Nous sommes actuellement le mer. juil. 17, 2019 7:42 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : ven. août 13, 2010 17:45 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1225
Localisation : Somme
Bonjour à tous,
Je continue l'inventaire des avions abattus dans le Santerre. Voici quelques bombardiers de la Royal Air Force répertoriés que j'avais étudiés voilà quelques années.

Nuit du 22 au 23 novembre 1942
Lancaster I du 460 Squadron, immatriculé W4273 codé UV # A
Au début du mois de janvier 1942, le 460 Squadron est basé à Breighton dans le Yorkshire. D’abord équipé de Halifax II (août 1942), le squadron est doté de Lancaster I et III en octobre 1942.
En cette soirée du 22 novembre 1942, deux cent vingt-deux bombardiers des 1er, 3ème, 4ème et 5ème groupes s’envolent de leurs bases : 97 Lancasters, 59 Wellingtons, 39 Halifax et 17 Sterlings. Leur objectif : STUTTGART.
Le 460 squadron envoie neuf de ses quadrimoteurs pour cette mission. Parmi eux, le Lancaster I, immatriculé W4273 et codé UV # A, s’envole de Breighton à 18 heures 15 (heure locale).
A son bord, sept hommes d’équipage :

P/O David Taylor GALT, 400976, pilote,
F/L F Gordon GIVEN, R.A.A.F. A404624, navigateur,
Sgt. Jack Caddy SHUTTLEWORTH, R.A.F. R68135, bombardier,
Sgt Graham R BERRY, R.A.A.F. A407281, opérateur radio,
Sgt Thomas Henry HANSTOCK, R.A.F. 640500, mécanicien,
Sgt Cliff E AUSTIN, R.A.A.F. A408617, mitrailleur supérieur central,
Sgt Fred W HAYMAN, R.A.A.F. A401036, mitrailleur arrière.

Touché par la Flak au-dessus du sol picard, le Lancaster I, W4273, ne peut atteindre l’objectif assigné et figure parmi la liste des dix appareils manquant au retour de cette mission.
Le pilote arrive à maîtriser l'appareil dont deux moteurs sont en feu et arrive à le poser sur le ventre entre Waucourt, Balâtre et Champien.
Tous les membres d'équipage sortent indemnes de la carlingue. L'objectif de chacun est maintenant de tenter sa chance pour éviter la capture.
Seuls David Taylor GALT, Thomas Henry HANSTOCK et Jack Caddy SHUTTLEWORTH réussiront à s'évader. Les autres seront faits prisonniers par la suite.


Nuit du 16 au 17 Avril 1943
Halifax II du 76 squadron prêté au 78 Squadron, immatriculé JB870 codé MP # F

D’après les registres de l’ « Air Historical Branch (RAF) », le Halifax II, immatriculé JB870 et codé MP # F a décollé à 21 heures 15 minutes de Linton-on-House (Yorkshire) pour se joindre à une force de 271 appareils envoyés pour bombarder Mannheim dans la nuit du 16 avril 1943.
Le codage de ce bombardier est singulier puisque le code réservé au 78 Squadron est EY. En fait, cet avion appartient au 76 Squadron. Pour cette mission, il a été prêté afin de voler avec un équipage du 78 Squadron.
L’équipage se compose comme suit :

Pilot Sergeant William ILLINGWORTH 1387760 RAFV
Navigator Sergeant Clifford George WEST 1316504 RAFV
Bomb Aimer Flying Officer Herbert Donald DIXON 125643 RAFV
Wireless Operator Air Gunner Sergeant Edwin Gordon THOMAS 1270671 RAFV
Flight Engineer Sergeant Ronald WOODHALL 995589 RAFR
Mid Upper Gunner Sergeant David Aubrey WATKINS 1652776 RAFV
Rear Gunner Sergeant Sydney William PATTON 1384483 RAFR

Malheureusement, il est un des 17 avions qui manquent au retour. Touché par un chasseur de nuit de la Luftwaffe, le Hptm. Hans Karl Kamp du 7./NJG 4 vers 4 heures 36 du matin le Halifax II s’écrase entre Goyencourt et Roye, au retour de l’objectif.
Aucun des sept membres d’équipage ne survit. Ils sont tous enterrés dans le Nouveau Cimetière britannique de Roye.


