Nous sommes actuellement le jeu. oct. 01, 2020 19:50 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : jeu. oct. 07, 2010 19:30 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
Le 42e Bataillon de chasseurs à pied

Le 7 juin 1940, la 47e Division du général Mendras, prévue à l’origine pour une toute autre mission (1) doit d’urgence organiser un nouveau dispositif de défense au sud de Roye. Elle vient se placer face au nord-est entre Warsy et Lassigny.
Sur son aile gauche s’installe la 23e demi-brigade, 44e B.C.P. à Guerbigny, 71e B.C.P. à Lignières, 42e B.C.P. à Armancourt. Si la vallée de l’Avre représentait un véritable fossé anti-chars, devant le 44e B.C.P. au niveau de Guerbigny, la situation différait totalement devant les deux autres bataillons, en retrait de plusieurs kilomètres au sud de l’Avre.
«Le 7 juin, très tôt, devant Marquivillers et Armancourt, des chars, nombreux, semble-t-il, s’avancent avec prudence. Quelques-uns sortent du bois de l’Echelle-Saint-Aurin. Un tir de nos 75 sur la hausse de 2 500 mètres paraît peu efficace, pourtant les chars se replient. Des batteries lourdes entrent alors en action ; tout disparaît dans la poussière et la fumée.
A 10 heures, des avions lancent quelques bombes sur Armancourt. C’est le prélude d’une attaque de chars qui sera stoppée devant des barrages de bottes de paille imprégnées d’essence auxquelles les chasseurs du 42e bataillon ont mis le feu
. » (2)
Au cours de la journée, l’intensité des combats va crescendo. En début de soirée, vers ou peu après 19 heures, la 1ère compagnie du 42e B.C.P. est submergée à Armancourt.

(1) Cette division devait, dans un premier temps, être envoyée au contact de la tête de pont allemande devant Péronne. Mais l’offensive allemande du 5 juin ne permit de mettre en place cette perspective.
(2) Pierre Vasselle, Les combats de 1940 18 mai – 9 juin, Haute-Somme et Santerre, Ligne de l’Avre et de l’Ailette, pages 79 et suivantes.


Parmi les pertes du 42e B.C.P. en ce 7 juin 1940 à Armancourt :
Pierre Henri FAUCONNET
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Armancourt, (Somme)
Né le 21 mars 1912 à Arbois (Jura)
Mention : Mort pour la France

Lucien Maurice FAVRE
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Armancourt, (Somme)
Né le 13 mars 1915 à Cervens (Haute-Savoie)
Mention : Mort pour la France

Henri PARTHIOT
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Armancourt, (Somme)
Né le 11 septembre 1911 à Paris
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : tué au combat

Cas particulier qui demande une vérification du lieu de décès :
Auguste François Théophile Joseph BILLECARD décédé le 07/06/40 à l'Infirmerie de la Cie Sanitaire de Fransart (Somme). Est-il possible que ce service de santé soit situé plus au nord en pleine offensive allemande ?
Né le 3 décembre 1912 à Geneville (Doubs)
Unité : 42e bataillon de chasseurs à pied (42e BCP)
Mention : Mort pour la France


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : ven. oct. 22, 2010 20:39 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
Bonsoir à tous, cordialement. Eric Abadie

Autres soldats du 42e B.C.P. décédés dans la Somme

6 juin 1940

Marquivillers
LAVIGNE Claude, né le 22 août 1922 à Sauvignes-les-Mines (Saône-et-Loire)
NIEMERICH Albert Jules, né le 30 avril 1911 à Dornach (Haut-Rhin), tué par éclat d’obus

7 juin 1940

Erches
GOEURY Louis Léon, né le 23 octobre 1914 à Paris
PINÈGRE Bernard Joseph Alphonse, né le 18 février 1911 à Vrigille (Saône-et-Loire)
PROST Louis, né le 4 septembre 1913 à Le Breuil (Saône-et-Loire)

La Boissière
BURTIN Isidore, né le 21 janvier 1915 Tarringes (Haute-Savoie)
GENESTIER Jean, né le 9 avril 1915 à Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme)
VUILLAMIER Paul Auguste, né le 30 août 1913 à Neuville-les-Champlettes (Haut-Rhin)

