Nous sommes actuellement le dim. nov. 18, 2018 20:20 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page 1 2 Suivant
Auteur Message
MessagePublié : sam. déc. 03, 2011 20:48 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1205
Localisation : Somme
Bonsoir,
Je place ici une partie de la réponse du sujet initié par Marc concernant la carte de libération du département de la Somme.
A gauche du dispositif américain, se trouve le XIXe Corps qui compte trois divisions : la 2e DB US, les 79e et 30e DI US.
voir : http://www.history.army.mil/documents/E ... OB-TOC.htm

La 2e Division blindée US :
"1er septembre - Pendant cette première partie des opérations, la 2e D.B.U.S. avança sur 6 colonnes : le combat-command A (Colonel John H. Collier) s'avança en 2 colonnes dans la partie droite de la zone divisionnaire tandis que le combat-command B (Brigadier-Général Isaac D. White) était dans la partie gauche de cette zone et également en 2 colonnes ; il en était de même pour les éléments réservés qui suivaient ces 2 combat-commands. Ces éléments réservés étaient renfoncés par un bataillon du 66e Régiment de chars. Chacune de ces 6 colonnes rencontra une petite résistance aux alentours de Beauvais et de Montdidier. La colonne de droite du combat-command B fut retardée quelque moment par la réduction de batteries de canon de 88 mm aux abords de Montdidier puis reprit son avance vers la Somme. Les 2 colonnes du C.C.A traversèrent la Somme à Bray-sur-Somme ainsi qu'à Chipilly ; le C.C.B. la traversa quant à lui à Suzanne et à Péronne. Des éléments du C.C.A. arrivèrent en fin de journée à proximité de Hamel et d'Arleux ; le C.C.B. s'arrêta aux abords de Combles et de Péronne, les éléments réservés s'amassèrent aux alentours d'Albert. Le 82e Bataillon de reconnaissance couvrit les éléments avancés de ces combat-commands, ses patrouilles allèrent reconnaître la rivière et les points de passage du canal de la Sensée puis s'arrêtèrent près de Rumaucourt."

Extraits du journal de marche et d'opérations de la 2e Division Blindée U.S. in Maurice Delame Lelièvre - Septembre 1944 - Les combats dans le Hainaut Franco-Belge, Valenciennes 1978, p.148

La première patrouille qui entra à Montdidier le 1er septembre 1944 appartenait à la section d'éclaireurs du 2ème peloton, compagnie de reconnaissance du 67e régiment de blindés (67th armored regiment) de la 2e Division Blindée U.S. (Journal du Santerre - Vendredi 28 septembre 1945)

Combat-Command A
Itinéraire suivi :
Beauvais - Breteuil - Sérévillers - Villers-Tournelle - Hargicourt où la colonne se divise en deux itinéraires (31 août) :
1er itinéraire : Pierrepont - Contoire - Hamel - Lamotte-Warfusée - Albert
2e itinéraire : Contoire-Hamel - Hangest-en-Santerre - Harbonnières - Bray-sur-Somme.

voir : http://members.fortunecity.com/thmaloney/page3.htm

Combat-Command B
Itinéraire suivi :
Saint-Just-en-Chaussée - Carrefour de la Vierge sur la route de St-Just. La colonne à cet endroit se divise en deux :
1er itinéraire : Sains-Morainvillers (31 août) - Welles - Le Cardonnois - Mesnil-Saint-Georges - Montdidier - Erches - Bouchoir - Méharicourt - Hardicourt-aux-Bois (1er septembre)
2e itinéraire : Carrefour de la Vierge - Le Frestoy - -Piennes - Roye - Déniécourt
Extrait de Témoignages (Cercle Maurice Blanchard de Montdidier & Société historique de Maignelay-Montigny et des environs), 1994, p.81.

Le dernier itinéraire par Roye me surprend mais il est arrivé que les éléments des divisions US du XIXe Corps s'imbriquent les uns dans les autres. Donc à confirmer.

voir également : http://www.2ndarmoredhellonwheels.com/
Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : sam. déc. 03, 2011 21:58 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1205
Localisation : Somme
La 79e Division d'infanterie U.S.

