Nous sommes actuellement le mer. déc. 11, 2019 14:58 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePublié : lun. févr. 28, 2011 15:15 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1225
Localisation : Somme
Bonjour à tous,

Dans la rubrique "Le département sous la mitraille" de l'hebdomadaire LE SANTERRE, en date du 26 mai 1944, on peut lire :
« Signalons qu'un avion anglais a fait dimanche matin (21 mai), un atterrissage forcé en bordure de la route d'Etelfay à Lignières. L'équipage a été fait prisonnier... »
En fait d'équipage, il s'agit d'un pilote, le F/O S.T. LUNDBERG (1), du 416 Squadron de la R.A.C.F.
Ce jour-là, il pilote un Spifire IXc, numéro de série MJ832, immatriculé DN # T. (2)
Jean-Pierre Ducellier apporte les précisions suivantes sur la mission de ce pilote :
« 11 "Spifire" IX (sur 12 prévus) de ce Squadron 416 de la RACF patrouilleront selon le plan prévu au-dessus de l'Artois et de la Picardie sous la couche nuageuse flottant de 600 à 1 500 mètres d’altitude – couche estimée à 7/10 par les aviateurs canadiens de ce Squadron.
13 locomotives seront détruites pend ant cette opération au cours des nombreuses attaques au sol déclenchées par les "Spifire" IX. Cependant la D.C.A. ne restera pas sans réaction atteignant l’avion du F/O S.T. Lundberg – "Spifire" # MJ 832 – alors qu’il survole la région du Santerre.
L’infortuné pilote canadien parviendra cependant à sauter en parachute, son avion s’écrasant environ 8 kilomètres à l’Ouest de l’aérodrome de ROYE-AMY selon l’estimation de ses coéquipiers. (opération de 10h09 à 12h45)
» (3)
Bizarrement, si la thèse du saut en parachute est accréditée (J-P Ducellier), l’appareil a continué à planer avant de se poser en douceur entre Etelfay et Lignières. En effet, une photographie, insérée dans l’ouvrage de Norman Franks à la page 36, prise plusieurs mois plus tard, peut-être après la Libération, sans lieu ni date, montre un appareil pratiquement intact devant des bâtiments en bois, l’immatriculation et le serial number étant parfaitement lisibles.
On peut voir une photographie d’une partie du personnel de ce squadron, avec S.T. Lundberg, sur le site :
http://www.acesofww2.com/Canada/aces/noonan.htm
Autre précision son Spitfire IX est présenté en maquette :
http://www.flyingmule.com/products/WT-WTW72002-07

(1) Sten Torkelsson LUNDBERG
(2) voir Norman L R Franks, Fighter Command Losses, volume 3, p. 36 et 37.
(3) Jean-Pierre Ducellier, La guerre aérienne dans le nord de la France – 19 mai 1944 au 26 mai 1944, Abbeville 1998, page 207.

Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org