Nous sommes actuellement le mer. janv. 20, 2021 8:49 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [8 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié :dim. sept. 13, 2020 18:09 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3385
Localisation :Somme
Combats du 67e bataillon de chasseurs alpins, le 7 juin 1940, à Guibermesni, Tronchoy et Bézencourt (Somme)

Le 67e BCA est mis sur pied, en regroupant des réservistes et des officiers du 27e BCA. Le bataillon, sous le commandement du commandant Eard, ancien combattant de la Grande Guerre, quitte Annecy le 8 septembre 1939.
Avec le 13e et le 53e BCA, le 67e BCA forme la 5e demi-brigade de chasseurs alpins (5e DBCA), placée sous les ordres du colonel Béthouart.
La 5e DBCA est désignée pour faire partie du corps expéditionnaire français en Scandinavie. Le 67e BCA débarque à Namsos dans la nuit du 19 au 20 mars 1940.
Revenu en France, le 67e BCA défend Bézencourt (Somme) les 6 et 7 juin 1940.

Voir :
Le plus petit musée de France se trouve à Bézencourt entre Liomer et Hornoy
https://actu.fr/hauts-de-france/liomer_ ... 01004.html

==========================================================

Morts pour la France du 67e bataillon de chasseurs alpins dans la Somme

Francis Robert BASTARD ROSSET
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bezencourt (Somme) commune d'Hornoy-le-Bourg
Né le 24 août 1911 à Grand Bornand (Haute Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France

J.O. du 11 juillet 1943 page 1860
67e bataillon de chasseurs alpins
Médaille militaire à titre posthume
BERGER (Jacques-Marcel), chasseur, classe 1932, matricule 865 au recrutement d'Annecy : très bon chasseur ayant un grand sang-froid, a rempli son devoir de Français jusqu'au sacrifice. En dépit d'un tir très dense de l'adversaire, a néanmoins continué à observer avec le plus grand calme les mouvements et les emplacements successifs de tir de l'ennemi qui attaquait. A été mortellement atteint en exécutant sa mission, à Bezancourt, le 7 juin 1940. A été cité.
Jacques Marcel BERGER
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guibermesnil (somme)
Né le 10 février 1912 à Morzine (Haute-Savoie)
67 e Bon de Chasseurs 3e Cie
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Camille Albert BERTHOUD
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guibermesnil (Somme)
Né le 5 mars 1914 à Cercuer (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France

René Emile BEVILLARD
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guibermesnil (Somme)
Né le 20 août 1911 à Annecy (Haute-Savoie)
67 e BCA 3e Cie - 67e bataillon de chasseurs alpins
Mort pour la France
tué par éclats d'obus
J.O. du 16 juillet 1943 page 1899
Médaille militaire à titre posthume
BEVILLARD (René-Emile), chasseur, classe 1932-2, matricule 1105 au recrutement d'Annecy : chasseur d'un calme étonnant. Très bon tireur au fusil-mitrailleur, a infligé à l'ennemi de très grandes pertes. Repéré et soumis à un tir d'artillerie et de minenwerfer, a néanmoins continué l'exécution intégrale de ses missions de tir. A été mortellement atteint à son poste de combat, accomplissant son devoir de Français avec la plus grande vaillance. A été cité.

Gaston CHANOINE
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Tronchoy, (Somme) commune d'Hornoy-le-Bourg
Né le 22 février 1909 à Rocourt St Martin (Aisne)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume
CHANOINE (Gaston), chasseur : chasseur courageux, dévoué et très actif. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées au cours des engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et dans la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 7 juin 1940, au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.

Joseph CHOCO
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Tronchoy, (Somme) commune d'Hornoy-le-Bourg
Né le 6 mars 1913 à Sainte-Engrâce (France)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 27 avril 1944 page 1174
Médaille militaire à titre posthume
CHOCO (Joseph), chasseur, classe 1933, matricule 536 au recrutement de Pau : chasseur très courageux et dévoué. A participé à toutes les campagnes de son bataillon dans l'Est et dans la Somme. Tireur au fusil-mitrailleur lors de la défense du village de Bezancourt, le 7 juin 1940, et bien que mortellement blessé au cours d'un intense bombardement, a utilisé son arme jusqu'à la dernière extrémité. A été cité.