"1er septembre 1944 - La 79e D.I.U.S. devait être précédée par le 113e Escadron de Cavalerie et être flanc-gardée par la 2e D.B.US. à gauche ainsi que par la 30e D.I.U.S. à droite. le bataillon de reconnaissance avait pour mission de prendre liaison avec ces deux unités et de garder le contact avec les colonnes de ces divisions. L'heure H pour le départ était 14 h.
L'itinéraire A fut emprunté par le Combat-Team n°4, le P.C. de la division, l'artillerie divisionnaire, la 79e Compagnie de transmissions, le 304e Bataillon de Génie et le 312e Bataillon d'artillerie anti-aérienne. Cet itinéraire passait par Écouy, Saint-Just-en-Chaussée, Tricot, Faverolles, Guerbigny, Rosières-en-Santerre, Chuignes, Dompierre et Feuillères. Le C.T. 4 démarra à 14 h précises ; il était précédé des pelotons de reconnaissance B. et R qui traversèrent la Somme vers 17 h. Le pont sur le fleuve avait été détruit et la compagnie B du génie construisit et lança un pont provisoire. Pendant ce temps, l'infanterie qui était arrivée, mit pied à terre, traversa la rivière et prit position de l'autre côté, sur la rive Nord du fleuve. le pont fut terminé à 2 h. 15 et aussitôt les véhicules du C.T. 4 commencèrent la traversée.
Sur l'itinéraire B on trouvait le Combat-Team n°3, le C.T. n°5, les blindés, les Tanks-Destroyers et le bataillon médical (toutes ces unités étant diminuées des éléments détachés aux C.T.). Cette route passait par Clermont, Lieuvillers, le croisement juste au Sud de Tricot, Boulogne-la-Grasse, Marquivillers, Andechy, Rouvroy-en-Santerre, Vermandovillers, Fay, Barleux et Omiécourt-lez-Cléry. Le C.T. n°3 prit le départ à 14 h et après une route sans histoires arriva sur la Somme. La compagnie A du génie se mit à construire un pont à 23 h 20 avec des madriers de bois et des poutres d'acier trouvés près de l'emplacement où le pont devait être lancé. A 3 h 30, dès qu'il fut terminé, les véhicules du Combat-Team n°3 le franchirent pour rejoindre les troupes à pied sur la rive Nord.
Le combat-Team n°5 démarra à son tour à 18 h 30 et arriva au point de stationnement qui lui avait été fixé à 2 h 50.
La distance totale parcourue par toutes ces unités entre Noailles et la Somme en cette journée fut de 60 miles et aucun contact avec l'ennemi ne fut signalé
."

in Maurice Delame Lelièvre - Septembre 1944 - Les combats dans le Hainaut Franco-Belge, Valenciennes 1978, pages 127 et 136

A+


Haut
   
MessagePublié : sam. déc. 03, 2011 22:09 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1892
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Merci Eric pour ces information précises (surtout celles du CCA 2nd AD que je cherchais en vain sur le net). Pour l'instant je trace les itinéraires "à l'ancienne" sur une carte mais l'objectif final serait un document numérique. Les libérateurs sont passés très vite et n'indiquent pas souvent dans leurs historiques les localités traversées dans notre département.

A+


Haut
   
MessagePublié : sam. déc. 03, 2011 22:35 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1892
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Une question concernant le CCA 2nd AD : l'itinéraire s'est-il rejoint après Bray-sur-Somme pour passer par Albert en direction de Rumaucourt ?

A+


Haut
   
MessagePublié : dim. déc. 04, 2011 11:46 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1205
Localisation : Somme
Bonjour Marc,
La logique voudrait que les deux itinéraires convergent vers Albert (ou sa région immédiate) comme point de rencontre. Mais je ne peux l'affirmer. Peut-être faudrait-il se rendre à Bray où il existe (ou existait) un petit musée sur la Libération.
A Bray-sur-Somme, les éléments de la 2e D.B.U.S. (Colonel John H. Collier) sont arrivés de Proyart par la Neuville-lès-Bray. Mais ils furent arrêtés dans leur progression à l'entrée de Bray, rue du Castel. En effet, avant de partir, vers 9 h 15 ce 1er septembre, les Allemands avaient fait sauter le pont du Castel qui permettait de passer la Somme entre Bray et La Neuville. Ils pensaient ainsi bloquer les Américaines en interdisant la seule voie de passage. Les blindés américains arrivèrent à 11 h 30.
Heureusement les habitants leur indiquèrent un passage par la rue des Moulins. Ce chemin des Moulins était étroit et coupé de petits ponts (les Allemands avaient jugé qu'ils ne seraient pas assez solides pour supporter des blindés). Mais les chars sont passés arrachant au passage quelques grilles qui sont restés longtemps des témoins de la Libération à Bray.
Digest d'articles du Courrier Picard sur la Libération de Bray-sur-Somme

Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. déc. 04, 2011 11:59 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1892
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

C'est assez ennuyeux de constater que les rapports américains contiennent soit des coordonnées géographiques, soit des noms à l'orthographe fantaisiste, soit ... rien du tout :cry: . Ainsi, il est difficile de définir un trajet entre le passage de la somme et l'entrée en Belgique.

