Nous sommes actuellement le mer. mai 27, 2020 7:48 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : mar. nov. 14, 2017 11:43 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1416
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonjour, je recherche toutes informations sur la présence d'unité issue du 6ème Régiment du Génie présent à Montgérain fin mai 1940 et les circonstances liées au décès de Paul Louis ADAM (né le 25/04/19 à Crucheray. 41) par éclats d'obus le 29 mai 1940 sur cette commune.
Merci, Amicalement jph


Haut
   
MessagePublié : mer. janv. 03, 2018 22:03 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. févr. 01, 2011 12:52 pm
Messages : 432
Localisation : CAGNY 80
Salut Fifi,

Je viens de mettre un post... et après coup, je tombe sur ta question,
viewtopic.php?f=36&t=3100

Est ce possible que cela soit l'unité que je recherche (sur la photo) ?

Merci,
A+

_________________
Nicolas BERNARD
nicolasbernard4@gmail.com


Haut
   
MessagePublié : mer. janv. 03, 2018 22:57 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1952
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Seul Adam appartenait au 6e Génie

A+


Haut
   
MessagePublié : ven. janv. 05, 2018 23:09 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. févr. 01, 2011 12:52 pm
Messages : 432
Localisation : CAGNY 80
Salut,

Je suis étonné, car Montgérain dans l'Oise est relativement loin de la ligne de front au 29 mai 40 ?
Mémoire des hommes donne "par éclats d'obus"... un peu loin ?!

Fifi as-tu plus d'infos sur ce sapeur ?
Son dossier à Caen ?

A+

_________________
Nicolas BERNARD

nicolasbernard4@gmail.com


Haut
   
MessagePublié : dim. janv. 07, 2018 16:27 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1952
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Peut-être y avait-il une formation sanitaire ?

A+


Pièces jointes :
montg.jpg
montg.jpg [ 508.92 Kio | Consulté 1731 fois ]
Haut
   
MessagePublié : dim. janv. 07, 2018 18:29 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1416
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonjour, je n'ai pas d'autres informations. Amicalement jph


Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 15, 2018 11:51 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1382
Localisation : Somme
Bonjour,
Je pense que Marc a vu juste. Il est fort probable qu'une formation sanitaire appartenant au 1er Corps d'Armée de la VIIe Armée aux ordres du Général Frère ait stationné à Montgérain. En effet, la grande majorité des soldats enterrés là appartiennent aux divisions de ce 1er C.A. : 7e D.I.N.A., 19e et 29e D.I. qui combattent alors plus au nord dans le Santerre.
Reste à connaître l'organisation du service de santé de ce corps d'armée pour espérer savoir quelle formation sanitaire est présente à Montgérain en mai/début juin 1940.

Voir "Le Service de santé militaire à la veille de la Campagne de France en 1940", article de Pierre LEFEBVRE, Claude GIUDICELLI et Francis DIDELOT
http://www.biusante.parisdescartes.fr/s ... 4x0173.pdf
dont est extrait le passage suivant :
" A l'avant, chaque régiment disposait d'une ambulance régimentaire formée des personnels et du matériel appartenant au régiment. Il était chargé des soins d'extrême urgence et du premier triage des blessés. La division, déjà mieux équipée, disposait d'un "groupe sanitaire divisionnaire", le G.S.D., qui avait un matériel d'abri (tentes Tortoise et Bessonneau). Mais ses moyens de transport étaient hippomobiles (sauf dans les divisions de cavalerie où ils étaient motorisés) et il utilisait encore les brouettes porte-brancards.
Plus en arrière, le Service de santé des corps d'armées prenait en charge les évacués des divisions et amorçait le rôle de traitement de l'armée. Il disposait d'un groupe d'ambulances de corps d'armée qui remplaçaient les "ambulances divisionnaires" de la Grande Guerre et qui regroupait : une ambulance médicale, une ambulance chirurgicale légère et un "Groupe sanitaire de ravitaillement" (G.S.R.) avec, en plus, une section de 20 voitures sanitaires lourdes, une section d'hygiène, lavage et désinfection. A l'armée et dans la "zone des étapes", sorte d'espace qui séparait les formations d'armées des hôpitaux d'évacuation secondaires, se trouvaient les "hôpitaux d'évacuation primaires", les H.O.E.l. (il en existait un par corps d'armée). Ils devaient compléter le triage technique fait à l'avant et assurer la catégorisation des blessés et des malades, traiter sur place les urgences et évacuer les autres. A côté prenaient place les "ambulances chirurgicales lourdes", dont une de spécialité ; des "ambulances chirurgicales légères" ; des "ambulances médicales d'armée" dont une de spécialité ; également, des "hôpitaux complémentaires d'armée" (H.C.A.), d'une capacité de 500 lits ; un "laboratoire d'armée" (avec une section de chimie-toxicologie et une section de bactériologie) ; un "laboratoire Z" (gaz de combat et médecine légale). Plus en arrière se trouvaient les "hôpitaux d'évacuation secondaires" (H.O.E.2) ; il s'agissait de formations lourdes d'une capacité de 2 à 3.000 lits, avec presque toutes les spécialités médicales ou chirurgicales. Ils étaient d'ordinaire implantés dans les centres hospitaliers du territoire et ils constituaient le "barrage thérapeutique des armées". Enfin, une gare régulatrice devait régler l'enlèvement et le transport des blessés et des malades évacués vers les zones de l'intérieur."