Marius Maurice CLOPT
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bézencourt, (France)
Né le 9 avril 1913 à Petit Bornand (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume :
CLOPT (Marius-Maurice) , caporal : gradé calme et consciencieux. A toujours lait preuve d'initiative et d'un grand courage au cours des engagements de son unité dans l'Est ; en Norvège et sur la Somme. A trouvé une mort glorieuse, le 7 juin 1940, en remplaçant au fusil-mitrailleur son tireur blessé, lors de la défense de Bezancourt, soumise à un tir incessant de l'artillerie et de l'infanterie adverse. A été cité.

Georges Firmin Victorien COMTE
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Tronchoy (Somme)
Né le 17 juin 1914 à Phomeil - Cne de Vesseaux (France)
67 e BCA 2e Cie
Mort pour la France
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume
COMTE (Georges-Firmin-Victorin), chasseur de 1ère classe : chasseur dévoué, consciencieux et brave. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées dans les engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et sur la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.

Henri Jean GROS DAILLON
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bezencourt Guibermesnil, (Somme)
Né le 23 octobre 1910 à Paris
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O du 21 juin 1944 page 1581
Médaille militaire à titre posthume
GROS - DAILLON (Henri-Jean), chasseur, classe 1930, matricule 1173 au recrutement d'Annecy : chasseur ardent et dévoué. A trouvé une mort glorieuse au soir du 7 juin 1940, à Bezancourt, après avoir, de son poste d'observation constamment pilonné par l'artillerie ennemie, transmis à ses chefs pendant toute la journée des renseignements précieux. A été cité.

Joseph Pierre Auguste EYRAUD
alias MARTIAL
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Saint Léger les Domart - hôpital provisoire, (Somme)
Né le 19 novembre 1909 à Saint Bonnet (Hautes-Alpes)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
grade : sous-lieutenant
Mort pour la France
J.O. du 25 janvier 1942 page 359
Légion d'Honneur à titre posthume
EYRAUD (Joseph-Pierre-Auguste), sous-lieutenant de réserve : officier de grande valeur, d'un courage éprouvé et d'un dévouement inlassable. Le 8 juin 1940, commandant un convoi violemment attaqué par des chars, a, par son énergie, son sang-froid et ses habiles dispositions, réussi à le soustraire en partie à l'ennemi. A été blessé mortellement au cours de l'action. A été cité.

Elie Jean Baptiste FALCONNET
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guibermesnil, (Somme)
Né le 8 septembre 1910 à Cuvat (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins
Mort pour la France

Jean François GANTIN
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Tronchoy, (Somme) commune d'Hornoy-le-Bourg
Né le 22 mars 1914 à Chatillon sur Cluses ( Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
tué à l'ennemi

Gaston André GRUFFAZ
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guibermesnil, (Somme)
Né le 23 juillet 1913 à Choisy (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France.
J.O. du 27 avril 1944 page 1174
Médaille militaire à titre posthume
GRUFFAZ (Gaston-André), chasseur de 1ère classe, classe 1933, matricule 1073 au recrutement d'Annecy : chasseur brave et d'un dévouement remarquable. A participé à toutes les campagnes de son bataillon dans l'Est et dans la Somme, où il a fait preuve de belles qualités de courage. Est tombé glorieusement à son poste de combat, le 7 juin 1940, à Bezancourt, en défendant sous un violent bombardement la position confiée à son unité. A été cité.

Lucien Eugène LAPEROUSSE
Mort pour la France le 7 juin 1940 (Tronchoy, (Somme)
Né le 29 avril 1914 à Draillant (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume :
LAPERROUSAZ (Lucien-Eugène), chasseur de 1ère classe : chasseur dévoué, consciencieux et brave. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées dans les engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et sur la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.
A noter que le patronyme de ce soldat diffère entre la citation et la fiche MdH

Rémy MAILLET CONTOZ
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bézencourt, (Somme)
Né le 4 juin 1910 à St Gervais (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 27 avril 1944 page 1174
Médaille militaire à titre posthume
MAILLET-CONTOZ (Rémy-Alfred), chasseur, classe 1930, matricule 1567 au recrutement d'Annecy : chasseur brave et endurant. A été tué glorieusement par éclat d'obus à son poste de combat, le 7 juin 1940, à Bezancourt, alors que son unité était prise sous un violent bombardement. A été cité.

