Nous sommes actuellement le mar. juil. 23, 2019 8:43 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : dim. févr. 17, 2013 14:43 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1225
Localisation : Somme
Bonjour,
J'emprunte l'ensemble du récit qui va suivre à deux parutions du Journal du Cercle Maurice Blanchard (les numéros 12 et 13 - respectivement de septembre et décembre 2003) sous la plume de Jean-Marie Lapouge.
Les notes laissées par Charles Lamont, alors directeur de l'école de garçons de Boves et membre de la résistance locale, les recherches entreprises en 2003 par Serge Blandin de la région de Lyon, vont permettre d'éclaircir ce mystère.
Ce jour-là, le 5 février 1944, un des chasseurs du 175 Sqn, un Typhoon 1b immatriculé JP369 et codé HH # P, assure une mission "Ramrod", c'est à dire que ces avions peuvent attaquer des cibles au sol si les occasions se présentent.
Dans le volume 3 du livre de Norman L. R. Franks, Fighter Command Losses of the second World War, l'auteur indique que l'appareil est en mission "Ramrod to Evreux, pm. Missing near Clermont." et que le pilote est fait prisonnier de guerre (PoW).
Serge Blandin, après recherches avec d'autres spécialistes, rectifie ces données. S'il s'agit bien d'un chasseur Hawker Typhoon Ib appartenant au 175 Squadron, mais celui-ci s'est posé sur le ventre le samedi 5 février 1944, vers 17 h 15, aux environs de Thézy-Glimont.
Le pilote qui vient de se poser dans la campagne picarde est le flight-sergeant David A. Slack.
===============================================
Charles Lamont, évoqué plus haut, revient sur cet atterrissage.
"Un avion anglais, monoplace, touché par la D.C.A., atterrit en catastrophe près de la route de Boves à Thézy, à la tombée de la nuit, le samedi 5 février 1944. Les Allemands arrivent mais plus de pilote. Par contre, du sang sur le tableau de bord était l’indice qu’il était blessé et qu’il ne pouvait être loin... »
En effet, réfugié dans les marais, le pilote britannique est pris en charge par une première personne qui le conduit chez M. Lephay à Thézy. Évidemment le secteur est alors ratissé par les patrouilles allemandes.
La résistance locale est rapidement prévenue, et c’est finalement le chef Devos de la brigade de Gendarmerie de Boves accompagné de deux autres gendarmes qui se rendent à Thézy chez M. Lephay afin de récupérer l’aviateur allié.
D’abord méfiant puis rassuré sur le but de la visite des gendarmes, M. Lephay finit par remettre son hôte aux gendarmes
Blessé à la tête, le britannique endosse un uniforme de gendarme trop grand, puis à bicyclette au milieu des vrais gendarmes repart vers Boves tout en passant devant l’épave de son avion gardée par une sentinelle allemande.
A Boves, David A. Slack grimpe derrière une moto de service et il est conduit à Saint-Sauflieu chez un médecin. De là, il est dirigé vers Saint-Just-en-Chaussée...
Là, on perd sa trace.

Cordialement
Éric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. févr. 17, 2013 15:00 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1918
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Merci pour ces renseignements. En croisant toutes les sources il devrait être possible d'y voir plus clair. Sur son devenir on a quelques éléments ici : http://www.conscript-heroes.com/escapel ... -Balfe.htm (j'espère que c'est plus fiable que l'avion indiqué tombé à Evreux!). A noter que le pilote était vivant en 2012...

A+


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org