Nous sommes actuellement le mer. mai 18, 2022 7:56 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 13 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 16:08 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Dans l'après-midi de jeudi, (30 décembre 1943), des formations anglo-américaines ont arrosé de bombes la partie ouest et nord-ouest de la Somme. Plus de 400 points de chute ont été relevés. On ne signale aucune victime. Les dégâts aux immeubles sont minimes, mais les champs ensemencés ont énormément souffert.

Le Progrès de la Somme, numéro 23164, 1er - 2 - 3 janvier 1944



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 16:41 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Pendant la journée de Vendredi, (Le vendredi 31 décembre 1943) l'aviation anglo-américaine a survolé à diverses reprises la région nord-ouest de la Somme arrosant une dizaine de localités et les champs de plus de 600 bombes. Les dégâts aux immeubles et aux terres ensemencées sont très importants.
Dans une seule commune, on signale à ce jour, 3 tués : M. Cantrelle Paul, 45 ans ; M. Remy Henri, 19 ans et M. Chérel André, 23 ans.
Des blessés plus ou moins grièvement atteints ont été hospitalisés ou soignés sur place, parmi eux : M. Brunel Victor, 65 ans ; Mme Buffet-Fontaine, 33 ans et le jeune Jacques, 12 ans.
Dans une commune particulièrement touchée, 19 immeubles dont la gendarmerie, ont été anéantis ou sérieusement endommagés.

Le Progrès de la Somme, numéro 23165, 4 janvier 1944

Victimes d'Ailly-le-Haut-Clocher

Base des victimes civiles (1939-1945)
Paul Gaston CANTRELLE
Décédé(e) le 31 décembre 1943 à Ailly-le-Haut-Clocher, (Somme)
Né le 24 avril 1899 à Amiens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 321691

Base des victimes civiles (1939-1945)
Henri REMY
Décédé le 31 décembre 1943 à Ailly-le-Haut-Clocher, (Somme)
Né le 11 janvier 1924 à Assistance publique
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 391926

Base des victimes civiles (1939-1945)
André CHEREL
Décédé le 31 décembre 1943 à Ailly-le-Haut-Clocher, (Somme)
Né le 6 janvier 1920 à Paris
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 325135



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 20:19 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Dans la journée de mardi (4 janvier 1944) et dans le nuit de mardi à mercredi, le département de la Somme a été survolé par des formations d'avions anglo-américains qui ont lâché plus de 2.000 bombes.
De nombreux villages du Nord-Ouest ont été atteints ainsi que les terres labourées et ensemencées qui ont particulièrement souffert. Un château, des fermes et quantité d'immeubles sont détruits.
Une localité déjà éprouvée au cours de précédentes attaques, est en ruines.
On ne signale heureusement pour le moment, que trois blessés : M. et Mme Legris et leur fils.
Dans une autre commune on copte plusieurs victimes dont MM. Wallon père et fils ; Maurice Duboille ; Charles Poulain ; Bischop Emile ; Jean Scherperelle. Un blessé grave, M. Fleury Descamps a été hospitalisé à Amiens.
La Défense passive et les services publics compétents s'emploient à effectuer les réparations les plus urgentes.

Le Progrès de la Somme, numéro 23167, 6 janvier 1944

BONNIERES

Base des victimes civiles (1939-1945)
Albert Gaston Charles WALLON
Décédé(e) le 4 janvier 1944 à BONNIERES, (Pas-de-Calais)
Né le 14 juillet 1923 à Doullens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 408145

Base des victimes civiles (1939-1945)
Paul Julien WALLON
Décédé(e) le 4 janvier 1944 à BONNIERES, (Pas-de-Calais)
Né le 8 avril 1894 à Thièvres (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 408147

Maurice Joseph DUBOILLE
Décédé le 4 janvier 1944 à Bonnières, (Pas-de-Calais)
Né le 11 avril 1920 à Doullens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 337514

Base des victimes civiles (1939-1945)
Charles Alfred Louis POULAIN
Décédé le 4 janvier 1944 à BONNIERES, (Pas-de-Calais)
Né le 15 février 1921 à Doullens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 389252

============================================

LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Au cours de ces dernières 24 heures, la partie nord-ouest de la Somme a été survolé par des avions anglo-américains qui ont semé leurs bombes au petit bonheur, frappant indistinctement, villages, hameaux, champs ou bois. De nombreuses maisons, fermes, etc... ont été touchées, mais on ne signale aucune victime.

