Nous sommes actuellement le lun. déc. 06, 2021 4:10 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePublié : sam. juil. 31, 2021 14:56 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5025
Localisation : Somme
mission française auprès de la 7e armée américaine

J.O. du 30 mai 1947 page 4986

Décret du 29 mai 1947 conférant la médaille militaire à titre posthume
Par décret en date du 29 mai 1947, rendu sur la proposition du président du conseil des ministres et du ministre de la guerre. le conseil de d’ordre entendu, la médaille militaire a été conférée, à titre posthume,, au militaire dont le nom suit :

WEYL dit BARRERE (François), aspirant de la mission militaire française auprès de la 7e armée américaine : jeune aspirant plein d’allant, volontaire pour toutes les missions dangereuses, s’est distingué au cours de la campagne par son courage et son intrépidité, particulièrement au cours des opérations de Normandie, de la Somme et d’Alsace (1944). Dans la région de Houtes, a reconnu tout seul un bouchon antichars ennemi qui arrêtait la progression, permettant sa destruction par Je peloton de chars américains dont il s’était fait le guide. A Hermes (?*) (Somme), a attaqué avec une patrouille américaine de huit hommes deux canons antichars qui interdisaient une route, tuant plusieurs servants; a obligé l’ennemi à détruire ses pièces et à se retirer, ouvrant ainsi la voie à une colonne amie. A été tué glorieusement le 11 décembre 1944, en Alsace, au cours d’une mission de reconnaissance. A été cité.

* lieu non identifié

François WEYL
alias BARRERE
Mort pour la France le 11 décembre 1944
Né le 4 janvier 1923 à Strasbourg (Bas-Rhin)
Mort pour la France
Cause du décès : tué par l'explosion d'une mine
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 172045
Géographie historique : Neudorf est l'un des quartiers de Strasbourg.

Plusieurs zones d'ombre demeurent dans cette citation. Les toponymes tout d'abord, puis l'appartenance de ce jeune aspirant à la 7e Armée américaine. la 7e armée débarque sur les plages du sud de la France dans la région de Saint-Tropez et Saint-Raphaël. En un mois, la 7e déploya trois divisions américaines et cinq divisions françaises. Au cours de cette période, elle libéra Marseille, Lyon, Toulon, et l'ensemble du sud de la France, avant de presser les forces allemandes dans les Vosges, et de pénétrer dans la plaine d'Alsace, et atteindre le Rhin après la capture de la ville de Strasbourg.
On peut voir que le parcours de cet aspirant Normandie -Somme - Alsace est incompatible avec celui de la 7e armée US à moins de considérer qu'il a été affecté à celle-ci après la libération de la Somme (postérieurement à début septembre 1944)




Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.301s | Queries: 22 | Peak Memory Usage: 13.55 Mio | GZIP: On ]