Nous sommes actuellement le jeu. juil. 09, 2020 8:35 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : la 79th division US
MessagePublié : lun. sept. 28, 2009 12:26 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. juin 23, 2009 7:12 am
Messages : 44
Localisation : Estrées Saint Denis (60)
Bonjour, on m'a indiqué que la 79th division US était passé par Hénonville, auriez vous des information a ce sujet?

_________________
* Membre Market Garden Association
Sgt T.Hayes: 502th PIR 2e/Bat Dog Co.
2nd Rangers
5th Armored Division


* Membre de la Société d'Histoire Moderne et Contemporaine de Compiègne


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. sept. 28, 2009 16:44 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3408
[Merci dans la mesure du possible d'indiquer vos sources. Qui est le "on" ? Un livre, un ancien du coin, un site, un bruit, ....
Merci à tous.]

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. sept. 28, 2009 20:09 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1416
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonsoir, dans l'incontournable n°61/62 des Annales Historiques Compiégnoises, un sujet de Benoit COTTEREAU, les alliés libérent l'Oise, 28 août-2 septembre 1944.
A la page 28 il est écrit (en date du 30 août 1944):
"Front de la 79 D.I. U.S : dès 8h00, les 3 colonnes de fantassins à pied se sont mises en route. Sur la gauche, le 314 I.R. bénéficie de quelques véhicules disponibles et roule jusqu'à Hénonville, où l'avant-garde engage le combat contre une équipe de démolition ennemie, qui parvint à faire sauter un bunker à munitions avant d'être dispersée. 130 prisonniers sont faits."
Voilà pour l'instant, amicalement jph


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. sept. 28, 2009 20:35 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. juin 23, 2009 7:12 am
Messages : 44
Localisation : Estrées Saint Denis (60)
oui justement je viens rechercher des sources sur :), c'est un ami qui la lu dans un livre, je lui est demandé si il pouvait me le prété :) mais je voulais savoir si d'autres personnes en avait entendu parlé

Merci fifi pour l'information... d'ailleurs, cet ami m'a également parlé de ce dépot a munition, qui semblerait-il se trouver du coté de la carrière de Hénonville.

_________________
* Membre Market Garden Association
Sgt T.Hayes: 502th PIR 2e/Bat Dog Co.
2nd Rangers
5th Armored Division


* Membre de la Société d'Histoire Moderne et Contemporaine de Compiègne


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mar. déc. 28, 2010 14:31 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. oct. 27, 2010 20:11 pm
Messages : 7
Bonjour.
Je me permet de "déterrer" ce sujet car je suis effectivement la personne dont parle Hayes60 :P

Pour le "on" c'est en partie moi mais surtout les anciens du village et un livre d'un historien confirmant le passage de la 79th DI à Hénonville.

Cependant il me semble que d'après mes sources (pas forcement plus fiable que la votre) l'avant garde soit arrivée juste avant que les sapeurs allemands aient pu détruire le dépôt se situant dans les anciennes carrières d'Hénonville (la déflagration y aurait probablement détruit une partie du village si il avait explosé).
Lorsque mon père était petit, il jouait avec d'autres enfants dans les carrières et ils s'amusaient à casser les balles, faire un tas de poudre pour faire un feu de bingale, et utilisait la balle dans les lances pierres. Je ne pense donc pas que le dépôt ait explosé ( il n'y a aucunes traces visibles)

Selon la légende, il y aurait même encore des véhicules prisonnier des galeries.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mar. déc. 28, 2010 15:12 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3408
billoute a écrit :
Bonjour.
Je me permet de "déterrer" ce sujet car je suis effectivement la personne dont parle Hayes60 :P
Pour le "on" c'est en partie moi mais surtout les anciens du village et un livre d'un historien confirmant le passage de la 79th DI à Hénonville.
....


J'insiste, mais quand vous parlez d'un livre, n'est-il pas plus simple d'en indiquer le titre et l'auteur. C'est ce qui fait tout le sérieux d'une discussion, ce sont les sources.

billoute a écrit :
Selon la légende, il y aurait même encore des véhicules prisonnier des galeries.


:shock:

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mar. déc. 28, 2010 18:44 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. oct. 27, 2010 20:11 pm
Messages : 7
oui oui bien sur j'en suis conscient, c'est juste que je n'avais pas le livre sous la main ni le temps de fouiller. Je peux maintenant citer cette source, selon le livre de Bruno RENOULT, "La Bataille du Vexin", p.245 :

Côté allemand, le Kampfgruppe von Tresckow restes de sa 18ème Division essuie des pertes considérables dans le secteur Hénonville -Méru, du fait de l'irruption des blindés américains. Les éléments de tête de la colonne du 314th régiment US capturaient un groupe de sapeurs allemands avant qu'il n'eut le temps de faire sauter l'important dépôt de munitions installé dans les carrières d'Hénonville, même secteur...
La 79th Reconnaissance Troop du Captain Beaver ouvrit le feu sur les allemands en les forçant à fuir. Le Platoon de la I&R sous le commandement du Lieutenant Farrior avec l'appoint de tank légers, reçoit la permission de les poursuivre. Alors qu'ils arrivent en plaine, une colonne allemande de sept camions et une voiture sont observés sur la droite progressant sur une route parallèle. Les chars obliquent et ouvrent le feu sur les véhicules de tête et de queue. Cinq véhicules allemands étaient capturés ainsi qu'une vingtaines de prisonniers appartenant à une colonne de ravitaillement de l'artillerie. [...]
Le 310ème arrivant à la nuit s'installe à proximité d'Hénonville, et se heurte encore à une poche de résistance, ça grouille dans les bois où rodent des ombres supectes. On fit appel à un GI's parlant allemand, le Sergent Sheffer, pour lancer un petit speech en incitant les isolés encerclés à se rendre. Au bout de quelques temps une petite troupe arriva en levant les bras.

Voila pour la citation.

En ce qui concerne la "légende", je dis cela car les anciens en parle, mon grand père en parlait, mais jamais personne n'a vu une trace de ces véhicules. Il n'y a pas de photos non plus. De plus il s'agissait d'un dépôt de munitions, je vois mal pourquoi les allemands y auraient stockés des véhicules, surtout à ce moment la.
Enfin voila, pour préciser un peu.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mer. déc. 29, 2010 18:17 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3408
billoute a écrit :
oui oui bien sur j'en suis conscient, c'est juste que je n'avais pas le livre sous la main ni le temps de fouiller. Je peux maintenant citer cette source, selon le livre de Bruno RENOULT, "La Bataille du Vexin", p.245 :


Merci beaucoup Aurélien pour les précisions.

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org