Nous sommes actuellement le lun. déc. 06, 2021 15:25 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : 37e GRDI
MessagePublié : ven. mars 12, 2021 14:42 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5025
Localisation : Somme
37e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (37e GRDI)

Ce groupe de reconnaissance est rattaché à la 42e division d'infanterie

Encadrement
EM et Peloton de Commandement : Chef d’Escadrons Pommares, Chef d’Escadrons Wignier d’Avenes. (12 avril 1940)
Adjoint : Lieutenant de Scorbiac
EHR : Capitaine de la Ville-Baugé
Escadron Hippo : Lieutenant B. Vignon
Escadron Moto : Capitaine Lallier
Escadron Mitrailleuses et Canons de 25 : Capitaine Fragonard, Capitaine de la Ville-Bauge

Le GR est remis à la disposition de la 42e DI pour la défense du canal de l’Aisne à la Marne, près de Cauroy (Ardennes) (27 mai 1940).
Attaque allemande (9 juin 1940). Après combats, repli au Sud de la Vesle et sur Varimont (Marne).
Mis à la disposition du 80e RI pour tenir la lisière Nord de la Montagne de Reims (11 juin 1940).

Morts pour la France du 37e G.R.D.I.

Dans l'Aisne

Henri Alphonse LEVASSEUR
Mort pour la France le 10 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 8 janvier 1914 à Villeneuve / Valene (Oise) ??? s'agit-il de Villeneuve-sur-Verberie ?
37e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (37e GRDI)
Mort pour la France
tué au combat

Pierre Jean VASSANT
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Gernicourt, (Aisne)
Né le 20 mai 1917 à Etrépigny (Ardennes)
37e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (37e GRDI)
Mort pour la France
tué au combat
J.O. du 26 octobre 1942
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
VASSANT (Jean-Pierre), maréchal des logis : jeune sous-officier courageux et plein d'allant. Au cours d'une attaque de nuit ennemie, menée à la grenade, a été pour tous un exemple de sang-froid et d'énergie, contribuant largement à refouler l'adversaire. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat à Gernicourt en juin 1940. A été cité.

Dans la Marne

Lucien SEZILLE
Mort pour la France le 4 juin 1940 à Cormicy, (Marne)
Né le 23 novembre 1916 à Paris
37e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (37e GRDI)
Mort pour la France
tué au combat



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 37e GRDI
MessagePublié : ven. mars 12, 2021 15:03 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5025
Localisation : Somme
37e groupe de reconnaissance divisionnaire

Combat : Sacy (Aisne), 11 juin 1940

J.O. du 15 septembre 1941 page 3950
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
OLLIVIER (Jacques), maréchal des logis au 37e groupe de reconnaissance divisionnaire : excellent sous-officier. A été grièvement blessé par éclats de grenade, le 9 juin 1940, dans l'accomplissement de sa mission au cours de la bataille de l'Aisne. Atteint d'impotence fonctionnelle du bras gauche.

J.O. du 11 juillet 1941 page 2900
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
MILOT (Léon-Henri), adjudant au 37e groupe de reconnaissance divisionnaire : très belle conduite au feu, où il a fait preuve de calme et de courage. Le 10 juin 1940, a assuré avec Intelligence et une heureuse initiative la manœuvre des véhicules sous le feu très violent, alors que son escadron était menacé d'encerclement. Par la suite, volontaire pour une contre-attaque sur un pont battu par le feu, a vigoureusement entraîné ses hommes et contribué à assurer le succès de cette opération. A été blessé.

Marne et Aube

14 et 15 juin 1940

J.O. du 4 avril 1941 page 1451
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
MARLEUX (Joseph), cavalier au 37e groupe de reconnaissance divisionnaire : chargeur de mitrailleuse, a été blessé, le 14 juin 1940, aux environs de Mailly, lors de la mise en batterie de sa pièce au cours d'une mission retardatrice de son unité.

J.O. du 13 octobre 1941 page 4429
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
WELCH(Pierre), cavalier au 37e groupe de reconnaissance divisionnaire : cavalier courageux. A été grièvement blessé par balle, le 15 juin 1940, au cours d'une prise de contact à Troyes. Amputé de la cuisse gauche.

