Nous sommes actuellement le dim. août 09, 2020 5:40 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : sam. nov. 25, 2017 15:46 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. févr. 01, 2011 12:52 pm
Messages : 432
Localisation : CAGNY 80
Bonjour à tous,
Voici un post sur un cavalier Mort pour la France au sud d'Amiens,

Louis Hubert UFFERTE est maréchal des logis dans le 77e GRDI en 1940.
Il a 30 ans quand son unité en engagé au sud d'Amiens pour reprendre pied au bord de la Somme.
Mr J Lajoux affirme que tout le monde l'appelait Louisou.
"C'était un homme très sympathique, boute en train, joueur de rugby émérite, qui n'hésitait pas à saisir son accordéon lors de diverses animations. Il était 2e ligne - équipe championne de France 4e série en 1935!".
Dans le civil, Louisou est boucher.


En mai 1940, il est d'abord porté disparu à la suite des combats.

En 1942, son dossier nous dit :
"Les dernières nouvelles de lui sont du 20 mai 1940. D'après ses camarades, il aurait été blessé à la jambe droite et aurait été fait prisonnier le 24 mai au sud d'Amiens près de Cagny".

Un camarade (P Guez interné au Stalag I B) mentionne
"J'ai laissé ce gradé, après un déplacement en chemin de fer de notre division à la station d'Amiens ou plutôt à 3 km à l'est de cette ville. Là, je l'ai quitté à 13h, le 20 mai. Depuis cette date je n'ai plus eu aucun contact avec celui-ci."

Un gimondois, Arthur M, a raconté qu'il avait vu Louisou Ufferte mort, au bord d'un fossé, à proximité de son side-car.


Louis est originaire de Gimont (32 - Gers)
https://www.google.fr/maps/place/32200+ ... 4d0.876768

Aujourd'hui, le stade de la ville porte son nom !


Pièces jointes :
UFFERTE.jpg
UFFERTE.jpg [ 1.88 Mio | Consulté 665 fois ]

_________________
Nicolas BERNARD
nicolasbernard4@gmail.com
Haut
   
MessagePublié : sam. nov. 25, 2017 15:49 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. févr. 01, 2011 12:52 pm
Messages : 432
Localisation : CAGNY 80
Voici le témoignage des combats où Louis perdit la vie,
(Historique du 77e GRDI)


Pièces jointes :
IMG_4959.JPG
IMG_4959.JPG [ 1.76 Mio | Consulté 664 fois ]
IMG_4960.JPG
IMG_4960.JPG [ 1.84 Mio | Consulté 664 fois ]
IMG_4961.JPG
IMG_4961.JPG [ 1.77 Mio | Consulté 664 fois ]

_________________
Nicolas BERNARD

nicolasbernard4@gmail.com
Haut
   
MessagePublié : ven. juin 12, 2020 16:18 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1900
Localisation : Somme
77e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie.

Historique succint de la période
Embarqué par VF à destination de Croissy (Oise), 20 mai 1940
Organisation défensive de Tilloy-les-Conty (Somme), 21 mai 1940
Coup de main sur Bouson pour ramener la section chenillée de la BDAC 47 (22 mai 1940)
En couverture de la DIC en liaison avec la 4e DIC à Saint-Fuscien (Somme)


J.O. du 13 juin 1943 page 1616
Médaille militaire à titre posthume
MOUDENS (Maxime - Dominique), cavalier : motocycliste ardent et courageux, poussant résolument ses armes automatiques à l'intérieur du dispositif ennemi. Est tombé glorieusement à son poste au cours de l'action du 23 mai 1940, à Dury (Somme). A été cité.


Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : ven. juin 12, 2020 18:16 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1900
Localisation : Somme
77e groupe de reconnaissance divisionnaire d'infanterie.
J.O. du 24 juin 1944 page 1614
Médaille militaire à titre posthume

UFFERTE (Louis-Hubert), maréchal des logis, classe 1929, matricule 889 au recrutement d'Auch : sous-officier motocycliste, calme et énergique. Le 23 mai 1940, lors d'une attaque avec chars, a poussé vigoureusement sa patrouille de pointe dans le dispositif ennemi. Blessé, mortellement, a continué à commander le feu permettant ainsi à son peloton d'occuper un carrefour important. A été cité.


Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : lun. juin 15, 2020 18:05 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1900
Localisation : Somme
77e groupe de reconnaissance de division d'infanterie.
J.O. du 11 mai 1941 page 2007

POUCHET (Lucien-Albert), matricule 22, maréchal des logis : motocycliste ardent et courageux, poussant résolument ses armes automatiques à l'intérieur du dispositif ennemi. Est tombé glorieusement à son poste au cours de l'action du 23 mai 1940, à Dury (Somme). Croix guerre avec palme.
Lucien Albert POUCHET
Mort pour la France le 23 mai 1940 (Dury, Somme)
Né le 26 avril 1913 à Cahors (Lot)
Unité : 77 e GRDI
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : tué par éclats d'obus

VIGNAU (René-Joseph-Michel), matricule 61, brigadier: motocycliste ardent et courageux, poussant résolument ses armes automatiques à l'intérieur du dispositif ennemi. Est tombé glorieusement à son poste au cours de l'action du 23 mai 1940, à Dury {Somme). Croix guerre avec. palme.
René Joseph Michel VIGNAU
Mort pour la France à (Somme)
Né (Pyrénées-Orientales)
77 e GRDI
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : tué par éclats d'obus

SEMPE (Fernand-Paul-Armand), mie 1330, cavalier : cavalier courageux et dévoué. Grièvement blessé à son poste de combat le 28 mai 1940, est mort des suites de ses blessures. Croix de guerre avec palme.
Fernand Pierre Armand SEMPE
Mort pour la France le 28 mai 1940 (Oise)
Né le 19 novembre 1912 à Lauzun (Lot-et-Garonne)
Unité : 77 e Groupe de reconnaissance
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : des suites de blessures



Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : mar. juin 23, 2020 13:23 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1900
Localisation : Somme
77e groupe de reconnaissance de division d'infanterie.
J.O. du 11 mai 1941 page 2005
Nomination dans l'ordre de la Légion d'Honneur
POUVREAU (André-Gilbert-Edmond-Roger), lieutenant de réserve : officier d'un admirable esprit de devoir, a donné en diverses occasions, notamment les 20, 22 et 25 mai 1940, la preuve de son courage et de son ascendant sur la troupe. A été tué à son poste de combat, le 27 mai 1940, à Saint-Fuscien (Somme).
André Gilbert Edmond Roger POUVREAU
Mort pour la France le 27 mai 1940 à St Fuscien (Somme)
Né le 29 juillet 1905 à Versailles (Yvelines)
Unité : 77e GRDIC
Mention : Mort pour la France
Cause du décès : tué par balle


Cordialement
Eric ABADIE


Haut
   
MessagePublié : mer. juil. 08, 2020 14:29 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1900
Localisation : Somme
77e groupe de reconnaissance de division d'infanterie.
J.O. du 26 novembre 1942 page 3917
Médaille militaire à titre posthume
SAINT-DIZIER (Emile), cavalier : cavalier brave et dévoué. A participé courageusement à l'attaque de Dury le 23 mai 1940. Tombé dans une embuscade sous bois, n'a été capturé que grièvement blessé. Est mort des suites de ses blessures. A été cité.


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org