Le Progrès de la Somme, numéro 23168, 7 janvier 1944

Abbeville - A L'HOTEL-DIEU
Parmi les victimes des bombardements de vendredi (7 janvier 1944) sur la région d'Abbeville, on déplore deux décès.
Il s'agit de Mme Alice Vimier, cultivatrice, née à Béhen, âgée de 52 ans, et d'un ouvrier belge, père de famille, François Verstichel, 37 ans.
Ces deux personnes ont succombé à l'Hôtel-Dieu d'Abbeville, des suites de leurs blessures.

Le Progrès de la Somme, numéro 23171, 11 janvier 1944

Base des victimes civiles (1939-1945)
Alice Marie Marguerite VIMIER
Autre(s) nom(s) : REMISSIONNEL
Décédée le 7 janvier 1944 à Abbeville, (Somme)
Né le 17 juillet 1891 à Behen (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 407283

Faire-part
M. Carles Vimier, à Le Titre, et la famille, ont la douleur de vous faire part du décès accidentel de Alice VIMIER, survenu à Abbeville. le 7 janvier.
Le Progrès de la Somme, numéro 23177, 18 janvier 1944

Base des victimes civiles (1939-1945)
François Louis VERSTICHEL
Décédé le 7 janvier 1944 à Abbeville, (Somme)
Né le 4 janvier 1906 à Hederzwalen (Belgique)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 406545


============================================

LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Dans la journée de lundi (10 janvier 1944), une formation anglo-américaine a survolé la région ouest du département lâchant des bombes qui ont causé quelques dégâts.
Pour ailleurs, deux ouvriers agricoles ont été blessés par des balles de mitrailleuses tirées par les mêmes avions.

Le Progrès de la Somme, numéro 23172, 12 janvier 1944



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 24, 2022 21:49 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

L'AVIATION ANGLO-AMERICAINE BOMBARDE LA SOMME

Vendredi (14 janvier 1944), tant dans la matinée que dans l'après-midi, et en de nombreuses vagues, l'aviation anglo-américaine a bombardé la partie nord et nord-ouest du département.
Des centaines de bombes ont causé d'importants dégâts, principalement aux cultures, dans plus de 15 communes.
Des fermes et des maisons d'habitation ont gravement souffert.
On signale pour le moment huit tués et une dizaine de blessés.
Les opérations de déblaiement sont en cours, alors que des bombes à retardement explosent encore.

Le Progrès de la Somme, numéro 23176, 16 - 17 janvier 1944


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. janv. 25, 2022 17:53 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
UN AVION ANGLAIS ABATTU

Un avion anglais, touché au cours d'un duel aérien, s'est abattu dans le Nord-Ouest de la Somme ; le pilote a été tué.

peut-être le 28 janvier 1944

Le Progrès de la Somme, numéro 23188, 30 - 31 janvier 1944

Deux possibilités.

Le 28 janvier 1944, deux Mustang du 2 Squadron sont descendus par des chasseurs Focke-Wulf Fw 190 du JG26 près d'Abbeville, au cours de l'après-midi.
Mission : Popular sortie to NoBall site (POPULAR: est le Code pour toute mission Générale de reconnaissance tactique contre des objectifs côtiers) pour ce cas particulier des rampes ou installations contenant des V-1

1) Mustang I AM182 piloté par le F/Lt G I H McPherson. Il est enterré au cimetière militaire de Bayeux.
2) Mustang I AP237 piloté par le F/O M D L Graham. Il est inhumé au cimetière d'Abbeville.


Sources : Norman L R Franks, Fighter Command Losses, vol. 3, page 15


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. janv. 25, 2022 19:08 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Des bombes anglaises sur Amiens

Trois tués - sept blessés

Samedi (29 janvier 1944), vers 15 heures 15, un bombardier anglais a survolé le quartier Saint-Roch, à Amiens, et a lâché 6 bombes qui ont fait des victimes et causé d'importants dégâts notamment à des maisons d'habitation. Rue Vast-Luce, les maisons portant les numéros 2, 9, 11, 13, 15, 17 sont sinistrées ; au 15, Mme Desfolie a été tuée et son mari, grièvement blessé, et tranqporté au Nouvel Hôpital, y est décédé peu après son arrivée. Au numéro 2, Mme Fortier a été également tuée.
Rue Lescouvé, ont été blessés : MM. Hovette Alfred, 567, rue de Cagny ; Lablanque Louis, 179, place du Marché-aux-Chevaux ; Parment Henri, 27, rue de Blayries ; Sagot Robert, 27, route de Saveuse ; Théot Armand, 21, rue d'Engoulvent et Pecquet Julien domicilié à Allonville.
Rue du Général-Barbou, quatre maisons ont subi d'importants dégâts : ce sont les numéros 54, 56, 58 et 60. Un jeune homme demeuré inconnu, a été légèrement blessé.
Dans tout le quartier, des vitres en quantité ont été brisées ou des toitures en tuiles plus ou moins détériorées.

