Nous sommes actuellement le dim. août 14, 2022 13:54 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : 40e GRDI
MessagePublié : sam. oct. 10, 2020 16:15 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
Le 40e groupe de reconnaissance divisionnaire appartient à la 7e division d'infanterie de la 3e armée. les unités suivantes composent alors la 7e D.I. ; les 93e, 102e et 130e RI, ; le 31e régiment d'artillerie divisionnaire ; le 231e régiment d'artillerie lourde divisionnaire.


Morts pour la France du 40e G.R.D.I. dans l'Aisne


Le 5 juin 1940

A Crouy

Raymond DELAROUE
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Crouy, (Aisne)
Né le 3 août 1913 à Villaines sous Lucé (Sarthe)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Le 6 juin 1940

A Laffaux

Jules Louis Guillaume BRAULT
Mort pour la France le 6 juin 1940 (Laffaux (Aisne)
Né le 20 juin 1912 à L'Hôme-Chamondot (Orne)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France

Elie Henri BRICOURT
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Laffaux, (Aisne)
Né le 21 mai 1913 à Bevillers (Nord)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France

Edmond Emile LE FUR
Mort pour la France le 6 juin 1940 au Moulin de Laffaux, (Aisne)
Né le 20 décembre 1910 à Camaret-sur-Mer (Finistère)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France
J.O. du 27 novembre 1942 page 3933
Médaille militaire à titre posthume
LE FUR (Edmond-Emile), garde : sous-officier volontaire pour toutes les missions périlleuses. Le 12 mai 1940, a servi efficacement un fusil-mitrailleur dont le tireur venait d'être blessé et a protégé le repli des blessés pris sous le feu de l'ennemi. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 6 juin 1940, au Moulin-de-Laffaux (Aisne). A été cité.

Paul THIEBAUT
Mort pour la France le 6 juin 1940 au Moulin de Laffaux, (Aisne)
Né le 26 juin 1915 à Brouville (Meurthe-et-Moselle)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France
tué au combat

A Clamecy

Nephtali Louis Athanase DERAS
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Clamecy, (Aisne)
Né le 18 janvier 1912 à Bullainville (Eure-et-Loir)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France
J.O. du 2 juin 1943 page 1509
Médaille militaire à titre posthume
DERAS (Nephtali-Louis-Athanase), brigadier-chef : gradé courageux et dévoué ayant montré aux combats de mars et de mai 1940, son mépris du danger. A été tué glorieusement à son poste de combat, le 6 juin 1940, à Clamecy, au cours d'un violent bombardement. A été cité.

A Crouy

Fernand Rémy LAILLET
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Crouy, (Aisne)
Né le 16 février 1910 à Clévilliers (Eure-et-Loir)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France
bombardement
J.O. du 16 juillet 1943 page 1899
Médaille militaire à titre posthume
LAILLET (Fernand-Rémy), brigadier, classe 1930, matricule 450 au recrutement de Chartres : brigadier courageux et dévoué. A assuré avec audace le feu de sa pièce de mitrailleuse, protégeant le repli de son unité prise à partie par l'ennemi. A été tué glorieusement à son poste de combat, le 6 juin 1940 à Crouy (Aisne). A été cité.

Raymond Constant Fernand LECOHUE
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Crouy, (Aisne)
Né le 24 mars 1911 à Petit-Quevilly (Le) (Seine-Maritime)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France

A Allemant

Emile MARCHAL
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Allemant, (Aisne)
Né le 13 août 1904 à Domèvre-sur-Vezouze (Meurthe-et-Moselle)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France
tué au combat




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 40e GRDI
MessagePublié : sam. oct. 10, 2020 16:25 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
J.O. du 14 juillet 1941 page 2949
Attribution de la Médaille militaire
MALEUVRE (Bernard), brigadier au 40e groupe de reconnaissance divisionnaire : gradé courageux et brave, toujours volontaire pour des missions dangereuses. A été grièvement atteint de plaies multiples, le 6 juin 1940, alors qu'il assurait un ravitaillement au canal de l'Ailette.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 40e GRDI
MessagePublié : sam. oct. 10, 2020 16:46 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie

J.O. du 27 août 1942 page 2933
Nomination dans l'ordre de la Légion d'Honneur à titre posthume
TETE (Jean-Marie-René), lieutenant : officier d'élite, aussi aimé qu'estimé de ses supérieurs de ses camarades et de ses cavaliers. Après s'être distingué sur le Nied, en février et mars 1940, à Beyren, les 11, 12 et 13 mai 1940, a trouvé une mort glorieuse à la tête de ses hommes, le 6 juin 1940, à Laffaux (Aisne) en défendant une barricade violemment attaquée. A été cité.
Jean Marie René TETE
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Crouy Hourecq, (Seine-et-Marne) ou s'agit-il plutôt de Crouy dans l'Aisne, village situé au sud de Laffaux ???
Né le 12 novembre 1910 à Bordeaux (Gironde)
40e groupe de reconnaissance de division d'infanterie (40e GRDI)
Mort pour la France
des suites de blessures



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: 40e GRDI
MessagePublié : sam. oct. 10, 2020 17:28 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MÉDAILLE MILITAIRE
J.O. du 2 février 1944 page 362
FOUILLARD (Ernest), adjudant au 40e groupe de reconnaissance divisionnaire : sous-officier de caractère de haute valeur. S'est distingué d'une manière particulièrement brillante à tous les combats auxquels le groupe de reconnaissance divisionnaire a pris part au cours de la campagne : sur la Nied, en mars et avril 1940 ; à Beyren, où il a conduit son peloton à l'attaque avec brio et où, le 12 mai, traversant à deux reprises une zone battue par les feux nourris d'armes automatiques, il a ramené un blessé dans nos lignes ; a Laffaux, les 3 et 6 juin, où il est passé plusieurs fois à la contre-attaque contre un ennemi particulièrement mordant et numériquement très supérieur ; à Provins, où, par son énergique action, il a arrêté durant plusieurs heures des forces blindées adverses, ramenant plusieurs prisonniers dans nos lignes. En toutes circonstances de combats, a forcé l'admiration de ses supérieurs et de ses subordonnés par sa grande bravoure et son indomptable énergie.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.335s | Queries: 23 | Peak Memory Usage: 13.6 Mio | GZIP: On ]