Nous sommes actuellement le mar. mai 26, 2020 4:14 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : AULT
MessagePublié : sam. janv. 28, 2017 16:50 pm 
Hors-ligne

Inscription : ven. janv. 27, 2017 11:10 am
Messages : 10
bonjour je recherche des informations (photos,cartes,lettres...etc) sur le 2ème régiment de défense côtière 770 stationné à Neunkirchen (Sarre) et envoyé à Ault pour la défense du littoral..merci


Haut
   
 Sujet du message : Re: AULT
MessagePublié : dim. janv. 29, 2017 12:16 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3400
deux sujets ont déjà été ouvert sur Ault :

avec une photo du village :

viewtopic.php?f=31&t=2356&hilit=ault

et un reportage sur la défense côtière encor en place (mais étant du coin, vous devez connaître) :

viewtopic.php?f=39&t=2037&hilit=ault

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message : Re: AULT
MessagePublié : dim. janv. 29, 2017 12:31 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3400
sinon, en ce qui concerne le le 2ème régiment de défense côtière 770, Heeres-Küsten-Artillerie-Abteilung 770 (HKAR)

je crois qu'on ne peut pas faire plus complet que ce que raconte Alain Chazette

Citer :
Etude et évolution du Heeres-Kusten-Artillerie-Abteilung 770.

La ville est dominée par un phare et un sémaphore qui permettent la navigation entre la baie de Somme et le port de Mers-les-bains / le Tréport. C'est au pied de ce phare que les Allemands de l'Organisation Todt avec l'aide des requis du S.T.O, vont bétonner se qui deviendra la Schwere batterie d'Ault codée "Ca 15" soit l'indicatif du secteur de Cayeux et du point d'appui numéro 15. Jusqu'au 15/5/1942 elle est, comme les autres batteries de son groupe, sous la responsabilité de l'Arko 141 puis à partir de cette date elle passe sous le commandement de l'Arko 117 l'Oberst Bruno Gerloch. La Schwere batterie d'Ault appartient au groupe d'artillerie côtière 770 Heeres-Kusten-Artillerie-Abteilung 770 en tant que première batterie 1./H.K.A.A. 770. Ce groupe est rattaché avec le H.K.A.A. 799, au Heeres-Kusten-Artillerie-Regiment 527 qui prend en charge la défense maritime "Somme" constitué des sous-secteurs de Fécamp et du Treport. Jusqu'au 15/5/42 le H.K.A..A 770 comprend quatre batteries côtières (1 /770, 2/770, 3 /770 et Bttr 813) battant le secteur compris entre Dieppe et la baie de Somme soit: 1 /770 à Ault avec 4 x 10,5 cm K35 (t), 2 /770 à Berneval avec 4 x 10,5 cm K35 (t), 3 /770 au Mesnilval avec 4 x 10,5 cm K35 (t) et la Bttr 813 à Dieppe avec 6 pièces de 15 cm. Au 8/7/1942 le groupe vient de subir une importante mutation puisque les diverses pièces de 10,5 cm K35 (t) sont abandonnées principalement au profit de 17 cm K18 in Mörserlafette.

A cette date le H.K.A.A. 770 dispose de : 14 officiers, 70 sous-officiers et 368 artilleurs répartis dans les batteries suivantes :
1 /H.K.A.A 770 3 x 17 cm K18 Mrs.Laf et 1 x 15,5 cm sFH 414 (f) à Ault
2 /H.K.A.A 770 3 x 17 cm K18 Mrs.Laf et 1 x 15,5 cm sFH 414 (f) à Berneval
3 /H.K.A.A 770 3 x 17 cm K18 Mrs.Laf et 1 x 15,5 cm sFH 414 (f) au Mesnilval
Bttr 813 4 x 22 cm K532 (f) et 4 x 10,5 cm K35 (t) et 1 x 15,5 cm sFH 414 (f) à Dieppe Varengeville

Au printemps 1943 survient un autre changement la Bttr 3 /770 est mutée au nord du Havre près de Bléville ou elle deviendra à la fin de l'année, la batterie 1 /HKAR 1254 "Goldbrunner". En remplacement le
HKAA 770 récupère la batterie 3 /HKAA 778 armée de 5 x 15 cm K15/16 (t) et 1 x 15,5 cm sFH 414 (f).
A la fin de l'année 1943 arrive le grand bouleversement de l'artillerie avec la restructuration des groupes et des différents régiments : le HKAR 527 devient alors le HKAR 1252 et le HKAA 770 forme le I /HKAA 1252 soit le premier groupe d'artillerie du régiment d'artillerie côtière n°1252.

On trouve alors :
1 /HKAA 770 = 1 /I./H.K.A.R. 1252 avec 3 x 17 cm K18 Mrs.Laf à Ault
2 /HKAA 770 = 2 /I./H.K.A.R. 1252 avec 3 x 17 cm K18 Mrs.Laf à Dieppe / Neuville
3 /HKAA 770 = 3 /I.H.K.A.R. 1252 avec 4 x 10,5 cm K35 (t) au Treport
Bttr 813 = 4 /I./H.K.A.R. 1252 avec 4 x 22 cm K532 (f) à Dieppe / Thibermont

La Heeres-Kusten-batterie d'Ault / Onival 1 /I./H.K.A.R. 1252 Stutzpunkt Ca 015.