Cordialement
Eric Abadie

Carte tirée de l'ouvrage du Général Weygand, Le Général Frère, un chef-un héros-un martyr, Flammarion 1949


Pièces jointes :
Situation 7_armée_juin_40.jpg
Situation 7_armée_juin_40.jpg [ 553.05 Kio | Consulté 1705 fois ]
Haut
   
MessagePublié : lun. janv. 15, 2018 15:11 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1382
Localisation : Somme
Sur la site Mémoire des Hommes les causes de décès des soldats morts à Montgérain se répartissent ainsi :
suite à une ou des "blessures de guerre"
Baudet
Dalle
Garnier
Hameur
Katona
Merrien
Moreau
Plassart
Priser
Ribot
Queneau
Thomas [livre du R.P. Bourdais sur la 19e D.I. page 106 : "Le lendemain (26 mai 1940) le docteur Thomas sera mortellement blessé à Berny(-en-Santerre)".]
Troniou
Zaucha

à une "perforation du poumon gauche" pour :
Delapierre

à des " éclats d'obus"
Adam
Dos Soro
Douko

signalés "Mort(s) pour la France"
Chilly
Desclos

Seul le cas de Francis Bernardeau semble faire exception puisqu'il est "tué à l'ennemi" le 9 juin 1940 lors de la retraite des troupes.

Pour en revenir à la demande de Jean-Philippe,
2 compagnies du 6e Génie (sapeurs-mineurs) ont été affectées à la 19e division d'infanterie. Louis Paul Adam a probablement été blessé mortellement dans la région de Chaulnes et évacué sur Montgérain avant d'y succomber le 29 mai 1940.

A+


Haut
   
MessagePublié : mar. janv. 16, 2018 10:27 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1416
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonjour, merci pour vos recherches, amicalement jph


Haut
   
MessagePublié : mar. janv. 16, 2018 16:08 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1382
Localisation : Somme
Bonjour,
La réponse pourrait se trouver dans l'INVENTAIRE DES ARCHIVES DE LA GUERRE SÉRIE N 1920-1940 Tome III, SERVICE HISTORIQUE DE L’ARMÉE DE TERRE
http://www.servicehistorique.sga.defens ... 940_T3.pdf

7e Armée
29 N 410
Service de l’intendance : J.M.O. (27 août 1939 - 5 juillet 1940); organisation ; ravitaillement et circulation (septembre 1939 - mai 1940).
Service de santé : situation-rapports journalières des pertes (septembre 1939 - mai 1940) ; graphiques de situation des formations hospitalières ; carte du déploiement du service (septembre 1939 - juin 1940). [page 90 dactylographiée et page 100 sur le site]

1er Corps d'Armée
30 N 14
Transmissions : ordres et notes pour les transmissions ; emploi des transmissions en coordination avec l’A.L.C.A. (août 1939-juillet 1940).
Train : J.M.O. (27 août 1939- 27 juin 1940) ; ordres de mouvements ; notes de service (août 1939 - juin 1940).
Intendance : J.M.O. (27 août 1939 - 8 juillet 1940) ; carnet de route de la compagnie de ravitaillement en viande, comptes rendus
des événements (août 1939 - juillet 1940). [page 110 dactylographiée soit page 120 du site]
Service de santé : J.M.O. (27 août 1939 - 10 juillet 1940) ; notes de service (août 1939 - juillet 1940).

INVENTAIRE DES ARCHIVES DE LA GUERRE SÉRIE N 1920-1940 Tome IV, SERVICE HISTORIQUE DE L’ARMÉE DE TERRE
http://www.servicehistorique.sga.defens ... 940_T4.pdf
34 N 779 - 785 Bataillons du génie : historique, J.M.O., organisation des
unités, situations d’effectifs, listes nominatives d’officiers
(1919 - 1940).
779-1 à 5 19ème bataillon du génie (soit les deux compagnies du 6e RG de la 19e DI)
A+


Haut
   
MessagePublié : sam. janv. 20, 2018 23:48 pm 
Hors-ligne

Inscription : mar. févr. 01, 2011 12:52 pm
Messages : 432
Localisation : CAGNY 80
Merci pour l'analyse,
Très intéressant,
Cordialement,

_________________
Nicolas BERNARD

nicolasbernard4@gmail.com


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org