***

Le bombardier a été atteint et s'est abattu dans la cour d'une usine d'un quartier voisin. Les occupants ont été tués.

Le Progrès de la Somme, numéro 23189, 1er février 1944

S'agit-il vraiment d'un Bombardier ou plutôt d'un chasseur-bombardier comme le Typhoon ci-dessous ? Il reste une contradiction. Le Typhoon ne peut embarquer que deux bombes de 227 kg.


Au cours de cette journée du 29 janvier 1944, le Typhoon1b JP498 du 1 Squadron, lors d'une mission Ramrod dans la région d'Amiens, sur la gare de triage de Saint-Roch, est descendu. Le pilote F/Sgt L E Watson sera inhumé au cimetière Saint-Pierre d'Amiens. Il avait décollé plus tôt dans la journée de la base de Lympne (terrain d'aviation en activité de 1916 à 1984. Lympne est un village anglais sur les falaises au-dessus du Romney Marsh dans le Kent.

FLIGHT SERGEANT LESLIE ERNEST WATSON
Service Number : 520581
Royal Air Force Volunteer Reserve
du 1 Squadron.
décédé le 29 janvier 1944 à l'âge de 28 ans
Enterré au cimetière Saint-Pierre d'Amiens
Plot 4. Row E. Grave 11.
Royaume-Uni
Fils d'Albert Valentine et d'Alice Maud Watson ; mari de Annie Watson, de Kentish Town. London.
Sources : Commonwealth war graves commission


Sources : Norman L R Franks, Fighter Command Losses, vol. 3, page 15



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mer. janv. 26, 2022 16:03 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Dans la journée de mardi (8 février 1944), le département a été, une nouvelle fois, arrosé de bombes explosives, qui ont causé d'importants dégâts dans différentes communes de l'ouest et du nord-ouest.
A B.-e-S., 50 bombes, faisant un blessé, M. Huchet Raoul, 77 ans, qui a dû être hospitalisé.
A B., et à L., 100 bombes, endommageant de nombreuses habitations.
A F., quatre bombes détruisent une ferme et endommagent la mairie et l'école ; Mme Duchemin a été blessée.
A G., 10 bombes ont détruit neuf maisons.
A M., 30 bombes n'ont fait aucune victime.

==========================================

AVIONS ANGLO-AMERICAINS ABATTUS

Mardi, Un avion britannique a été abattu au sud de Roye, tuant dans sa chute, un habitant du pays, M. Péchon. *

Un bombardier américain s'est écrasé à l'ouest de Le Cardonnois : Trois aviateurs ont été tués, les quatre autres (ont été) faits prisonniers.
B-17 42-31325 452BG 730BS
Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=3040

Un autre avion anglais est tombé aux environs de Tours-en-Vimeu.

Le Progrès de la Somme, numéro 23197, 10 février 1944

base des victimes civiles (1939-1945)
Yvon Adrien PECHON
Décédé le 8 février 1944 (Roye, (Somme)
Né le 25 avril 1927 à Royan (Charente-Maritime)
16 ans, 9 mois et 13 jours
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 384956

Le jeune Péchon qui conduisait un attelage, a malheureusement était une victime collatérale de l'explosion du B-17 42-39782 "Pistol Packin'Mama" en perdition et vide de son équipage qui avait sauté auparavant en parachute. Le pauvre fut brûlé dans l'explosion sur le chemin entre Roye et l'aérodrome d'Amy (Oise)
Voir : https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=2994

===============================================

Dans la journée de mercredi (9 février 1944), des avions anglo-américains ont lâché quelques bombes sur O..., ne causant aucune victime.
A P..., par contre, M. Flétré Oger, demeurant à Amiens, 64, route de Rouen, a été tué. MM. Petit Eugène, de Saint-Aubin-Montenoy, et Kocavit, Domicilié au Vézinet, 17, rue Abel-Joly, ont été blessés.