André Joseph Henri MARECHAL
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bezencourt-Guibermesnil, (Somme)
Né le 20 juillet 1913 à Pers Jussy (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France

Jean François MATHIEU
Mort pour la France le 7 juin 1940 lieu de décès indéterminé
Né le 2 février 1916 à Paris
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
MATHIEU (Jean-François), chasseur de 1ère classe : chasseur d'une bravoure remarquable. A été tué glorieusement, le 7 juin 1940, à sa pièce de mortiers, en exécutant un tir audacieux sur des observatoires ennemis qui dominaient la position, A été cité.
Citation à rapprocher de celle accordée à Lucien Tricaud

Edouard Eugène MAURIS DEMOURIOUX
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Tronchoy, (Somme)
Né le 26 janvier 1913 à Marignier (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume
MAURIO - DEMOURIOUX (Edouard-Eugène), chasseur : chasseur courageux et plein d'allant. A donné des preuves constantes de dévouement et d'abnégation durant les campagnes de l'Est, de Norvège et de la Somme. A été mortellement blessé, le 7 juin 1940, sur son arme, au cours de la défense de Bezancourt. A été cité.
A noter que le patronyme de ce soldat diffère entre la citation et la fiche MdH

Marius François Alexandre MERMET
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Tronchoy, (Somme)
Né le 27 février 1911 à Duingt (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume :
MERMET (Marius-François-Alexandre), chasseur : chasseur courageux, dévoué et très actif. Le 7 juin 1940, après avoir ravitaillé son unité sons un violent bombardement, s'est trouvé isolé dans les lignes ennemies. A été tué à bout portant à Tronchoy (Somme) alors qu'il s'efforçait de rejoindre les rescapés de sa compagnie. A été cité.

Pierre André MOCH
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Tronchoy, (Somme)
Né le 15 octobre 1909 à San Miguel (El Salvador)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
grade : lieutenant
Mort pour la France
J.O. du 25 janvier 1942 page 359
Légion d'Honneur à titre posthume
MOCH (Pierre-André), lieutenant de réserve : magnifique combattant et entraîneur d'hommes. Le 7 juin 1940, a été blessé mortellement d'une balle à la tête alors que, debout, il stimulait ses chasseurs et dirigeait le tir de ses armes automatiques. A été cité.

Lucien Jean Marie PELVAT
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Tronchoy, (Somme)
Né le 21 avril 1911 à Arthaz (Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
tué par éclats d'obus
J.O. 31 janvier 1942 page 439
Médaille militaire à titre posthume
P E L V A T (Lucien-Jean-Marie), chasseur : excellent chasseur, a rempli vaillamment son devoir de Français jusqu'au sacrifice total. Le 7 juin 1940, sa section ayant reçu la mission de défendre le village de Bezancourt, a efficacement contribué à l'exécution de cette mission et a été mortellement blessé en défendant la partie de terrain qui lui incombait. A été cité.


Luc PILLET
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bezencourt, (Somme)
Né le 5 février 1912 à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France

Georges POSCH
Mort pour la France le 7 juin 1940 lieu de décès indéterminé
Né le 13 novembre 1912 à Plainpalais - canton de Genève (Suisse)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France

Charles Louis SALLEE
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bezencourt, (Somme)
Né le 10 juin 1914 à Lyos (Ardèche)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
tué au combat

Roger Albert Firmin TOURVIEILLE
Mort pour la France le 8 juin 1940 à Huppy, (Somme)
Né le 2 août 1914 à Montréal (Ardèche)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume :
TOURVIEILLE (Roger-Albert-Firmin), chasseur : chasseur dévoue, consciencieux et brave. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées dans les engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et sur la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.

Lucien TRICAUD
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bézencourt, (Somme)
Né le 30 mars 1911 à Amplemins (Rhône)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
tué au combat
J.O. du 23 avril 1942 page 1556
Médaille militaire à titre posthume
TRICAUD (Lucien), chasseur : chasseur d'une bravoure remarquable. A été tué glorieusement, le 7 juin 1940, à sa pièce de mortiers en exécutant un tir audacieux sur des observatoires ennemis qui dominaient la position. A été cité.
Citation à rapprocher de celle accordée à Jean-François MATHIEU

Jean Marcel VALLET
Mort pour la France à ??? (Somme)
Né (Rhône)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
tué au combat

Gilbert Charles VERDAN BOBINAZ
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bezencourt, (Somme)
Né le 14 octobre 1913 à Saint Jean de Tholome (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume :
VERDAN (Gilbert-Charles), chasseur : chasseur courageux, dévoué et très actif. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées au cours- des engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et dans la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 7 juin 1940, au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.