Halifax Mk II du 51 Squadron, immatriculé HR784, codé MH- ?
L’équipage du Halifax Mk II, HR784, MH- ?, décolle du terrain de Snaith, à 20 heures 42 dans la soirée du 16 avril 1943. Il est composé comme suit :

Flight Sergeant R H STEWART RCAF,
Sergeant W R Mc BRIAR,
Warrant Officer W R KEIRNAN DFM,
Flying Officer T C ROBINSON,
Flight Sergeant D AXTELL DFM,
Sergeant D H REID
Sergeant F M THOMPSON

C’est un des 17 avions envoyés par le 51 Squadron. Ceux-ci prennent place dans une force comprenant 327 quadrimoteurs – 197 Lancasters et 130 Halifax – pour attaquer l’usine d’armement SKODA à Pilsen en Tchécoslovaquie.
Cinq avions du Squadron sont perdus cette nuit-là dont le Halifax Mk II HR784 qui s’écrase à Maucourt, département de la Somme, à 3 km au sud-ouest de Chaulnes. Six membres de l’équipage sont tués, seul le navigateur, F/O (ou W/O) W. R. Keirnan, peut sauter en parachute mais il est capturé et devient prisonnier de guerre.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. nov. 20, 2010 12:41 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1225
Localisation : Somme
Bonjour à tous,
Complément d'informations concernant le
Halifax Mk II du 51 Squadron, immatriculé HR784, codé MH- ?
Cet avion n'est pas tombé à Maucourt - comme dit précédemment - mais sur les territoires d'Eppeville et de Saint-Sulpice (Somme) où des morceaux d'épaves furent trouvés ; l'avion s'étant disloqué en trois sections.
Voir :
http://www.rafinfo.org.uk/BCWW2Losses/1943.htm

1943/111 51/HR784 Summary to read : T/o 2042 Snaith and shot down by Hptm Hans-Karl Kamp of 7./NJG4 at 0436. According to a statement given by Gendarme Roger Viola to Allied investigators* the Halifax came down in flames and broke up into three sections, wreckage being spread over the communes of Eppeville and St-Sulpice [Somme], four bodies and a wounded airman [W/O Keirnan] being found immediately. On 18 and 22 April, two more bodies were located and arrangements were made for their burial but when the German authorities realised that the inhabitants of nearby Ham intended to make a sympathetic demonstration the bodies were instead taken a few kilometres south and laid to rest in Maucourt French National Cemetery. Gendarme Viola also stated that the wounded airman was treated by Dr. Auguste Puche of Ham who diagnosed a broken bone in the groin. W/O Keirnan, who had served with 51 Squadron earlier in the war and whose DFM had been Gazetted on 30 July 1940, was collected by the Germans and taken by ambulance for treatment, presumably at a local hospital. F/S Axtell's award was promulgated three days after his death.' [Credit : *F/L R F Sheppard 4 Section 1 MR & EU RAF Investigation Report dated 19 October 1946, via Major Jonathan R D Hipkins and A Shaky Do The Skoda Works Raid 16/17 April 1943 by Peter Wilson Cunliffe, Accycunliffes Publications, 2007.
Note. On page 75 of Luftwaffe Night Fighter Combat Claims 1939-1945 by John Foreman, Johannes Matthews and Simon Parry, Red Kite, 2004, Hptm Kamp claimed two bombers that night; a Wellington 4 km NE of Villiers at 0209 and a Halifax [HR784] at 0436 over Roye. Gendarme Viola noted the time as 0450. Major Jonathan RD Hipkins 15/07/08]


Cordialement
Eric


Haut
   
MessagePublié : jeu. mai 17, 2012 18:25 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1225
Localisation : Somme
Bonsoir,
Deux photographies de la Nécropole nationale de Maucourt où sont inhumés les aviateurs appartenant au 51 Squadron :

Pièce jointe :
51SQUADRON RAF.Maucourt.jpg
51SQUADRON RAF.Maucourt.jpg [ 36.84 Kio | Consulté 1212 fois ]


Pièce jointe :
NNMaucourt.jpg
NNMaucourt.jpg [ 38.6 Kio | Consulté 1212 fois ]


Cordialement

Éric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org