Nous sommes actuellement le dim. août 14, 2022 13:50 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : MONTDIDIER
MessagePublié : ven. juin 25, 2021 17:46 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
Montdidier

Progrès de la Somme édition du 29 juillet au 15 août 1940 page 2

Les dégâts sont très importants. Il faut considérer que la moitié au moins des immeubles ont été rendus inhabitables. la mairie n'a pas beaucoup souffert. Le quartier Saint-Martin a été peu endommagé. Par contre, le quartier Saint-Médard est presque entièrement détruit.
La rue Michelet, la rue Albert-1er, la rue Anatole-France, le boulevard Rallu, la place Faidherbe, le centre, sont particulièrement touchés, ainsi que le groupe scolaire.
La Kommandantur s'est installée au rez-de-chaussée de l'Hôtel-de-Ville. Les services municipaux fonctionnent au premier étage. M. Lematte, maire, est rentré. A son retour, l'autorité allemande lui attribua les fonctions de sous-préfet. Sa tâche est lourde.
Parmi les premiers commerçants réinstallés, citons MM. Cottrelle et Porteneuve, bouchers, et deux boulangers, qui avaient recommencé à travailler vers la mi-juillet.
Depuis, d'autres ont rouverts des boutiques de fortune. Mais les jardins ont été saccagés ; le ravitaillement est difficile et c'est sans doute l'obstacle le plus dur au retour de la population.
La gendarmerie est rentrée sous les ordres du lieutenant Mahut.



Cordialement
E. Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : mar. déc. 07, 2021 20:55 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MONTDIDIER

AVIS A LA PUPOLATION


A la suite de déprédations commises sur un train militaire allemand, le Maire de Montdidier a reçu de la Kreiskommandantur 800 la communication suivante :
Par suite des actes de sabotage commis sur un train militaire allemand, le Feldkommandant a ordonné la garde par les habitants de Montdidier du matériel, wagons de marchandises ou de voyageurs destinés à l'armée allemande lorsque ceux-ci se trouveront en stationnement à la gare de Montdidier.
Tout manque au devoir de la garde sera sévèrement puni
.
LE KREISKOMMANDANT

Le Progrès de la Somme, numéro 22732, 6 août 1942


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : ven. déc. 10, 2021 10:00 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MONTDIDIER

Avis important


Le Maire porte à la connaissance de ses administrés, que par ordre de la Kreiskommandantur 800 d'Amiens, aucun chaume ne doit être ou resté abandonner.
En conséquence, il appartient à la population de procéder aussitôt les travaux de fauchage et de séchage de tous genres terminés, au labourage immédiat du terrain.
Ce travail de labour AURA PRIORITE sur tous autres travaux.
L'exécution de ces prescriptions sera contrôlée par la Kreiskommandantur
.

Le Progrès de la Somme, numéro 22730, 4 août 1942


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : mar. déc. 21, 2021 18:12 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MONTDIDIER

AVIS A LA POPULATION

Le Maire porte à la connaissance de la population, que les autorités occupantes ont constaté que de nombreux poteaux de signalisation avaient été brisés, renversés ou arrachés de leurs emplacements.
Il informe les habitants de Montdidier que si de pareils faits se reproduisaient, les autorités occupantes se verraient dans l'obligation de prendre à leur égard, des mesures collectives afin d'assurer une surveillance permanente.
Le Maire invite donc tous ses concitoyens à veiller sur la conservation et à leur emplacement, de tout poteau de signalisation, et d'aviser de toute urgence la mairie, de toutes les détériorations qui pourraient y être commises, soit volontairement, soit involontairement aussi bien par les attelages que par les véhicules automobiles civiles et militaires.

Le Progrès de la Somme, numéro 22322, 4 avril 1941


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : jeu. déc. 23, 2021 18:52 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MONTDIDIER

AVIS A LA POPULATION

Les autorités de l'armée d'occupation ont remarqué que des inscriptions injurieuses pour les Allemands apparaissent sur les murs des maisons et sur les portes ; ces derniers temps, en particulier ce sont des "V" que l'on rencontre partout. Les Kreiskommandanturen ont déjà fait des observations dans les communes.
La fréquence de ces inscriptions oblige lesdites autorités à des mesures générales.
1° Là où de semblables inscriptions seraient trouvées une heure après le lever du soleil, la Feldkommandantur rendrait responsables les occupants de la maison et serait amenée à penser qu'ils approuvent de telles manifestations.
2° En cas de récidive, dans une localité, la Feldkommandantur se réserve le droit d'imposer des amendes touchant la collectivité, ou de pénibles mesures de surveillance, selon les circonstances.
3° Que les inscriptions qui subsistes encore devront être supprimées au plus vite, par les autorités de police locale, sous la surveillance du fonctionnaire chargé d'assurer l'ordre. Là, où les forces de police locale ne suffiraient pas, prière d'y faire participer les habitants de la localité.
4° Les mesures annoncées par les paragraphes 1 et 2 sont entrées en vigueur le 10 avril 1941.
Le Maire de Montdidier compte sur la population pour faire disparaître immédiatement les inscriptions dont il s'agit. Elle évitera ainsi les sanctions très sévères qui lui seraient infligées en cas de non exécution.