Le Progrès de la Somme, numéro 23198, 11 février 1944



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. janv. 27, 2022 17:36 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
vendredi 12 mai 1944

Pont-de-Metz, Vendredi, vers 10h., a subi une attaque aérienne. Plusieurs bombes sont tombées et il y aurait plusieurs blessés et un mort, M. André Godard.

Base des victimes civiles (1939-1945)
André Charles GODARD
Décédé le 12 mai 1944 à Pont de Metz, (Somme)
Né le 6 octobre 1908 à Amiens (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 349037

Le Progrès de la Somme, numéro 23275, 13 mai 1944

DANS LE DEPARTEMENT

Au cours de la même journée, des avions anglo-américains, ont survolé le département de la Somme et bombardé plusieurs localités, causant de nouvelles ruines, mais épargnant heureusement des vies humaines.
Sur la commune de L...*, près de Pont-Rémy, déjà visée à plusieurs reprises les jours précédents, deux raids ont eu lieu, l'un à 16 heures, l'autre à 19 heures.
A 19 heures, la localité de B..., dans l'arrondissement d'Abbeville, et celle de M..., dans la même région, ont été touchées par plus de 100 bombes.
Enfin, sur D..., dans le canton de Doullens, vers midi, dix bombes ont été lancées, causant d'importants dégâts aux immeubles, dont la gendarmerie.

Le Progrès de la Somme, numéro 23275, 13 mai 1944

* probablement Liercourt



cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. janv. 30, 2022 18:38 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
UN AVION ANGLAIS ABATTU

Un avion anglais est tombé en flammes à Oresmaux le 2 juin (1944) vers 18 h. 30. Le pilote a été tué.
Le Progrès de la Somme, numéro 23292, 4 - 5 juin 1944

Un seul avion peut coïncider avec celui-ci :
Spitfire IX MK742 du 403 squadron (Wolf) (RCAF) piloté par F/Lt J HODGSON Ramrod 960. Le chasseur est victime d'une panne de moteur et s'écrase à Herbécourt (sic) près d'Amiens (near Amiens). le pilote est tué.

Norman L R FRANKS Royal Air Force Fighter Command Losses volume 3, page 40

Il y a évidemment une confusion entre les villages d'Hébécourt et d'Herbécourt
Le village d'Hébécourt est situé au Sud d'Amiens près d'Oresmaux, Alors que le village d'Herbécourt est situé lui près de Péronne à 10 km à l'Ouest de ce chef-lieu d'arrondissement.

Le site France crashes 39-45 véhicule cette erreur
https://francecrashes39-45.net/page_fic ... hp?id=4120

Le Spitfire IX MK742 du 403 squadron piloté par F/Lt HODGSON est bien tombé à Hébécourt au sud d'Amiens près d'Oresmaux.

FLIGHT LIEUTENANT JOHN HODGSON
Service Number: J/5667
Royal Canadian Air Force
403 Squadron
Date of Death
décédé le 2 Juin 1944
à l'âge de 22 ans
enterré au cimetière Saint-Pierre d'AMIENS
Plot 7. Row D. Grave 13.
Country of Service
Canadian
fils de John et Susanna Hodgson ; mari de Doreen Lydia Hodgson, de Southgate, Middlesex. au Nord de Londres.
Inscription personnel
MISSED BY ALL THAT KNEW HIM. LOVE, DOREEN AND SUSAN
Il manque à tous ceux qui le connaissaient

Autres sources : https://rcaf403squadron.wordpress.com/2 ... son-j5667/
RAISON QUI EXPLIQUE LA PERTE (REASON FOR LOSS) :
Un des deux Spitfires perdus lors de ce "Ramrod 960" est celui du Flight/Lieutenant HODGSON qui fut tragiquement tué quand son Spitfire IX MK742 subit une défaillance complète de son moteur, qui est peut-être dû à la flak, et s'écrasa à Herbecount (sic) près d'Amiens.
Le second appareil perdu au cours de cette mission Spitfire IX MJ229 411 Squadron R.C.A.F, piloté par F/Lt. R W ORR fut touché et descendu par la Flak, mais il fut capable de sauter au-dessus de la Manche (Channel) où il fut secouru.

One of two Spitfires lost on this Ramrod 960, F/Lt. Hodgson was tragically killed when his Spitfire IX MK742 suffered complete engine failure which may have been due to flak, and crashed at Herbecount near Amiens. The second aircraft lost on this mission Spitfire IX MJ229 411 Squadron R.C.A.F., flown by F/Lt. R W Orr was hit by flak, but he was able to bale out over the Channel and was rescued.