Cette batterie érigée à 300 mètres au sud-Est du phare regroupe donc 3 pièces de 17 cm K18 L/50, montées sur couronnes circulaires, en emplacements bétonnés. Elle permet ainsi d'interdire toute approche de la côte entre Fort-Mahon et Dieppe grâce à sa portée, dans un rayon de 28 km. En 1944 deux casemates type H688 devaient être réalisées pour protéger les canons contre un bombardement, malheureusement celles-ci ne furent jamais achevées. Malgré son ancienneté la position ne fut guère étoffée et elle ne comportait que quelques abris en béton et des soutes en tôles-métro complétés par un abri citerne type Z 733. Quant à la défense circulaire de la batterie elle ne repose que sur 6 x 2 cm KwK 38 au 1/2/44, puis deux mois après sur seulement deux de ces pièces employées comme Flak. Non loin de là près du phare est installé le poste de commandement et de direction de tir de la batterie. Il s'agit d'un P.D.T type H636a qui possède quelques particularités intéressantes. la première, située dans la chambre de l'officier servant aussi de PC transmission, est un puits à échelons permettant d'accéder à une cuve à eau d'une capacité de 6 m3, placée en dessous de la chambrée. Ce genre de détail est relativement très rare dans un H636a. D'autre part celui-ci ne possède qu'une seule entrée accédant à cette chambre d'officier alors qu'il devrait y avoir deux portes d'accès distinctes, l'une pour la chambrée et l'autre pour le central radio. Autre particularité, la présence dans la cuve télémètrique, d'un mur en briquettes obturant l'accès vers le Ringstand; construction d'après guerre, nul ne pourrait le dire. Enfin à l'extérieur les Allemands ont par la suite protégé l'entrée de l'ouvrage et son accès par un mur en béton servant d'épaulement. Lors de l'édification ils ont omis de décaler le pochoir en béton qui est maintenant incrusté pour moitié dans celui-ci ! Le visiteur pourra apprécier d'une par la vue magnifique depuis la cuve télémètrique ainsi que le camouflage très élaboré en ciment asbeste apposé sue l'observatoire. En contrebas de l'ouvrage une demie-plateforme bétonnée devait recevoir la pièce de 15,5 cm s.FH 414 (f) Schneider servant de section d'éclairage, qui fut en 1944 remplacée par un simple canon de campagne de 76,2 cm FK 39. En arrière quelques baraquements et une pièce de 2 cm Flak complétaient le dispositif. Au nord-Est du P.D.T, actuellement dans le camping, s'élève une assise octogonale qui servait d'embaseà un radar de combat et de détection Seeriese FuMO 214 permettant à la batterie de conduire le tir par temps bouché ou bien de nuit (il semblerait que cette position aurait disposé aussi d'un radar Seetakt). Dans cette optique en avant du radar, une cuve bétonnée acceuillait jadis un projecteur Siemens de 150 cm. Ce site était en outre doté d'un abri pour groupe éléctrogène alimentant à la fois le projecteur et le radar en courant, d'un baraquement pour la troupe ainsi qu' une tourelle de char montée sur Ringstand.

La défense du front de mer.

Le secteur d'Ault-Onival regroupe, sur le front de mer, quelques ouvrages fortifiés répartis en trois positions codées : Ca 012, Ca 013 et Ca 014. A l'ouest dominant la plage de Ault, une casemate de flanquement type H612 pour canon de campagne, prend en enfilade la totalité de la grève. En arrière un petit abri pour le personnel et un Ringstand pour mitrailleuse complètent la position Ca 014. Au nord près du Hable d'Ault, le point d'appui Ca 012, installé sur la plage de galets, dispose de deux abris H668 pour un groupe de combat. Enfin la position la plus instructive codée Ca 014, s'échelonne le long de la route sur la départementale 205. On y trouve en partant du sud depuis Ault, une seconde casemate de flanquement type H677 pour 8,8 cm Pak 43, puis à Onival une troisième casemate du même type. En longeant la route vers Cayeux on pourra apercevoir deux observatoires identiques type SK pouvant aussi servir de poste pour mitrailleuse. Chacun dispose d'une entrée protégée en béton, suivit d'une chambre de troupe accédant à une embrasure. Entre ces deux ouvrages un abri type Regelbau 5b Neu sert de garage à un canon antichar de 3,7 cm Pak 36 qui était extrait vers sa plate-forme bétonnée pour le tir. Enfin un peux plus loin sur le sommet du plateau, un encuvement pour 5 cm KwK se dresse pour battre à la fois la plage et les arrières du secteur suivit par un poste d'observation bétonné. Celui-ci dirigait jadis le tir des batteries placées à l'intérieur des terres telles les positions de St Quentin plateau, St Quentin bourg et Blingue, toutes armées de pièces de 10 cm leFH 14/19 (t) hippomobiles.et appartenant au HAA 1148.


[source : Alain Chazette]

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message : Re: AULT
MessagePublié : dim. janv. 29, 2017 12:44 pm 
Hors-ligne

Inscription : ven. janv. 27, 2017 11:10 am
Messages : 10
merci pour ces précieuses informations..
par hasard, quelle volume d'alain chazette histoire et fortification ou autres ?


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org