André Gaston VERNEDE
Mort pour la France le 6 juin 1940 à Bezencourt, (Somme)
Né le 15 septembre 1914 à Beaulieu (Ardèche)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 12 février 1944 page 464
Médaille militaire à titre posthume
VERNEDE (André-Gaston), chasseur de 1ère classe, classe 1934, matricule 1381 au recrutement de Privas : chasseur brave et dévoué. A été mortellement blessé par éclats d'obus, le 7 juin 1940, à Bezancourt, alors que son unité défendait une position sous un bombardement intense. A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :dim. sept. 13, 2020 19:45 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3385
Localisation :Somme
Dans l'Aisne ???

J.O. du 21 avril 1941 page 1714
Médaille militaire
GARDES (Louis-Bernard), chasseur au 67e bataillon de chasseurs alpins : a été grièvement blessé par éclat d'obus à son poste d'observateur à Longueval, le 8 juin 1940. Amputé du bras gauche.

Dans l'Oise

Raymond QUINSON
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Mureaumont, (Oise)
Né le 6 mars 1914 à Lyon (Rhône)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :dim. sept. 13, 2020 21:17 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3385
Localisation :Somme
Fernand MERMOUD
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Évreux, (Eure)
Né le 20 août 1913 à Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie)
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France
J.O. du 19 juin 1944 page 1565
Médaille militaire à titre posthume
MERMOUD (Fernand), chasseur de 1ère classe, classe 1933, matricule 1917 au recrutement d'Annecy : chasseur courageux et plein d'allant. A accompli avec la section d'éclaireurs de nombreuses reconnaissances dans un terrain difficile. A trouvé une mort glorieuse, Je 7 juin 1940, au cours des combats de Bezancourt. A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :dim. sept. 13, 2020 21:41 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3385
Localisation :Somme
67e bataillon de chasseurs alpins
J.O. du 26 octobre 1942 page 3568
Médaille militaire à titre posthume pour les militaires suivants :

CLOPT (Marius-Maurice) , caporal : gradé calme et consciencieux. A toujours lait preuve d'initiative et d'un grand courage au cours des engagements de son unité dans l'Est ; en Norvège et sur la Somme. A trouvé une mort glorieuse, le 7 juin 1940, en remplaçant au fusil-mitrailleur son tireur blessé, lors de la défense de Bezancourt, soumise à un tir incessant de l'artillerie et de l'infanterie adverse. A été cité.

CROSO (Robert-Pierre-Louis), caporal : gradé courageux et dévoué. A toujours montré une grande bravoure au cours des opérations de son bataillon dans l'Est, en Norvège et sur la Somme. Après s'être distingué aux combats de la Somme, a été mortellement blessé au cours d'un engagement à Saint-Valéry-en-Caux,le 10 juin 1940. A été Cité.

COMTE (Georges-Firmin-Victorin), chasseur de 1ère classe : chasseur dévoué, consciencieux et brave. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées dans les engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et sur la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.

LAPERROUSAZ (Lucien-Eugène), chasseur de 1ère classe : chasseur dévoué, consciencieux et brave. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées dans les engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et sur la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.

CHANOINE (Gaston), chasseur : chasseur courageux, dévoué et très actif. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées au cours des engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et dans la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 7 juin 1940, au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.

MAURIO - DEMOURIOUX (Edouard-Eugène), chasseur : chasseur courageux et plein d'allant. A donné des preuves constantes de dévouement et d'abnégation durant les campagnes de l'Est, de Norvège et de la Somme. A été mortellement blessé, le 7 juin 1940, sur son arme, au cours de la défense de Bezancourt. A été cité.

MERMET (Marius-François-Alexandre), chasseur : chasseur courageux, dévoué et très actif. Le 7 juin 1940, après avoir ravitaillé son unité sons un violent bombardement, s'est trouvé isolé dans les lignes ennemies. A été tué à bout portant à Tronchoy (Somme) alors qu'il s'efforçait de rejoindre les rescapés de sa compagnie. A été cité.

TOURVIEILLE (Roger-Albert-Firmin), chasseur : chasseur dévoue, consciencieux et brave. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées dans les engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et sur la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.

