Nous sommes actuellement le jeu. déc. 05, 2019 23:42 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Atteindre la page 1 2 Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Capitaine Marchand
MessagePublié : ven. déc. 07, 2007 20:38 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1925
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Je cherche des renseignements '(autres que celles du Mavré) sur ce Capitaine mentionné dans l'historique du 24e BCA :

"Un groupe de la Compagnie du Capitaine Gillot, en quittant Ognolles, a découvert à 400 mètres au sud du village, en lisière d'un bois, les jambes brisées, un Capitaine aviateur blessé. Son avion abattu l'avant-veille par des Messerschmidt, il gisait depuis près de 48 heures, grelottant de fièvre, dévoré par la soif. Les Chasseurs de la lre Compagnie ont essayé de le transporter, roulé dans son parachute. Ses souffrances étaient trop vives. On lui a promis de venir le rechercher avec une civière. Darnand estime que cette mission lui appartient. Il part, tranquille comme toujours, la pipe aux dents. Il revient : le Capitaine Marchand est sauvé."

Avion incendié avant d'aborder les lignes ennemies, mission remplie cependant près avoir largué 16 bombes, lors du retour abandon de l'avion. D'après certaines sources il aurait été descendu par Erbo Graf von Kageneck, JG1.

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. déc. 08, 2007 10:26 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1415
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonjour Marc, as-tu des infos sur la date et le type d'appareil?
Amicalement jph


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. déc. 08, 2007 10:39 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1925
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Salut

Il est dans le Mavré, 6 juin je crois.

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. déc. 08, 2007 14:43 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1415
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonjour, d'après les infos du" Mavré", page 54, nous avons à faire à un LeO 451 du GB II/23. Il y a eu beaucoup de revendications de LeO 451 le 6 juin 1940, mais un seul du côté de Noyon et par Von Kageneck du 2/JG1, rien vu dans le livre de Eric Monbeek sur la JG1.
le II/23 deviendra le Squadron 346 du Bomber Command de la RAF, Groupe lourd "Guyenne";
A suivre, amicalement jph


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. déc. 09, 2007 10:29 am 
Hors-ligne

Inscription : ven. sept. 28, 2007 8:46 am
Messages : 1036
Bonjour à tous

En consultant le livre "Ils étaient là" de Jacqueline et Paul MARTIN j'ai trouve le récit de M. Robert BOILEAU ( Avril 1988) survivant de l'équipage du Le0 451 n° 214 abattu le 06 Juin 1940 (canonier).
Ce récit est très complet et fait 4 pages , Marc si tu est intéressé :wink: je peux te le scanner

Photo de Mr BOILEAU de la 3ème escadrille du GB II/23 à Istres , fin 1939
Image

Premier rang Cne MARCHAND 3ème en partant de la gauche
Deuxième rang Sch DEFENDI 4 ème en partant de la gauche et Adj MARIANI 8 ème en partant de la gauche.
Ces 3 hommes faisaient parti de l'éqipage avec R.BOILEAU lors de cette mission du 6 Juin 1940

Amicalement .Eric


Dernière édition par Eric le dim. déc. 09, 2007 12:58 pm, édité 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. déc. 09, 2007 11:54 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1925
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Merci pour ces précisions. C'est avec plaisir que je lirai ce récit. Par la même occasion j'aimerais bien un bon scan de la photo (600dpi et surtout avec détramage) ainsi que les détails sur la provenance de l'original.

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. déc. 09, 2007 21:13 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1415
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonsoir, je propose ce profil avec cette hypothèse sur la position de l'équipage:
Image
A noter , ce profil provient d'un livre de la RAF (daté de septembre 43), "Recognition handbook of German aircraft", Air Publication 14808,
Le LeO est classé comme appareil de transport.
Amicalement jph


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. déc. 10, 2007 13:14 pm 
Hors-ligne

Inscription : ven. sept. 28, 2007 8:46 am
Messages : 1036
Marc Pilot a écrit :
Bonjour

Merci pour ces précisions. C'est avec plaisir que je lirai ce récit. Par la même occasion j'aimerais bien un bon scan de la photo (600dpi et surtout avec détramage) ainsi que les détails sur la provenance de l'original.

A+


Bonjour Marc

Je t'ai envoyé un mail avec le récit
Bonne lecture
Amicalement

Eric


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mer. déc. 12, 2007 16:34 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1925
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Merci pour le récit qui va me servir pour une petite présentation de cet équipage. Il se trouve qu'un collègue de travail est venu me voir pendant que j'étais sur le site et m'a dit: au fait il faudrait que je pense à aller interroger un jour le famille qui s'est occupée de la tombe d'un aviateur à Campagne... Et il s'agit de cet avion! Je vais donc pousser un peu le collègue :wink: pour qu'il la contacte. Il me faudrait pour ce petit article l'insigne de l'unité.

