Nous sommes actuellement le ven. mars 05, 2021 7:46 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [34 messages ]  Atteindre la pagePrécédent123
Auteur Message
MessagePublié :lun. août 17, 2020 16:09 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3696
Localisation :Somme
60e rég. d'infanterie.
J.O. du 2 juin 1943 page 1507
Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

BOUYSSE (Germain), caporal-chef : gradé courageux et énergique. Chargé de défendre avec son groupe une partie du village de Picquigny-sur-Somme, a été tué glorieusement, le 5 juin 1940, en accomplissant sa mission contre un ennemi très supérieur en nombre. A été cité.

GHIBAUDO (Félix-Jean-Michel), caporal : gradé plein d'allant, d'un courage et d'un sang-froid remarquables. A été tué glorieusement, le 5 juin 1940, à Picquigny-sur-Somme, au cours de la défense de la position confiée à son unité. A été cité.

LARDUINAT (Georges), soldat de 1ère classe : soldat courageux et énergique. Chargé de défendre avec son groupe une partie du village de Picquigny-sur-Somme, a été tué glorieusement, le 5 juin 1940, en accomplissant sa mission contre un ennemi très supérieur en nombre. A été cité.

BEFFARE (Henri-Cyprien-Antoine), soldat : soldat courageux et énergique. Chargé de défendre avec son groupe une partie du village de Picquigny-sur-Somme, a été tué glorieusement, le 5 juin 1940, en accomplissant sa mission contre un ennemi très supérieur en nombre. A été cité.

BOUDOU (Emilien), soldat : soldat courageux et dévoué. A été tué glorieusement, le 5 juin 1940, à Picquigny-sur-Somme, au cours de la défense de la position. A été cité.

COIRATON (Emile), soldat : soldat courageux et brave. A été tué glorieusement, le 5 juin 1940, à Picquigny-sur-Somme, en défendant contre un ennemi très supérieur en nombre la position confiée à son unité. A été cité.

COMBE (Marcel-Raymond-Joannès), soldat : soldat énergique et courageux. Chargé de défendre la position, a été tué glorieusement, le 5 juin 1940, à Picquigny-sur-Somme, en accomplissant sa mission. A été cité.

DESSUS DE CEROU (Etienne-Jean-Marcel-Pierre), soldat : soldat courageux et énergique. A été tué glorieusement, le 5 juin 1940, à Picquigny-sur-Somme, en défendant contre un ennemi très supérieur en nombre la position confiée à son unité. A été cité.

PINNA (Antoine), soldat : soldai dévoué et courageux. A été tué glorieusement à son poste de combat au cours d'un bombardement, le 5 juin 1940, à Picquigny-sur-Somme. A été cité.

RATINET (Henri-Marius-Antoine), soldat : soldat courageux et dévoué. A été tué glorieusement. le 5 juin 1940, à Picquigny-sur-Somme, en défendant contre un ennemi très supérieur en nombre, la position confiée à son unité. A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :ven. août 21, 2020 14:35 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3696
Localisation :Somme
J.O. du 20 janvier 1944 page 233
Médaille militaire
CHABRUT (Aimé), caporal au 60e régiment d'infanterie : excellent gradé, très courageux et très maître de lui. Les 5 et 6 juin 1940, au cours des attaques de la Somme, occupait un bois avec son groupe et avait pour mission de flanquer un point d'appui. Après avoir repoussé plusieurs attaques, a été très grièvement blessé par éclat d'obus, le 6 juin, à la ferme Saint-Christ, près de Saisseval, tandis que, sous un bombarde ment intense, il se déplaçait pour donner un ordre à un de ses voltigeurs.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :mar. nov. 03, 2020 20:24 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3696
Localisation :Somme
J.O. du 5 janvier 1941 page 91
Yves Louis François BUJADOUX
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Picquigny, (Somme)
Né le 3 avril 1916 à Chénérailles (Creuse)
60e régiment d'infanterie (60e RI)
Mort pour la France
BUJADOUX (Yves-Louis-François), soldat de 1ère classe, classe 1936, matricule 36 au recrutement de Guéret : soldat d'un courage et d'un allant remarquables. S'est bravement comporté le 5 juin 1940, sur une portion de première ligne attaquée par des forces ennemies très supérieures en nombre et soumise à un feu violent d'artillerie et d'armes automatiques ennemies. A assuré le bon fonctionnement du P. C. du bataillon et à la ferme Saint-Christ (commune de Breilly), au cours d'un combat corps à corps, a contribué a repousser l'assaut ennemi et a sauver le P. C. de la capture ou de la destruction. A été glorieusement tué au cours du furieux assaut de l'adversaire. A été cité.

Edouard MONANGE
Mort pour la France le 5 juin 1940 à Picquigny, (Somme)
Né le 3 août 1914 à Quincey (Haute-Saône)
60e régiment d'infanterie (60e RI)
Mort pour la France
MONANGE (Edouard), soldat, classe 1934, matricule 1639 au recrutement de Vesoul : soldat courageux et plein d'allant. A été tué glorieusement le 5 juin 1940, à Picquigny-sur-somme, en défendant contre un ennemi très supérieur en nombre la position confiée à son unité. A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :mer. déc. 16, 2020 18:53 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3696
Localisation :Somme
60e régiment d'infanterie GUIZANCOURT (Somme)

J.O. du 22 avril 1942 page 1539
SECRÉTARIAT D ÉTAT A LA GUERRE
Décret n° 897 portant nomination dans la Légion d'honneur à titre posthume.
Par décret en date du 2 avril 1942, rendu sur la proposition de l'amiral de la flotte, ministre de la défense nationale, ministre secrétaire d'Etat à la guerre, par intérim ; vu la déclaration du conseil de l'ordre de la Légion d'honneur portant que les propositions du présent décret sont laites en conformité des lois et règlements en vigueur, Sont nommés au grade de chevalier de la Légion d'honneur, à titre posthume, les militaires dont les noms suivent:
[...]
MOUTET (Maurice-César), médecin lieutenant : médecin d'un zèle, d'un dévouement et d'un courage éprouvé. A été tué glorieusement, le 6 juin 1940, à Guizancourt (Somme) sur une position de première ligne, alors qu'il accomplissait son devoir avec un complet mépris du danger. A été cité.
Maurice César MOUTET
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guizancourt, (Somme)
Né le 18 décembre 1913 à Toulon (Var)
60e régiment d'infanterie (60e RI)
Mort pour la France
tué par balle

Jean Antoine FAYET
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guizancourt, (Somme)
Né le 20 octobre 1918 à Tours sur Meymont (Puy-de-Dôme)
60e régiment d'infanterie (60e RI)
Mort pour la France



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis : Trier par 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [34 messages ]  Atteindre la pagePrécédent123

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[Time: 0.327s | Queries: 22 | Peak Memory Usage: 5.61 Mio | GZIP: On ]