Marquivillers
GUY André Paul Henri, né ???
JAJOL Jean, né le 30 novembre 1916 à Saint-Georges-Hauteville (Loire)
JOUBERT Claude Auguste, né le 29 octobre 1912 à Romenay (Saône-et-Loire), tué par éclat d’obus
LAYRISSE Jacques Célestin Émile, né le 15 juin 1908 à Champs-sur-Marne (77)
SEIGLE Emmanuel Georges, né le 10 septembre 1913 à Paris
J.O. du 10 mars 1943 page 701
Médaille militaire à titre posthume
SEIGLE (Emmanuel-Georges), adjudant sous-officier de grande valeur, d'une conscience magnifique, qui a toujours été pour tous un vivant exemple d'énergie et de ténacité. Chef de section dans la Somme, a conduit le 7 juin 1940, pendant une violente attaque ennemie, le tir des armes automatiques de ses chasseurs avec un courage et une audace au-dessus de tout éloge. Se trouvant près d'un de ses tireurs au fusil-mitrailleur qui venait d'être tué, a repris cette arme et l'a servie jusqu'au moment où, à son tour, il fut mortellement blessé en pleine action. A été cité.

Lieu indéterminé
TOUSSAINT Robert André, né le 2 mai 1912 à Paris

8 juin 1940

La Boissière
BOETSCH Albert CHARLES René, né le 7 janvier 1912 à Colmar (Haut-Rhin)
42e bataillon de chasseurs à pied.
J.O. du 11 août 1941 page 3356
Médaille militaire à titre posthume
BOETSCH (Albert-Charles-René), caporal-chef, matricule 120 : excellent chef de pièce de mortier, doué d'un sang-froid et d'un courage remarquable. Est tombé glorieusement, le 8 juin 1940, dans la Somme, en accomplissant avec sa pièce, une mission délicate de tir sous le bombardement ennemi. Croix de guerre avec palme
Marquivillers
DEMESY Henri Camille, né le 10 janvier 1915 à Champagney (Haute-Savoie)


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. oct. 24, 2010 16:43 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
Bonjour à tous,
Voici la plaque apposée sur l'église d'Armancourt en souvenir des chasseurs du 42e B.C.P. Morts pour la France le 7 juin 1940.

Pièce jointe :
ARMANCOURT 42 BCP 7.jpg
ARMANCOURT 42 BCP 7.jpg [ 130.62 Kio | Consulté 1371 fois ]


Cordialement
Eric


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mer. oct. 27, 2010 14:15 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
Bonjour à tous,
Disposition des unités appartenant à la 47e Division du Général Mendras le 7 juin 1940 au sud de l'Avre

Pièce jointe :
47DivisionSUDROYE.jpg
47DivisionSUDROYE.jpg [ 236.91 Kio | Consulté 1371 fois ]


Carte insérée dans le livre de Pierre Vasselle, Les combats de 1940, 18 mai - 9 juin, Haute-Somme et Santerre, p. 80

Cordialement
Eric


Haut
   
MessagePublié : sam. juin 27, 2020 16:07 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
16 juin 1940 à Amiens (Mort des suites de ses blessures ?)
MASSENOT Joseph Auguste, né le 28 février 1914 à Cognières (Haute-Saône)

42e bataillon de chasseurs à pied.
J.O. du 31 mai 1947 page 5029
Médaille militaire à titre posthume
MASSENOT (Joseph), chasseur de 1ère classe, classe 1934, matricule 611 au recrutement de Vesoul : chasseur brave et plein d’allant. Blessé très grièvement A son poste de combat, le 7 juin 1940, A Marquivillers (Somme), est mort des suites de ses blessures. A été cité.


Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : lun. juin 29, 2020 13:51 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
J.O. du 26 mai 1943 page 1439
Médaille militaire
TAILLARD (Ulysse), sergent au 42e bataillon de chasseurs à pied : chef de groupe de mitrailleuses courageux et énergique. A été grièvement blessé, le 7 juin 1940, aux environs de Montdidier alors qu'il dirigeait le tir de ses pièces contre une attaque de chars ennemis. Atteint d'Impotence fonctionnelle de la jambe gauche.



Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : lun. juin 29, 2020 14:20 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
42e bataillon de chasseurs à pied..
J.O. du 11 août 1941 page 3356
Médaille militaire à titre posthume

ROBIN (Raymond -Fernand), caporal-chef, matricule 224 : excellent chef de pièce de mortier, plein de courage et de sang-froid. Est tombé glorieusement, le 8 juin 1940, dans la Somme, en accomplissant avec sa pièce une mission délicate de tir sous le bombardement ennemi. Croix de guerre avec palme.

Raymond Fernand ROBIN
Mort pour la France le 8 juin 1940 (Faverolles)
Né le 24 mars 1915 à Parnac

Unité : 71e bataillon de chasseurs à pied (71e BCP) ???
Mention : Mort pour la France

J.O. du 4 mars 1942 page 906
Médaille militaire
MAUFRAS (Joseph), chasseur au 42e bataillon de chasseurs à pied : chasseur brave et dévoué. Le 6 juin 1940, au retour d'une mission de liaison, a été grièvement blessé par éclats d'obus alors qu'il travaillait, sous un violent bombardement ennemi, à la fermeture d'une chicane.


Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : lun. juin 29, 2020 14:32 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
J.O. du 22 août 1941 page 3539
Nomination dans l'Ordre de la Légion d'Honneur
LAFFAY (Jean), capitaine au 42e bataillon de chasseurs à pied : officier d'élite qui a fait preuve en toutes circonstances de sang-froid, d'énergie et d'audace. Ayant reçu mission de tenir le village d'Armancourt, a résisté pendant trente-six heures, les 7 et 8 juin 1940, à une attaque très violente, préparée par un bombardement intense et appuyée par de nombreux engins blindés. Bien que cerné dans un village en flammes, a su communiquer à ses hommes son opiniâtreté et n'a succombé, écrasé sous le nombre, qu'après avoir épuisé tous les moyens de résistance.

Laffay (Jean), 4 décembre 1900, Clichy, capit(aine), 42e B.C.A. (sic) en fait B.C.P. Oflag IV D EKlerhorst
15 juin 1941 - Liste officielle N° 100 de prisonniers français
(Ajout du 12 juillet 2020)


Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : lun. juin 29, 2020 14:58 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
J.O. du 2 février 1942 page 484
Médaille militaire

ADAM (Raymond), sergent-chef au 42e bataillon de chasseurs à pied : sous-officier d'élite, volontaire pour le groupe franc, exemple de courage, de sang-froid et d'énergie. Après avoir participé à tous les engagements du groupe franc en Sarre, a eu, pendant les batailles de la Sarre et de la Somme, le commandement d'une section qu'il a su galvaniser et maintenir en place malgré la violence des attaques ennemies. Grièvement blessé à son poste de combat.

HENRY (Edouard-Marie), sergent-chef au 42e bataillon de chasseurs à pied : jeune sous-officier d'une valeur exceptionnelle, a fait preuve des plus belles qualités militaires et morales tant comme sous-officier adjoint du groupe franc, dans la forêt de la Warndt, que comme chef de section, pendant les batailles de la Somme et de France et particulièrement au cours des combats du 12 au 24 mai 1940 et du 6 au 15 juin 1940. Ayant acquis par son exemple un grand ascendant sur ses chasseurs, fut un véritable entraîneur d'hommes et s'est révélé en toutes circonstances comme un chef.


Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : lun. juin 29, 2020 15:13 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
42e bataillon de chasseurs.
J.O. du 15 août 1943 page 2149
Médaille militaire à titre posthume pour les militaires dont les noms suivent :

DAULON (Henri-Paul), sergent, classe 1936, matricule 294 au recrutement de Lons-le-Saunier : sous-officier courageux et plein d'allant, ayant fait preuve des plus belles qualités militaires, servant d'exemple à ses chasseurs. A été mortellement blessé, le 7 juin 1940, à Marquivillers, au cours d'un bombardement de l'artillerie ennemie. A été cité.