37e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie
J.O. du 15 septembre 1943 page 2434
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
URBAIN (Robert-Eugène,) cavalier, classe 1937, matricule 1055 au recrutement de la Seine (2e bureau) : cavalier d'élite. A trouvé une mort glorieuse, le 15 juin 1940, à Lusigny (Aube), lors de l'attaque d'un poste solidement tenu par un ennemi très supérieur en nombre. A été cité.

37e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie
J.O. du 22 septembre 1943 page 2500
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
SOMARIA (Jean), cavalier, classe 1936, matricule 1774 au recrutement de Nice : cavalier très courageux. Eclaireur de pointe lors d'une marche d'approche, a été mortellement blessé, le 15 juin 1940, à Chartres (Aube), dans l'accomplissement de sa mission. A été cité.

37e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie
J.O. du 29 avril 1944 page 1197
Attribution de la Médaille militaire à titre posthume
CAPELLE (Robert-Ernest-Pierre), brigadier-chef, classe 1936, matricule 3180 au 1er bureau de recrutement de la Seine : gradé d'élite, énergique et courageux. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 15 juin 1940, à Lusigny-sur-Barse (Aube). A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 37e GRDI
MessagePublié : ven. mars 12, 2021 15:33 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5025
Localisation : Somme
37e groupe de reconnaissance divisionnaire

J.O. du 28 février 1942 page 858

Rectificatif au Journal officiel du 1-7-41. Ordre n° 17 du 6-5-40 du 37e G. R. D. I., au lieu de: « Cazaniol (René), lieutenant lire: « Gazaniol ».

Ordre n° 3 du 21-9-39 du 151e régiment d'infanterie, au lieu de: « Schalat, 2e classe », lire: « Sohalat ».

Rectificatif au Journal officiel du 28-8-41. Ordre n° 491/C, rayer: « Simonet (Charles), brigadier » (double emploi avec ordre 651/D).


Haut
   
 Sujet du message : Re: 37e GRDI
MessagePublié : ven. mars 12, 2021 20:57 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5025
Localisation : Somme
37e groupe de reconnaissance divisionnaire

J.O. du 20 janvier 1944 page 231

Escadron Hors Rang et Escadron Mitrailleuses et Canons de 25 : Capitaine de la Ville-Baugé

Nomination dans la Légion d'Honneur pour Officier
(pour prendre rang du 13 novembre 1943)
DE LA VILLE-BAUGE (Marie-Pierre-Félix), capitaine au 37e groupe de reconnaissance divisionnaire : excellent officier, brave et résolu qui a remarquablement commandé son escadron, lors les durs combats de juin 1940. Mis à la disposition d'un régiment d'infanterie pour tenir une position*, a brillamment accompli sa mission, tenant en échec pendant nuit heures un ennemi très mordant et supérieur en nombre. Le 15 juin, à Pont-Hubert, a dirigé avec une rare énergie une contre-attaque dont la réussite assura la Sécurité des troupes en retraite. Le lendemain, à Balnot-la-Grange, ayant pris de sa propre initiative le commandement d'éléments d'arrière-garde sur le point d'être bousculés, décuplant iles énergies par son attitude et dirigeant lui-même les feux, a réussi non seulement à enrayer l'attaque de l'ennemi, mais encore à disperser complètement celui-ci.



* cela correspond-il au fait suivant :
le 37e GRDI est mis à la disposition du 80e Régiment d'infanterie pour tenir la lisière Nord de la Montagne de Reims (11 juin 1940) puis repli de la DI au Sud de la Marne (12-juin 1940).


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 37e GRDI
MessagePublié : sam. mars 13, 2021 11:26 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5025
Localisation : Somme
37e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie

J.O. du 4 mars 1944 page 694
Attribution de la Médaille Militaire et de la Croix de guerre avec palme
LAVIGNE (Paul), cavalier au 37e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie : cavalier courageux et dévoué. Conducteur de camion dans un peloton de mitrailleuses, a assuré avec sang-froid son service dans les circonstances les plus périlleuses. Le 10 juin 1940, a accompli sa tâche de garde des véhicules qui lui étaient confiés. malgré la violence des bombardements d'aviation. A été très grièvement blessé par l'éclatement d'une bombe. Amputé du bras gauche.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.498s | Queries: 21 | Peak Memory Usage: 13.61 Mio | GZIP: On ]