Nous sommes actuellement le mer. nov. 25, 2020 11:54 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Atteindre la page 1 2 Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Château Rouge
MessagePublié : jeu. août 13, 2009 13:44 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. juin 04, 2008 20:28 pm
Messages : 359
Localisation : Cires les Mello
Image
Image
Image
Image


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : ven. août 14, 2009 21:29 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3438
Au mois de juillet 1944, un groupe de la Résistance vient se réfugier au hameau de Château-Rouge dans les bâtiments d'une colonie de vacances. Ils attaquent des soldats allemands et font même un prisonnier qu'ils cachent dans une maison isolée. Dans la matinée du dimanche 27 août, un détachement allemand attaque le maquis où huit hommes sont tués, puis encercle le hameau de Château-Rouge. Tous les habitants, au nombre d’une centaine, sont obligés de se rendre auprès d’une ferme située près d’une chapelle. Les hommes sont alignés le long d’un mur, face à la route.

Le prisonnier qui avait été délivré est présent et accompagne le chef du détachement ; il désigne un à un tous les hommes. Ils sont fusillés. C’est ainsi que vingt hommes périssent. Les vingt cadavres sont mis dans une fosse commune. Les corps seront exhumés le 9 septembre. La cérémoie religieuse a lieu le 11 septembre.

[source : Cd de la résistance]

Les noms de vingts hommes sont donc sur cette plaque photographiée par Olivier.

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mer. mai 19, 2010 20:51 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. juin 04, 2008 20:28 pm
Messages : 359
Localisation : Cires les Mello
Bonsoir ,
Pour une information supplémentaire venant d'un autre témoignage, bien sur à vérifier..mais bon il y a toujours plusieurs vérités..


Le fameux jour de la bataille du 25 aout ,les résistants qui étaient basés sur le secteur "récupèrent deux pilotes allemands dont un blessé abattu par les P38.

Un des allemands est abattu par un résistant (ou plusieurs) aprés avoir creusé son"trou " l autre pilote est épargné et réussit à se sauver et à rejoindre d autres soldats Allemands cantonnés dans un chateau ou grande demeure ..
Ce triste jour du 27 aout ..deux résistants sont de "garde " deux habitants de Mello..l un des deux s'inquiete et prévient l autre (Arsene)d une forte présence Allemande.
L'un quitte son poste et l'autre reste...

Les Allemands arrivent avec le soldat ou (pilote)blessé, celui ci indique les personnes qu il reconnait dont un architecte qui est frappé..ce dernier finit par indiquer aux Allemands l endroit ou le pilote a été tué ..mais le corps reste introuvable( enterré profondément!?)
La suite hélas nous la connaissont..


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : jeu. mai 20, 2010 8:16 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3438
Manur a écrit :
Bonsoir ,
Pour une information supplémentaire venant d'un autre témoignage, bien sur à vérifier..mais bon il y a toujours plusieurs vérités....


Merci Manu,

tu as la source s'il te plait ?

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. mai 02, 2011 18:30 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. avr. 19, 2011 12:16 pm
Messages : 12
Bonsoir, donc comme j'expliquai dans ma présentation, je suis l'arrière petit fils de Camille Cagniard (3ème nom en partant du bas de la plaque) je voudrai faire des recherches sur lui pendant la guerre, quel réseau de résistant faisait-il partit ? etc ... si quelqu'un à des infos je suis preneur, par ailleur Clotaire Leclerc (2ème nom en partant du bas) était son beau frère (donc le frère de mon arrière grand mère). Dimanche prochain à l'occassion d'un anniversaire dans la famille j'essayerai d'en savoir plus sur ce qu'il c'est passé ces fameux jours du 25 au 27 Aout 1944 ...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. mai 02, 2011 19:48 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3438
Bonsoir Cédric,

si vous pouvez récupérer une photo de votre arrière grand-père et de son beau-frère pour illustrer ce forum.

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. mai 02, 2011 20:50 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. juin 04, 2008 20:28 pm
Messages : 359
Localisation : Cires les Mello
Bonsoir Ced60 ,bonsoir Frédéric.


Ced60 a écrit
Citer :
j'essayerai d'en savoir plus sur ce qu'il c'est passé ces fameux jours du 25 au 27 Aout 1944 ...


Si tu arrives à obtenir des éléments nous pourrons croiser les informations ,même si ce n est pas simple parfois de parler de cette période.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. mai 02, 2011 21:54 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. avr. 19, 2011 12:16 pm
Messages : 12
Bonsoir Manur, oui je vais essayer de parler de ça a ma tante (sa fille) dimanche savoir si elle se souvient de quelque chose ! et également si elle à conservé des photos de cette époque sait-on jamais ...