Henri Paul DAULON
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Franconville, (Yvelines)
Né le 12 mai 1916 à Saint Bonnet en Bresse (Saône-et-Loire)
Unité : 42e bataillon de chasseurs à pied (42e BCP)
Mention : Mort pour la France

DEMESY (Henri-Camille), sergent, classe 1935, matricule 231 au recrutement de Vesoul : brillant sous-officier qui a toujours fait preuve des plus belles qualités de bravoure, dans la Sarre comme sur la Somme. Le 7 juin 1940, a pris la succession de son chef de section, tué en servant son fusil-mitrailleur. A lui-même servi cette arme, malgré les pertes subies par sa section, et a maintenu ses chasseurs en place jusqu'au moment où il fut mortellement blessé à son tour, donnant l'exemple d'une énergie farouche. A été cité.

8 juin 1940 à Marquivillers (Somme)
DEMESY Henri Camille, né le 10 janvier 1915 à Champagney (Haute-Savoie)


JAYOL (Jean), soldat de 1ère classe, classe 1936, matricule 2501 au recrutement de Saint-Etienne: chasseur d'élite, d'un courage et d'un sang-froid remarquables. A contribué à la défense rapprochée du poste de commandement du bataillon, le 6 juin 1940, à Marquivillers. A été mortellement blessé à son poste de combat, le 7 juin 1940. A été cité.

7 juin 1940 à Marquivillers (Somme)
JAJOL Jean, né le 30 novembre 1916 à Saint-Georges-Hauteville (Loire)



Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : lun. juin 29, 2020 15:40 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
42e bataillon de chasseurs à pied.
J.O. du 16 juillet 1943 page 1899
Médaille militaire à titre posthume
BENEUX (Georges-Joseph-Jean), caporal, classe 1932, matricule 1353 au recrutement de Vesoul : gradé brave et plein d'allant. Pointeur de canon de 25, a toujours montré un grand courage au combat. Très grièvement blessé par l'artillerie ennemie, le 8 juin 1940, dans la Somme, est mort des suites de ses blessures. A été cité.

Georges Joseph Jean BENEUX
Mort pour la France le 11 juin 1940 (Sarron (Oise)
Né le 2 décembre 1912 à La senrie (France) ???
Unité : 42 e Bon de chasseurs à pied
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : blessures de guerre

42e bataillon de chasseurs à pied.
J.O. du 5 janvier 1944 page 89
Nomination dans la légion d'honneur à titre posthume
LIOGIER dit d'ARTHUY (Marie-Joseph-Chrysostome), sous-lieutenant, classe 1935, matricule 792 au recrutement de Lyon : jeune officier d'élite, d'un calme et d'un courage remarquabies. Après une brillante conduite en Sarre, s'est distingué à nouveau pendant la bataille de la Somme. Ayant pris le commandement de sa compagnie, a su, par sa foi et par sa bravoure, galvaniser ses chasseurs et résister pendant trois jours et trois nuits aux attaques violentes de l'ennemi. A été tué glorieusement, le 9 juin 1940, à Eraine, alors que, surpris par les Allemands avec quelques hommes et sommé de se rendre il refusait et engageait un combat sans espoir. A été cité.

Eraine ???

Marie Joseph Chrysostome Auguste Régis LIOGIER
Mort pour la France le 9 juin 1940 Bailleul le Soc, (Oise)
Né le 20 janvier 1915 à Lyon (Rhône)
Unité : 42e bataillon de chasseurs à pied (42e BCP)
Mention : Mort pour la France



Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : ven. juil. 10, 2020 14:08 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 2481
Localisation : Somme
23e demi-brigade de chasseurs à pied.
J.O. du 28 octobre 1942 page 3582
Médaille militaire à titre posthume
PILLOT (Louis-Léon), chasseur : tireur d'élite au canon de 25 mm. Très grièvement blessé le 7 juin 1940 à Laboissière (Somme), en servant sa pièce bombardée au cours d'une intervention contre des chars ennemis, est mort des suites de ses blessures. A été cité.
Louis Léon PILLOT
Mort pour la France le 10 juin 1940 (Verneuil-sur-Avre, Eure)
Né le 21 juillet 1914 à Petit noir (Jura)
42e bataillon de chasseurs à pied (42e BCP)
Mort pour la France


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org