Dans un message précédent tu émettais des doutes quant au trajet du second itinéraire du CCB de la 2nd AD. En fait les deux semblent incorrects (je vais t'envoyer un document relativement précis concernant le 67th Arm Rgt).

Si tu avais plus de détails sur la composition des CT de la 79th ID cela m'aiderait.

A+


Haut
   
MessagePublié : dim. déc. 04, 2011 20:09 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1205
Localisation : Somme
Bonsoir Marc,
Difficile de trouver de plus amples détails sur la composition des CT de la 79th ID

Voir la carte de la route suivie par la 79th DIUS en Europe en 1944/45
http://vmrm.free.fr/mapage2/progression ... vision.gif

Consulter aussi un site retraçant le parcours du Private Melvin W. Johnson appartenant au 314th Infantry Regiment
http://www.privateletters.net/index.html
Le parcours du "314th Combat Team" le 01/09/1944 semble correspondre à celui emprunté par par le Combat-Team n°4 de la division;
Voir également :
http://lorwings.net/314/start.shtml

Enfin le site ci-dessous indique une arrivée de la 79th IDUS au soir du 1er septembre à 1 km au sud de Fontaine-les-Cappy.
http://home.earthlink.net/~jwitmeyer/31 ... /79id.html

Autre :
http://www.pitnet.net/heathde/749/749-D.htm

A+
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. déc. 05, 2011 19:34 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1205
Localisation : Somme
Bonsoir Marc,
On peut s'interroger sur la destination "Albert" pour Combat-Command A de la 2e DBUS, le 1er septembre.
Albert se trouve dans le secteur offensif du XXXe Corps britannique. Quand on sait la crise engendrée par l'intrusion du XIXe Corps US à Tournai (en secteur britannique) entre les états majors alliés, la 2nd ADUS a-t-elle bien fait un passage par Albert ???
C'est bien la Guard Armoured Division qui flanque à droite le dispositif anglais et c'est elle, je crois qui s'avance sur Arras via Albert et Bapaume. Quand penses-tu ???
L'objectif assignait pour le XIXe Corps US restait bien ce jour du 1er septembre, Cambrai.

Bien cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. déc. 05, 2011 20:28 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1892
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Les chevauchements ont en effet posés pas mal de problèmes. Concernant Albert, j'y trouve les Coldstream Guards mais aussi le CCR d'une unité américaine (je ne sais plus laquelle :oops: ).

J'ai une autre question : je ne trouve aucune unité entre la Task Force Harrison et la 5th Armored. J'ai donc un grand vide entre Roye et Ham au sud et Péronne et Roisel au nord.

Enfin je ne trouve pas trace d'un trajet pour la colonne de droite du CCB de la 2nd Armored, juste la mention qu'à Fontaine-les-Cappy la colonne de gauche voit celle de droite à Assevillers. J'ai déjà le CT4 de la 79th Infantry dans le secteur... pas facile de faire passer tout ce monde !

A+


Haut
   
MessagePublié : lun. déc. 05, 2011 21:55 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1205
Localisation : Somme
"Je ne trouve aucune unité entre la Task Force Harrison et la 5th Armored. J'ai donc un grand vide entre Roye et Ham au sud et Péronne et Roisel au nord."
Je crois qu'il n'y a rien en effet dans un premier temps. La Task Force Harrison [125th Cavalry Squadron, 30th Reconnaissance Troop, 723d Tank Battalion, le premier bataillon du 119th Infantry Regiment (entièrement motorisée)] a pour mission de foncer sans se laisser ralentir par des éléments retardataires de l'armée allemande , sauf gros points de résistance. Ceci explique que Nesle par exemple n'ait été libérée que vers 17 h/ 18 h ce 1er septembre par des éléments autres que la Task Force Harrison. Derrière la TF Harrison venait en ordre de marche le reste du 119th IR, le commandement de la division, le 120th Infantry Regiment et le reste de la division. Loin derrière, avait été laissé le 117th IR.
Le 125th Cavalry précédait la TF Harrison d'environ une heure. En début de soirée, celle-ci (Troop A) atteint Péronne où se trouve le 82d Reconnaissance Battalion de la 2d Armored Division. In "Work Horse of the Western Front - The story of the 30th Infantry Division by Robert L. Hewitt"
Ainsi on peut voir, l'imbrication des unités de différentes divisions.
Autre précision, à droite de la 30th IDUS se trouve la 28th Division du Ve Corps US.
Roisel ne sera libérée que le 2 septembre vers 14 h par des blindés américains venant par la rue de Saint-Quentin. Est-ce à dire qu'il appartiennent au Ve Corps US ????
Autre information, dans le secteur de la 2d Armored Division, deux colonnes de chars "sherman" arrivent de Bray-sur-Somme "par les chemins de plaine" jusqu'à Mametz, le 1er septembre. Bazentin voit aussi les chars américains ce même jour.