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mer. déc. 12, 2007 18:07 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3372
Image
Image
Image

tu as une précision sur l'escadrille ?

trouvés ici : http://www.traditions-air.fr/[/img]

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : jeu. déc. 13, 2007 20:04 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1925
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Il semblerait que ce soit la 3e escadrille. Ce serait donc le premier insigne.

A+


Haut
   
 Sujet du message : au cas ou?
MessagePublié : lun. déc. 17, 2007 14:52 pm 
Hors-ligne

Inscription : ven. oct. 26, 2007 20:24 pm
Messages : 277
Localisation : Gouvieux
http://pagesperso-orange.fr/redtarget/Leo45.htm


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. déc. 17, 2007 16:22 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1925
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour Graham

Ce lien est très intéressant car on y apprend que les fuselages de cet avion ont été en partie produits par Brissoneau (entreprise de Creil) qui a choisi de s'installer dans les carrières de Saint-Leu pour échapper à d'éventuels bombardements. Quelqu'un a-t-il d'autres informations à ce sujet?

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. déc. 17, 2007 17:09 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1415
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonjour, je joins le texte écrit par Philippe Couderchon (en juin 1991), pour l'association culturelle de St Leu : l'O.M.E.P.S.J., terme à l'époque , aujourd'hui: O.M.C.J. . Philippe Couderchon, historien amateur, restaurateur bénévole au Musée de l'Air et de l'Espace au Bourget (en 1991).
Son texte, sur St Leu, dans sa totalité, est plein d'enseignements, et le plus cohérent, pour moi. Amicalement jph

« En 1939, la société de métallurgie Brissonneau et Lotz s’est vu confier la fabrication de fuselage de bombardier LeO 45 dans le bâtiment Q de son usine de Creil-Montataire (atelier de 200m2 où étaient assemblés simultanément 24 fuselages en 4 travées de 6).
Cette activité occupa près de 3000 personnes. Par sécurité contre les bombardements, on construisit des abris bétonnés (le dernier près du bâtiment E fut démoli en 1974).
Mais devant la menace plus précise des bombardiers de la Luftwaffe on transféra en janvier 1940 cette fabrication dans les carrières souterraines de St Leu dont l’accès principal se faisait au lieu-dit « la carrière St Christophe ».
D’une superficie totale de 80ha avec en moyenne 35m d’épaisseur de pierre, la hauteur utile est de 6 à 8m avec une largeur entre piliers de 8m ; ces mêmes piliers de section carrée variant de 3,5 à 5m.
On aménagea 3000 m2 de galeries parmi les plus géométriques avec bétonnage du sol, système de ventilation, chauffage (l’humidité élevée des carrières-85%- étant propice à la pousse des champignons et non celle des LeO45 !…), et aussi cantine et dortoir pour la cadence des 3x8.
Tous les mannequins d’assemblages furent transférés dans l’usine souterraine. Le démarrage de la nouvelle chaîne fut assez lent avec une moyenne de sortie de 1,5 fuselage par semaine jusqu’à fin juin 1940 .
Toutefois le total de 50 fuselages sortis de St Leu s’explique par le fait qu’une vingtaine de LeO 45 quasiment finis quittèrent Creil pour St Leu fin janvier 1940 où ils furent complétés très rapidement. Ces premiers fuselages étant d’ailleurs posés sur des sacs de sciures en attendant le transfert des mannequins. Ces 5 mois de travail souterrain occupèrent près de 1100 personnes à 50/50 des deux sexes. Les témoignages actuels font état d’une excellente ambiance et d’une parfaite organisation. L’hygrométrie étant fort différente avec le chauffage, un carriériste passait chaque jour contrôler et faire tomber les plaques de calcaire qui présentaient un risque pour les ouvriers et la chaîne de fabrication.
Après les tragiques événements de Juin 1940, toutes activité cessa dans les carrières pour ne reprendre que dans les ateliers de Creil au début de 1941 avec la commande de 20 derniers fuselages pour l’Armée de l’Air de Vichy et la Luftwaffe. Puis les allemands « soutraitèrent » à Brissonneau et Lotz des ailes de D0 24 construites dans le bâtiment G pour l’usine SNCAM de Sartrouville. ».


Dernière édition par fifi le lun. déc. 17, 2007 20:51 pm, édité 1 fois.

Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. déc. 17, 2007 20:18 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1925
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Merci pour cet extrait qui m'est très utile. Petit message pour Eric : tu penses au scan? C'est pas difficile : résolution 300 Dpi et case détramage cochée :P
D'un autre côté mon collègue va contacter la famille qui accueillait chaque année les rescapés. Il va aussi prendre une photo de la tombe qui subsiste dans le cimetière communal. Avec tout ça je pourrais rédiger un petit article. Vive le travail d'équipe :wink:

A+


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Atteindre la page 1 2 Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org