À 17 heures, des avions du 403 Squadron ont décollé pour un sweep *("un Balayage" soit une formation de chasseurs en territoire ennemi en vue de mitrailler des cibles) en France, consistant à tirer sur des trains, etc. En attaquant un train, le F/L Hodgson, l'un des anciens du squadron, a eu des problèmes de moteur. Dans le but de sauter en parachute en toute sécurité, «Hodge» a renversé son avion et a été vu pour la dernière fois allongé sur le haut du toit. L'avion a été vu s'écraser et brûler.
Voir : https://www.rcafassociation.ca/heritage ... book-1944/

* certaines sources parlent d'une mission "Sweep", d'autres d'une mission type Ramrod où les chasseurs sont chargés de provoquer et d'attaquer la chasse ennemie mais aussi de détruire des cibles comme les trains.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : dim. janv. 30, 2022 21:41 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
SOMME - LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES ET LA MITRAILLE

Tandis que des aviateurs anglo-américains s'intéressaient plus particulièrement au massacre des Amiénois, d'autres équipes s'occupaient au bombardement de la région abbevilloise dont les malheureuses communes, tant de fois abreuvées de fer et d'explosifs, depuis des mois, subissaient de nouveaux assauts.
Le nombre de victimes semble être minime, mais les ruines s'accumulent, aussi bien dans les villages qu'en plaine.
Le mitraillage des trains, de la circulation sur route et des cultivateurs dans les champs est devenu commun. On signale des attentats contre des trains, à Rue, où le mécanicien Dingreville, d'Amiens, a été blessé ; à Cambron, où le mécanicien a été également blessé ; à Moreuil, à Buire-sur-Ancre, 5 victimes soignées à Albert ; à Quesnoy-le-Montant, au cours duquel le mécanicien Sinki Jean, d'Abbeville a été grièvement blessé, etc...
A buire-sur-Ancre, deux réservoirs d'essence ont défoncé la grange de M. Parent.

Le Progrès de la Somme, numéro 23289, 1er juin 1944

============================================

LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Au cours de la journée de vendredi (2 juin 1944), l'aviation anglo-américaine, s'est livrée à des attaques sur les localités qui jusqu'ici n'avaient pas connu les effets de ces visites "terroristes".
A C..., * chef-lieu de canton, non loin d'Amiens, 10 bombes ont été lancées sur le quartier de la gare. Dégâts importants aux immeubles.
Les chefs-lieux de canton de N.-H. et A.s.N. **ont subi des bombardements plus ou moins sévères. Pour l'instant on signale des blessés et des dégâts.
Dans l'arrondissement d'Abbeville, la station balnéaire de St-V s-.-S. *** a reçu 50 bombes explosives et 10 bombes incendiaires.
On nous annonce un tué et quelques immeubles atteints.
Dans la soirée, la ville de M., chef-lieu d'arrondissement **** a reçu quelques bombes intéressant le quartier de la gare. On ne signale aucune victime.

Le Progrès de la Somme, numéro 23292, 4 - 5 juin 1944
* Corbie ???
** Ailly-sur-Noye
*** Saint-Valéry-sur-Somme
**** Montdidier

=====================================

TUE PAR LA MITRAILLE ANGLAISE

M. Aimé BOUCHER, 53 ans, marchand de vaches, à Puchevillers, conduisait sa voiture, conduite intérieure, et se rendait à Valdemaison *, lorsqu'il fut assailli par quatre avions anglais qui, volant en rase-mottes, mitraillèrent la voiture. M. BOUCHER a été tué.

* Val de Maison commune de Talmas


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : mar. févr. 01, 2022 15:33 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Mardi (20 juin 1944), vers 16 h. 50, une centaine de bombes ont été lancées sur le village de Prouville, quinze maisons ont été entièrement détruites et 20 endommagées. On signale deux blessés légers.
Vers 22 h. 15, le même jour, des avions anglo-américains, ont mitraillé les environs de la gare de Montdidier et ont lâché en outre une douzaine de bombes. Dégâts peu importants, aucune victime.
Un quartier de cette même ville, a subi mercredi soir (21 juin 1944) un violent mitraillage qui a causé quelques dégâts.