Voilà pour les dernières informations un peu en vrac, il est vrai.
A+


Haut
   
MessagePublié : lun. déc. 05, 2011 22:03 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3263
Encore un petit effort, il ne vous reste plus qu'un fond de carte et quelques flèches ... :mrgreen:

Bravo messieurs pour la partie de tennis et de recoupement di'nformations.

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
MessagePublié : lun. déc. 05, 2011 23:02 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1892
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Le fond de carte c'est fait, les flèches c'est en cours (il m'a d'abord fallu apprendre à utiliser les courbes de Béziers, c'est simple en fait après quelques heures de cafouillage :roll: )

La principale difficulté vient du fait que dans cette traversée très rapide, pour ne pas dire chevauchée, les points de jalonnement sont rares. On passe parfois de l'Oise directement à la Belgique. Il faut donc recouper toutes les sources, interpréter ... mais c'est en bonne voie.

Concernant Nesle, c'est bien le 5th Armored.

A+


Haut
   
MessagePublié : mer. mars 11, 2015 19:14 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1892
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Je me suis replongé sur cette question de la libération de l'Est de la Somme. J'ai très peu avancé... J'ai simplement la preuve que Roisel a été libéré par le CCR de la 5th Arm Div.
Un grand vide à combler à l'Est de Roye entre la 30th Infantry et la 5th AD. des nouvelles de votre côté ?

A+


Haut
   
MessagePublié : ven. mars 13, 2015 10:03 am 
Hors-ligne

Inscription : dim. sept. 16, 2012 10:06 am
Messages : 164
Merci pour toutes ces informations.
Cdt.
Philippe


Haut
   
MessagePublié : ven. mars 13, 2015 19:42 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1205
Localisation : Somme
Bonsoir,
Effectivement Marc la bordure Est du département de la Somme et les communes limitrophes du département de l'Aisne ne bénéficient pas de beaucoup d'informations quant à leur Libération.
Comme tu l'indiques c'est la "5th Armored Division" qui a en prend en charge le flanc gauche du Ve Corps américain.
Je pense qu'il faut donc chercher parmi les historiques des unités qui la composent pour prétendre avoir peut-être quelques informations sur ce sujet. Voici la composition de cette division blindée :

5th Armored Division 1944

Headquarters
Headquarters Company, 5th Armored Division
Combat Command A (CCA)
Combat Command B (CCB)
Headquarters, Reserve Command (CCR)

Armor
10th Tank Battalion
34th Tank Battalion
81st Tank Battalion

Armored Infantry
15th Armored Infantry Battalion
46th Armored Infantry Battalion
47th Armored Infantry Battalion

Division Artillery
47th Armored Field Artillery Battalion
71st Armored Field Artillery Battalion
95th Armored Field Artillery Battalion

Recon
85th Cavalry Reconnaissance Battalion, Mechanized

Engineers
22nd Armored Engineer Battalion

Tank Destroyers
628th Tank Destroyer Battalion (attached 2 August 1944 - 19 December 1944)
629th Tank Destroyer Battalion (attached 29 August 1944 - 14 December 1944)

Anti-aircraft Artillery
387th AAA Automatic Weapons Battalion (attached 1 August 1944 - 25 March 1945)

Le Combat Command B (5th AD) après avoir libéré Noyon [rejoint par des éléments de la 28th Infantry Division] se serait dirigé vers Ham où les blindés américains entrent vers 8 heures 30 ce 2 septembre 1944. Le pont sur le Canal de la Somme avait été détruit à la suite des démolitions opérées par l'armée allemande. Des éléments du Génie, 22nd Engineer Bn., sont alors appelés en avant afin de jeter rapidement un pont au-dessus du cours d'eau.
Ce même CC B fonce ensuite vers Saint-Quentin qu'il contourne pour atteindre au plus vite la région de Le Cateau.

A+


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Atteindre la page 1 2 Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org