VERDAN (Gilbert-Charles), chasseur : chasseur courageux, dévoué et très actif. A toujours accompli avec sang-froid et abnégation toutes les missions qui lui furent confiées au cours- des engagements de son unité dans l'Est, en Norvège et dans la Somme. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat, le 7 juin 1940, au cours de la défense du village de Bezancourt. A été cité.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :dim. sept. 13, 2020 21:50 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3385
Localisation :Somme
J.O. du 11 juillet 1941 page 2899
Nomination dans la Légion d'Honneur pour Chevalier
GOY (Alfred}, sous-lieutenant au 67e bataillon de chasseurs alpins : officier ayant une haute conscience du devoir. A fait preuve de magnifiques qualités de courage et de commandement, notamment dans le secteur de Bitche à la tête du corps franc de son bataillon et au cours de l'expédition de Namsos. Ayant reçu, le 7 juin 1940, la mission de tenir sans esprit de recul la partie Est de Bezancourt, a été très grièvement blessé le soir après avoir, toute la journée, repoussé tes attaques ennemies.


67e bataillon de chasseurs alpins
J.O. du 26 avril 1942 page 1602
Médaille militaire à titre posthume
BEAUMONT (Pierre-Jean-Hubert), sergent : chef de groupe de fusiliers voltigeurs, aussi modeste que courageux, animé d'une haute conception de ses devoirs de chef. Le 7 juin 1940, à Tronchoy (Somme), sous un très violent tir adverse, a maintenu par son énergie et son sang-froid ses hommes à leur poste de combat et a largement contribué par son tir à repousser plusieurs attaques ennemies préparées par des violents tirs d'artillerie qui avaient causé de sérieuses pertes à sa section. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat au cours de l'action. A été cité.
Pierre Jean Hubert BEAUMONT
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Bézencourt Cne Tronchoy (Somme)
Né le 27 mars 1918 à Paris 14e arrondissement)
67 e BCA - 3ème Cie (et non 6 e BCA comme sur la fiche MdH
Mort pour la France
mort au champ d'honneur



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :lun. sept. 14, 2020 10:09 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3385
Localisation :Somme
67e bataillon de chasseurs alpins
J.O. du 25 janvier 1942 page 359
Nomination dans la Légion d'Honneur à titre posthume pour les deux officiers suivants :

MOCH (Pierre-André), lieutenant de réserve : magnifique combattant et entraîneur d'hommes. Le 7 juin 1940, a été blessé mortellement d'une balle à la tête alors que, debout, il stimulait ses chasseurs et dirigeait le tir de ses armes automatiques. A été cité.
Pierre André MOCH
Mort pour la France le 7 jin 1940 à Tronchoy, (Somme)
Né le 15 octobre 1909 à San Miguel (El Salvador)
30 ans
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France

EYRAUD (Joseph-Pierre-Auguste), sous-lieutenant de réserve : officier de grande valeur, d'un courage éprouvé et d'un dévouement inlassable. Le 8 juin 1940, commandant un convoi violemment attaqué par des chars, a, par son énergie, son sang-froid et ses habiles dispositions, réussi à le soustraire en partie à l'ennemi. A été blessé mortellement au cours de l'action. A été cité.
Joseph Pierre Auguste EYRAUD
alias MARTIAL
Mort pour la France le 9 juin 1940 à Saint Léger les Domart - hôpital provisoire, (Somme)
Né le 19 novembre 1909 à Saint Bonnet (Hautes-Alpes)
30 ans
67e bataillon de chasseurs alpins (67e BCA)
Mort pour la France



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :mer. nov. 25, 2020 15:38 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3385
Localisation :Somme
67e bataillon de chasseurs alpins

J.O. du 27 avril 1941 page 1797
Médaille militaire
CACHAT (Julien), adjudant au 67e bataillon de chasseurs alpins : sous-officier modèle d'énergie et de courage. S'est distingué au cours du combat du 10 juin 1940, en contre-attaquant vigoureusement l'ennemi avec un groupe chasseurs entraînés par son exemple. Sa compagnie ayant été encerclée par l'ennemi, a rejoint, sur ordre, les troupes françaises avec un groupe de sept officiers et chasseurs de sa compagnie, et a réussi,, à ne pas tomber aux mains de l'ennemi grâce à l'endurance et au sang-froid dont il a fait preuve au cours de marches exécutées au milieu des troupes adverses. N'a pas hésité à traverser la Seine à plusieurs reprises pour faire passer d'une rive à l'autre des chasseurs qui ne savaient pas nager, leur évitant ainsi de tomber aux mains de l'ennemi qui bordait la rivière.

