersé sur le terrain, quoique les travaux de nivellement aient été repris.

Le Chef du Génie d’Amiens – Air a l’honneur de signaler l’extrême urgence qu’il y aurait à faire procéder à l’enlèvement de ces meules dont la présence existe depuis le mois d’août 1939.

Un retard dans l’exécution de ce travail risquerait :

1/ de gêner l’entreprise dans l’exécution des travaux de nivellement ;

2/ de détériorer l’aire d’envol, si les transports avaient lieu après semis ;

3/ d’interdire l’utilisation du terrain à une formation aérienne si les choses restaient en l’état.


Consternant n'est-ce pas ?

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : ven. déc. 24, 2010 8:46 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3351
A l'époque de la recherche de documentation pour "les Aigles", j'avais également été consterné par quelques décisions administratives, mais cette fois interne à l'armée.
Beau doc. Marc, merci.

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Atteindre la page 1 2 Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org