Nous sommes actuellement le lun. oct. 14, 2019 4:30 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les partisans au front russe
MessagePublié : mar. janv. 29, 2013 20:08 pm 
Hors-ligne

Inscription : dim. juin 17, 2012 15:44 pm
Messages : 85
ce soir à 22h40 !! mais rediffusion prévue

mardi, 29 janvier 2013 à 22:40

Rediffusions :
06.02.2013 à 09:30
12.02.2013 à 10:25
Les partisans
(Allemagne, 2012, 52mn)
RBB
Réalisateur: Andreas Christoph Schmidt, Artem Demenok
Stéréo 16 / 9 HD natif

Le récit richement documenté d'un des épisodes sanglants de la Seconde Guerre mondiale : l'affrontement entre maquisards soviétiques, soldats allemands et simples paysans à l'arrière du front russe.

3 juillet 1941 : alors qu'Hitler vient de lancer l'opération Barbarossa, Staline décrète la "guerre des partisans" et, répondant à son appel, des millions d'hommes et de femmes prennent les armes contre l'attaquant nazi. Telle est l'image d'Épinal véhiculée par la propagande soviétique - la réalité de cette guerre asymétrique, qui a ravagé en particulier l'Ukraine et la Biélorussie occupées, est bien plus complexe. Ce documentaire propose un regard dépassionné et non partisan sur ce conflit d'une cruauté extrême, qui a fait des dizaines de milliers de victimes, civiles pour la plupart. Il s'appuie sur le témoignage de vétérans soviétiques et d'habitants des zones occupées, et remet en perspective le discours de films officiels aux titres éloquents (Vengeurs du peuple côté moscovite, Nous partons en Allemagne côté berlinois).

Terre brûlée
Il évoque aussi bien le souvenir des adolescents saboteurs, ces garçons et filles de 15 ou 16 ans formés par le NKVD pour harceler l'arrière-garde de la Wehrmacht, que celui des "unités de volontaires orientaux", combattants locaux au service des forces nazies. Il peint surtout le désarroi de la population, alternativement soulagée d'être libérée des kolkhozes, effarée par la brutalité des occupants et accablée par la politique de la terre brûlée décrétée par Moscou. Nombre de paysans ont ainsi hésité entre soutien aux combattants irréguliers et dénonciation aux autorités allemandes. Tandis que les troupes nazies montaient des opérations de "pacification" aux noms bucoliques - Fête de la Moisson, Cormoran, Hanneton - contre les "bandits" communistes et incendiaient des villages entiers, les envoyés de l'Armée rouge et du NKVD n'hésitaient pas à passer par les armes des paysans soupçonnés de collusion avec l'ennemi. Une confrontation salutaire avec une page de la Seconde Guerre mondiale trop souvent passée sous silence en Allemagne, et objet d'une réécriture complaisante en Russie.

_________________
http://jazzstamps.blogspot.com
http://immediatetakeoff.blogspot.com
http://militaryhistorycovers.blogspot.com


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org