Le Progrès de la Somme, numéro 23308, 23 juin 1944

=============================================

Jeudi (22 juin 1944) vers 12 h. 45, des avions anglo-américains ont mitraillé et bombardé les abords de la gare de Roisel. Des engins sont tombés à proximité des habitations de MM. Boreau Fernand et Puslo Lucien qui ont subi de graves dégâts. On ne signale aucune victime.
Dans l'après-midi, 60 bombes sont tombés au sud de Péronne. Des dégâts importants ont été causés à des immeubles.
A Ham, une soixantaine de bombes ont été lancés à proximité du pont du canal de la Somme. Il n'ya pas de victimes.

A Prouzel, la gare a été bombardée ; sur les 22 bombes lancées, 16 n'ont pas éclatées ; les dégâts sont peu importants.
La Route de Taisnil au Mont Bard a été mitraillée et bombardée sur le territoire de Bacouël. Une camionnette aurait été atteinte ; une femme tuée et un homme blessé.
Dimanche (18 juin 1944), 14 bombes sont tombées aux alentours de la gare d'Oisemont. Une maison s'est écroulée mais ses trois occupants ont pu être dégagés. De nombreux immeubles ont été endommagés.
A Voirel, une trentaine d'engins sont tombés. A Fontaine-le-Sec, il y a également eu des bombes.
Plus de 200 bombes ont été lancées sur Forceville-en-Vimeu. Dix maisons ont été détruites. M. Alfred Fréville, 48 ans, manouvrier, a été tué.
A La Neuville-au-Bois, on compte 50 points de chute.
Des bombes sont tombés à Senarpont et à Neuville-Coppegueule. M. Gilbert Bourle, 44 ans, cultivateur à la ferme Basse Rosière, à Neuville, a été blessé à la cuisse.

Deux personnes tuées par les avions anglo-américains
Nous apprenons que Mlle Thérèse Francq, sage-femme, rue Henri-Martin à Amiens, a trouvé la mort jeudi (22 juin 1944) au cours d'un bombardement aérien aux environs d'Amiens.
D'autre part, on a conduit au Nouvel Hôpital, M. Lucien Harlé qui avait été blessé dans un autre bombardement. M. Harlé a succombé à ses blessures.

Le Progrès de la Somme, numéro 23309, 24 juin 1944

Base des victimes civiles (1939-1945)
Thérèse Lucie FRANCQ
Décédé le 22 juin 1944 à Amiens, (Somme)
Né le 15 octobre 1900 à Tincourt-Boucly (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 344757

Base des victimes civiles (1939-1945)
Lucien Victor HARLE (Harlé)
Décédé le 22 juin 1944 à Amiens, (Somme)
Né le 26 avril 1922 à SAINT SAUVEUR (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 353723

Base des victimes civiles (1939-1945)
Alphonse Ernest FREVILLE
Décédé le 18 juin 1944 à Forceville en Vimeu, (Somme)
Né le 6 avril 1895 à Oisemont (Somme)
Statut : victime civile
Sources : Service historique de la Défense, Caen
Cote : AC 21 P 345035


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : jeu. févr. 03, 2022 11:50 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
LE DEPARTEMENT SOUS LES BOMBES

Fienvillers

La commune de Fienvillers a subi une nouvelle attaque; qui a rasé complètement cette localité de 600 habitants.

Remaisnil

Vendredi vers 13 heures (23 juin 1944), cinq bombes sont tombées sur Remaisnil. Dans la soirée du même jour, 300 bombes ont à nouveau été lâchées sur le village.
Il n'y eut ni dégâts ni victimes.

Abbeville

Le faubourg des Planches, à Abbeville a été gravement éprouvé par une trentaine de Bombes, qui ont bouleversé les cultures maraichères et des immeubles. On signale un seul blessé.

D'autre part on cite parmi les localités bombardées, Hallencourt, Citernes, Domléger, La Faloise, etc...

Le Progrès de la Somme, numéro 23311, 27 juin 1944

=========================================

Hécatombe d'avions "alliés"
Dans la nuit du 24 au 25 juin, 42 avions anglo-américains ont été abattus dans le département de la Somme.

Le Progrès de la Somme, numéro 23311, 27 juin 1944



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié : lun. févr. 14, 2022 20:11 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 5767
Localisation : Somme
BOMBARDEMENTS EN VIMEU EN 39-45

Voir : http://vimeu.free.fr/articles.php?lng=fr&pg=605



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 13 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.270s | Queries: 22 | Peak Memory Usage: 13.74 Mio | GZIP: On ]