Le Progrès de la Somme, numéro 22329, 12 avril 1941



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : dim. déc. 26, 2021 16:12 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
REORGANISATION DES CORPS MUNICIPAUX

MONTDIDIER

CONSEILLERS MUNICIPAUX


Mme veuve Chavin-Lejosne Juliette, propriétaire ; MM. Cottrelle Pierre, marchand Boucher ; Frezon Emile propriétaire ; Dubois Joseph, ancien agriculteur ; Leclercq Léon, Directeur d'école honoraire ; David Paul, avoué ; Ballin Olivier, entrepreneur de serrurerie ; Gossuin Marcel, agriculteur ; Frossard Raymond, pharmacien ; Norbente Gustave, Quincaillier ; Brebion Joseph, Grainetier ; Lamart Adolphe, propriétaire ; Marcel Georges, docteur en médecine ; Legras Joseph, instituteur honoraire ; Tanré Léon, comptable ; Blaire Gustave, docteur en médecine ; Delaruelle Octave, monteur des P.T.T.

MAIRE

M. Louis Lematte, entrepreneur de travaux publics.

ADJOINTS

MM. Frezon Emile, conseiller municipal ; Leclercq Léon, conseiller municipal.

Le Progrès de la Somme, numéro 22328, 11 avril 1941


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : mer. déc. 29, 2021 19:10 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MONTDIDIER

Avis à la population

Le maire de Montdidier rappelle à ses administrés que toutes les personnes qui hébergeraient des Anglais sans en faire la déclaration seraient fusillées.
Il rappelle qu'il est également interdit de recouvrir les placards des autorités allemandes avec d'autres affiches quelles qu'elles soient.

Le Progrès de la Somme, numéro 22352, 10 mai 1941


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : mer. janv. 05, 2022 17:34 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MONTDIDIER

Restriction de circulation dans la zone du terrain d'aviation


Le Maire porte à la connaissance de ses administrés les instructions ci-après émanant de la Kreiskommandantur de Montdidier.
Le terrain d'aviation de Montdidier est à dater du 15 juin déclaré zone de circulation interdite. Cette zone est délimitée ainsi :
- route Fignières-Etelfay jusqu'au croisement avec la voie du chemin de fer.
- voie du chemin de fer Fignières-Montdidier jusqu'au croisement de la route Montdidier-Gratibus.
- route Montdidier-Gratibus.
- route Gratibus-Fignières avec enclave du petit bois au nord de cette route.
En outre, les bois au nord et au nord-est de Fignières sont déclarés zone de circulation interdite jusqu'à une distance de sécurité de 300 mètres.
Le périmètre de la zone interdite est signalé par des panneaux et des poteaux peints en rouge.
L'accès du terrain à l'intérieur de cette zone est interdit à tous les civils une demi-heure après le coucher du soleil jusqu'à une demi-heure avant le lever du soleil.
Les postes ont la consigne de faire usage de leurs armes sans avis préalable en cas de contravention.


Le Progrès de la Somme, numéro 22385, 18 juin 1941



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : jeu. janv. 06, 2022 18:59 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MONTDIDIER

Exhumation des corps des victimes de 1940

Il sera procédé du 25 au 28 juin (1941), à l'exhumation et au transfert au cimetière des corps de 34 tombes éparses à travers la ville dont 4 de civils.
La cérémonie d'inhumation aura lieu le 29 juin avec le concours de la municipalité, des Anciens Combattants, des enfants des écoles et de la population.
Un service religieux est prévu à la mémoire des malheureuses victimes.

Le Progrès de la Somme, numéro 22391, 25 juin 1941

exhumations

La ville de Montdidier procède actuellement aux opérations d'exhumations des corps des militaires tués au cours de la guerre 1939-1940, dont les tombes se trouvent encore éparses en maints endroits de la cité.
Les délicates et minutieuses recherches pour l'identification des corps restés jusqu'ici inconnus, sont conduites et assurées par Mme Glatigny, vice-présidente et trésorière de la Croix-Rouge ; Mme la Supérieure de l'Hôpital-Hospice ; Mlle Cohoon, infirmière du Dispensaire d'hygiène sociale : MM. Fabart Georges, Dufour Anatole, Renault Emile, Neveu Gaston, Poindefer Emile, Tellier René, anciens combattants de la guerre 1914-1918 , MM. Cottrelle Pierre, Ballin Olivier, Tanré Léon, Brebion Joseph, Dubois Joseph, eux-mêmes anciens combattants et conseillers municipaux, assistés de M. Roland Quien, chef cantonnier, qui possède déjà quelques renseignements pour ceux des corps qu'il a lui-même inhumés en mai et juin 1940.
C'est à dire que les meilleures dispositions ont été prises pour l'accomplissement de ces opérations, suivies avec une émotion recueillie par la population de Montdidier qui s'est mise spontanément à la disposition de M. Lematte, maire et président de l'association des Anciens Combattants.
C'est ainsi que des entrepreneurs et des industriels se sont chargés de l'ouverture des tombes, de la fourniture des croix de bois et ce gracieusement, que certaines personnes généreuses, voire même des plus modestes, ont tenu également à apporter leur contribution, les unes par des dons destinés à couvrir certains frais, les autres par la remise de pièces de drap, cependant bien rare, pour l'ensevelissement des corps des morts.
Touchée par cet élan d'entr'aide, de générosité, de collaboration, la municipalité de Montdidier est heureuse d'adresser aux uns et aux autres, l'expression de ses plus vifs remerciements.
La cérémonie du Souvenir organisée dimanche prochain 29 juin, sera, dans sa simplicité, empreinte des mêmes sentiments. [...]

