Nous sommes actuellement le mar. déc. 01, 2020 3:42 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Les FTA dans l'AISNE
MessagePublié : sam. nov. 05, 2011 19:11 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. déc. 22, 2010 9:51 am
Messages : 67
Localisation : Chantilly 60
Re,

Pour terminer avec la DCA française en Picardie, voilà tout ce qui avait dans l'Aisne:

Etant proche de la frontière, la protection antiaérienne de l’Aisne est également pensée dès 1930 et centrée initialement autour essentiellement de LAON et TERGNIER avec des ballons de protection. Par la suite, avec l’accroissement de la menace, le dispositif n’aura de cesse d’être remanié, renforcé et étendu à d’autres sites, avec de nombreux redéploiements et rotations d’unités.
Il faut rappeler que les batteries désignées pour être déployées devaient être mobilisables dans un délai de 36 heures, avec une dotation de 10 jours d’essence et ingrédients, et 1600 coups par batterie dont 800 immédiatement disponibles (soit 200 coups par pièce).

Les deux mêmes calques servent de repères pour cette évolution (se reporter aux autres départements pour les légendes) :

 Celui du 25 / 11 / 39 :

Image

Uploaded with ImageShack.us

 Et celui du 10 / 03 / 40 :

Image

Uploaded with ImageShack.us

Vu le monde, j'ai préféré faire l'inventaire dans les grandes lignes et par secteur géographique plutôt que chronologiquement:

 Secteur de LAON :
o Une section d’aérostation et une section, puis deux de mitrailleuses prévues en 1930, renforcées par une batterie fixe de 75 Modèle 32 ou 33 et une sur plateforme Modèle 1915 en 1935 ;
o Seront déployées à compter de novembre 1939 : 3 batteries de canons 75 Mle 32 et une section de 13,2 secteur ouest, une batterie de 75 sur PF Mle 13-34 et une section de 8 mm secteur nord-est ;

 Secteur de CHAUNY / TERGNIER / LA FERE :
o Une, puis deux sections d’aérostation (*) et une de section de mitrailleuses prévues en 1930 (*supprimées en 1938)
o Déployées dès novembre 1939 : 2 batteries de 75 sur PF Mle 32 et 13-34, 2 sections de mitrailleuses (13,2 et 8 mm) et une batterie de canons de 25 mm ;

 Secteur de St QUENTIN :
o 3 batteries de 75 et 3 sections de mitrailleuses prévues en 1930 ;
o Seront déployées en novembre 39 : 3 batteries d’autocanons de 75 Mle 13-34 au nord, une de 75 sur PF Mle 13-34 et une batterie de 25 mm à l’est, une section de 8 mm et 2 batteries de 75 sur PF Mle 32 au sud-ouest

 Secteur d’HIRSON :
o Une batterie de 75 sur plateforme prévue à compter de 1930, dans les faits 3 batteries d’autocanons Mle 13-34 déployées en mars 40, et une section de mitrailleuses de 8 mm prévue en 1930 et déployée en novembre 39 ;

 Secteur de VERVINS :
o 2 batteries d’autocanons Mle 13-34 fin 39, remplacées début janvier 40 par 3, puis 2 batteries de 25 mm (une à VERVINS et une à MARLE) ;

 Camp de SISSONNE :
o 2 sections de mitrailleuses en 1930, réduites à une seule de 13,2 puis 8 mm ;

 Secteur de SOISSONS :
o 3 batteries de 75 sur PF Mle 97-39 prévues fin 39 autour de la ville mais non déployées, et 3 batteries de 75 sur PF Mle 32 déployées secteur sud dès la fin 39.

 Secteur ouest de CHATEAU-THIERRY :
o Trois batteries de 75 sur PF Mle 32 déployées à compter de janvier 40 ;

 Secteur de GUIGNICOURT :
o Deux batteries de 75 Mle 37 déployées à compter de fin 39 ;

 Secteur de GUISE :
o Six batteries canons de 105 sur PF (3 au nord et 3 au sud) prévues fin 39, sans suite ;

 Secteur de CLERMONT Les FERMES :
o Une batterie mobile de 75 Mle 1930 prévue en 1935, sans suite.

Comme pour la Somme, le secteur subissant de plein fouet l’avance allemande, le recul est significatif au vu du calque du 1er juin où ne subsistent qu’une poignée de batteries entre SOISSONS et CHATEAU-THIERRY :
URL=http://img824.imageshack.us/i/fta010640.jpg/]Image[/URL]

Uploaded with ImageShack.us

Tout comme pour les deux autres départements, je n'ai malheureusement pas fait de recherches sur les bilans.
Normalement, il y a un bouquin qui aurait du sortir il y a qqs années par le même auteur qui a fait l'inventaire des victoires françaises (un peu comme Paul MARTIN pour les pertes), mais je n'en ai plus entendu parler...Bizarre
A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. nov. 12, 2011 10:53 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3438
Merci Jacques pour ces travaux de recherches.

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org