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. mai 02, 2011 22:02 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. avr. 19, 2011 12:16 pm
Messages : 12
J'ai trouvé ça sur internet je sait plus ou exactement :

27 août 1944: Les fusillés de Cauvigny
A la suite d'une embuscade organisée par la Résistance au cours de laquelle un officier SS fut tué et deux autres faits prisonniers, vingt jeunes originaires de Cauvigny, Ully-Saint-Georges,
Bury, Mello, Creil, Breuil-le-Vert, Beauvais, Issy-les-Moulineaux et du Havre furent raflés par l'armée alleamnde
et passés par les armes le long d'un mur d'une ferme située dans le hameau de Châteaurouge, commune de Cauvigny.
Une stèle financée par souscription publique à l'appel de l'association Avenir fut inaugurée le 11 novembre 2003 à Cauvigny.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. mai 02, 2011 22:04 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. avr. 19, 2011 12:16 pm
Messages : 12
Article du Parisien:

Cauvigny
Une stèle pour les fusillés du 27 août 1944
Article de Stéphanie Levaudi 12.11.2003
C'EST DEVANT un défilé de Jeeps-Willis aux couleurs des Alliés que la commune de Cauvigny a inauguré,
hier après-midi, la stèle en souvenir du « drame du 27 août 1944 à Château-Rouge ».
Une cinquantaine de personnes, témoins ou familles proches, se sont déplacées pour apercevoir la stèle en forme de flamme
et sa plaque où figurent les noms des vingt personnes fusillées. L'histoire commence en pleine Seconde Guerre mondiale.
Un maquis de résistants a élu domicile au hameau de Château-Rouge. Ce dimanche 27 août 1944,
ils tendent une embuscade dans la carrière de Cauvigny contre une voiture Traction de SS.
Deux Allemands sont faits prisonniers. En représailles, d'autres SS regroupent tous les habitants du hameau sur la place.
Pour que la population ne soit pas fusillée, les maquisards libèrent les prisonniers nazis. Une fois libres, ces derniers dénoncent
un par un les maquisards qui seront quelques instants plus tard fusillés une balle dans le dos, devant femmes et enfants,
quatre jours avant la libération de Cauvigny par les Américains. Hier, aux abords de la stèle, on sentait toute l'émotion des derniers
témoins de ce drame. C'est d'ailleurs à leur demande que l'association locale Avenir a installé cette stèle, soutenue par le Souvenir français,
les communes de Cauvigny, Sainte-Geneviève, d'Ully-Saint-Georges, mais aussi quelques donateurs privés.


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. août 21, 2011 12:21 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. juin 04, 2008 20:28 pm
Messages : 359
Localisation : Cires les Mello
Bonjour ;voici quelques infos de plus, concernant le pilote allemand.

"en ce mois d'aout 1944 ,le maquis de Cauvigny-Chateaurouge ,dépendant de celui de Mouy,est plus actif que jamais.Depuis l'annonce du débarquement en Normandie le six juin,les résistants, hommes et femmes, sont galvanisés.En fait depuis trois semaines'ils mènent la vie dure à l'occupant nazi.
Quelques jours auparavant un avion allemand suite à une bataille aérienne ,atterrit en catastrophe au lieu-dit"te tresor", au dessus de Cauvigny.
Le pilote a le temps de signaler sa position à l'état-major allemand de Mouchy-le-Chatel.
Mais blessé,il est fait prisonnier et emmené au siège du maquis,la colonie de vacances du chamoine Séret,à Chateau-rouge.L'avion est incendiè.Le détachement allemand envoyé au secours du pilote arrive trop tard.

Le pilote est abattu dans la nuit ,semble-t-il pour une tentative de fuite et enterré sommairement dans le jardin de la colonie par les maquisards qui gardent déja deux prisonniers allemands.
Puis c 'est une embuscade sur la route de Cauvigny à Mouy qui se solde par deux ennemis tués et un prisonnier blessé..."

La bataille aèrienne est celle de 25 aout. Dans l'embuscade il y avait dans la traction trois officiers SS..

voila a +


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. août 27, 2011 15:09 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. avr. 19, 2011 12:16 pm
Messages : 12
Bonjour Manur, peu tu me citer ta "source" s'il te plait ? j'ai entendu parler d'un livre sur la résistance dans l'oise tu le connait ?
Cordialement


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. août 27, 2011 20:02 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. juin 04, 2008 20:28 pm
Messages : 359
Localisation : Cires les Mello
Bonsoir Ced60,

Il s'agit d un petit livret de 30 pages ,
Avenir Valeur Environnement Culture .L'horreur du dimanche 27 aout 1944.. c est le numéro 1.
Pas de date d' edition?"textes écrits par Henri Kahane""Les témoignages recueillis par Roger Domecyn et Bernard Pitte" ces deux dernieres personnes sont aussi cité comme source dans le Mavré .

Par contre j ai fait une erreur en ce qui concerne la date de la chute de l'avion allemand ,dans le livret le lieu de chute est "le tresor" ,c'est donc le 18 aout 1944 et non le 25 .Trois noms de pilotes apparaissent donc certainement parmi eux "le disparu"(verification sur le Mavré).
Cordialement


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. août 28, 2011 10:59 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3438
Manur a écrit :
Bonsoir Ced60,

Il s'agit d un petit livret de 30 pages ,
Avenir Valeur Environnement Culture .L'horreur du dimanche 27 aout 1944.. c est le numéro 1.
Pas de date d' edition?"textes écrits par Henri Kahane""...


livret sorti en 2003

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. août 28, 2011 16:51 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. juin 04, 2008 20:28 pm
Messages : 359
Localisation : Cires les Mello
Merci Frédéric :wink:
Dans le livret on parle aussi d'un bombardier allié tombé au "bois morel" en aout 1944,
" Le maquis ,dont les veilleurs voient tomber l'avion,envoie sur place un groupe armé...seul le pilote blessé à la fesse peut s'arracher de son siege...le pilote est recueilli et transporté dans la ferme.."

Aucune trace de ce bombardier dans le Mavré ?


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 17 messages ]  Atteindre la page 1 2 Suivant

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org