Le Progrès de la Somme, numéro 22394, 28 juin 1941

cérémonie d'anniversaire

La cérémonie organisée dimanche à la mémoire des soldats morts pour la France au cours des opérations de guerre 1939-40, et dont les corps avaient été exhumés sur le territoire de la ville au cours des précédentes journées, s'est déroulé dans le plus grand recueillement, en présence d'une grande foule.
Les 32 corps de militaires, dont 8 inconnus, exhumés des tombes éparses par des personnes dévouées, ont été inhumés à la nécropole militaire de la "Pointe de Faverolles".
Dans l'église Saint-Pierre, où se célébrait l'office religieux, une foule très dense s'y pressait parmi lesquels on remarquait : M. le Sous-Préfet J.-J. Dubreuil ; M. Louis Lematte, maire ; MM. Frézon et Leclercq, adjoints, entourés des membres de l'assemblée communale ; M. Fourmanoir, juge faisant fonction de Procureur de la République : représentant les magistrats ; les Anciens Combattants de 1914-1918 et leurs camarades réintégrés de 1939-1940, tous les fonctionnaires locaux, les anciens élèves, les enfants des écoles et leurs maîtres, La communauté de l'Hôpital-Hospice et les orphelins.
M. le Chanoine archiprêtre Debouverie rendit hommage à ceux qui ne sont plus.
La quête faite au profit de l'œuvre locale d'assistance aux prisonniers de guerre a produit plusieurs milliers de francs.
A l'issue de la messe, le cortège se rendit au Cimetière national, après avoir marqué un temps d'arrêt au Monument aux Morts de 1914-1918, où M. le Sous-Préfet J.-J. Dubreuil, accompagné de M. Lematte, maire, et de la municipalité, déposa une belle gerbe de fleurs. Au cimetière, M. le Chanoine archiprêtre Debouverie bénit les corps, puis ce fut l'appel aux morts auquel répondit un enfant de la ville, un jeune de 20 ans, engagé volontaire, échappé de la tourmente.

Le Progrès de la Somme, numéro 22397, 2 juillet 1941


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : mer. janv. 12, 2022 18:17 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
MONTDIDIER

Avis important à la population


Le 23 juillet 1941, un câble téléphonique a été coupé pour la seconde fois aux portes de Montdidier et une grande partie du câble enlevée.
Par conséquence, la Feldkommandantur d'Amiens a ordonné que les habitants de la ville seraient tenus de surveiller les lignes téléphoniques.
Les personnes désignées par la Mairie pour cette surveillance et qui ne se conformeraient pas à cet ordre seront punies.
Une transgression préméditée sera punie de la peine de mort, conformément au paragraphe 1 de l'ordonnance du 10 octobre 1940, concernant les actes de sabotage.
La surveillance se fera jusqu'à ce que la Feldkommandantur en ait décidé la suppression.

Montdidier, le 19 août 1941

Le Kreiskommandant : Kasten


Le maire de la ville de Montdidier recommande à tous les habitants de remplir très sérieusement le service de surveillance des lignes téléphoniques pour lequel ils seront désignés à tour de rôle.
Tout manquement, toute négligence, toute inattention apportés dans le service de garde, engagent la responsabilité des surveillants et feront l'objet de sanctions très graves à l'égard de leurs auteurs
.

Le Progrès de la Somme, numéro 22442, 23 août 1941.


Montdidier
Ortskommandantur 746 7/40 9/40 devient kreiskommandantur 746 (jusqu'en 1942)
https://www.39-45.org/viewtopic.php?f=24&t=36646



Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
 Sujet du message : Re: MONTDIDIER
MessagePublié : lun. févr. 14, 2022 13:55 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 6107
Localisation : Somme
Département sous les Bombes

Montdidier - vendredi 30 juin 1944


Dans l'après-midi de vendredi (30 juin 1944), vers 15 heures, la région au Nord-Est * de Montdidier a subi un sérieux arrosage de bombes.
Aucune victime n'est à déplorer, à part un blessé léger, mais les terres et parties boisées touchées ont bien souffert.
Dans une localité, la canalisation d'eau a été touchée et le ravitaillement de la commune interrompu momentanément.

Le Progrès de la Somme, numéro 23318, mercredi 5 juillet 1944

* cet épisode de bombardement se situe sur l'aérodrome de Montdidier-Fignières.


Cordialement
Eric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org
[ Time: 0.366s | Queries: 22 | Peak Memory Usage: 13.71 Mio | GZIP: On ]