====================

67e bataillon de chasseurs alpins.
Rectificatif au Journal officiel du 18-8-41.
Ordre no 501/C du 7 mars 1941, à l'ordre du corps d'armée, rayer: « Desailloud, sous-lieutenant » (double emploi avec ordre 776/G).
J.O. du 28 février 1942 page 847

====================

67e bataillon de chasseurs alpins.
J.O. du 26 avril 1942 page 1602
Médaille militaire à titre posthume
BEAUMONT (Pierre-Jean-Hubert), sergent : chef de groupe de fusiliers voltigeurs, aussi modeste que courageux, animé d'une haute conception de ses devoirs de chef. Le 7 juin 1940, à Tronchoy (Somme,), sous un très violent tir adverse, a maintenu par son énergie et son sang-froid ses hommes à leur poste de combat et a largement contribué par son tir à repousser plusieurs attaques ennemies préparées par des violents tirs d'artillerie qui avaient causé de sérieuses pertes à sa section. A trouvé une mort glorieuse à son poste de combat au cours de l'action. A été cité.
Pierre Jean Hubert BEAUMONT
Mort pour la France le 7 juin 1940 (Bézencourt) Commune de Tronchoy (Somme)
Né le 27 mars 1918 à Paris 14e arrondissement
67 e BCA - 3ème Cie
Mort pour la France
mort au champ d'honneur

67e bataillon de chasseurs alpins.
J.O. du 11 juillet 1943 page 1860
Médaille militaire à titre posthume
BERGER (Jacques-Marcel), chasseur, classe 1932, matricule 865 au recrutement d'Annecy : très bon chasseur ayant un grand sang-froid, a rempli son devoir de Français jusqu'au sacrifice. En dépit d'un tir très dense de l'adversaire, a néanmoins Continué à observer avec le plus grand calme les mouvements et les emplacements successifs de tir de l'ennemi qui attaquait. A été mortellement atteint en exécutant sa mission, à Bezencourt le 7 juin 1940. A été cité.
Jacques Marcel BERGER
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guibermesnil (somme)
Né le 10 février 1912 à Morzine (Haute-Savoie)
67 e Bataillon de Chasseurs 3e Cie
Mort pour la France
tué à l'ennemi

René Emile BEVILLARD
Mort pour la France le 7 juin 1940 à Guibermesnil (Somme)
Né le 20 août 1911 à Annecy (Haute-Savoie)
67 e BCA 3e Cie - 67e bataillon de chasseurs alpins
Mort pour la France
tué par éclats d'obus
J.O. du 16 juillet 1943 page 1899
BEVILLARD (René-Emile), classe 1932-2, matricule 1105 au recrutement d'Annecy : chasseur d'un calme étonnant. Très bon tireur au fusil-mitrailleur, a infligé à l'ennemi de très grandes pertes. Repéré et soumis à un tir d'artillerie et de minenwerfer, a néanmoins continué l'exécution intégrale de ses missions de tir. A été mortellement atteint à son poste de combat, accomplissant son devoir de Français avec la plus grande vaillance. A été cité.

====================
J.O. du 30 juillet 1943 page 2008
Une requête est présentée au procureur de la République d'Annecy, en vue de faire déclarer judiciairement l'absence de Bouvier (André), né à Saint-Eusèbe (Haute-Savoie) le 23 août 1913, domicilié à Etercy (Haute-Savoie), soldat au 67e bataillon de chasseurs alpins, présumé disparu depuis le 3 juin 1940 par suite de fait de guerre.

André Jean BOUVIER
Mort pour la France le 12 juin 1940 à Veules-les-Roses, (Seine-Maritime)
Né le 23 août 1913 à St Eusèbe (Haute Savoie)
67 e Bon Ch. Alpins
Mort pour la France
bombardement

====================


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
MessagePublié :mer. nov. 25, 2020 15:39 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription :sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages :3385
Localisation :Somme
J.O. du 20 juin 1943 page 1690
Attribution de la Médaille militaire et de la Croix de guerre avec palme
(pour prendre rang du 25 mars 1943)
SOUCHON (Félix), soldat au 67e bataillon de chasseurs alpins : brancardier d'un courage et d un dévouement remarquables. Le 7 juin 1940 sous un violent bombardement, n'a cessé de transporter ses camarades blessés, même sous le feu de l' ennemi. Blessé très grièvement, a continué jusqu'au bout son service et ne s'est laissé évacuer que sur l'ordre de son médecin chef.



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis : Trier par 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [8 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org
[Time: 0.307s | Queries: 23 | Peak Memory Usage: 5.66 Mio | GZIP: On ]