Nous sommes actuellement le ven. oct. 18, 2019 0:19 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePublié : sam. mai 25, 2013 14:13 pm 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : sam. oct. 24, 2009 9:38 am
Messages : 1225
Localisation : Somme
Bonjour à tous, bonjour Frédéric,

Frédéric Gondron a écrit :
Bonjour,
je suis à la recherche de l'historique du 44 RI pour le mois de juin 1940.
Eric (ae80) a déjà mis quelques notes sur le forum, mais elles ne concernent que la période du 5 au 7 juin et ce qui m'intéresse ce sont les jours suivants jusqu'au 14 juin.
Merci pour votre aide.

Les seuls renseignements que je possède sur le 44e R.I. sont tirés du livre de Pierre Vasselle, Les combats de 1940 18 mai-9 juin (op. cit. voir bibliographie)

9 juin 1940
Derrière le 109e, le 44e R.I. avait quitté les positions sur lesquelles il avait combattu vaillamment les 7 et 8 juin au prix de pertes s'élevant à plus de 200 hommes tués, blessés ou prisonniers. Il s'en allait à regret par Boulogne-la-Grasse, Courcelles, Méry, Wacquemoulin, Cressonsacq. Le colonel de Faget de Casteljau, précédant son régiment, était arrivé au petit village d'Epineuse, lorsqu'il reçut l'ordre de passer l'Oise le plus vite possible après avoir établi un barrage d'armes automatiques et antichars au nord de Pont-Sainte-Maxence. On comprit la signification des signaux lumineux observés au cours de la nuit en direction du sud-est. L'ennemi cherchait à nous devancer. Le colonel, dès réception de l'ordre modifiant les itinéraires, partit au devant de ses bataillons, il les trouva au sud d'Estrées-Saint-Denis, aux abords de Bailleul-le-Soc. Il était 13 h. 30, or à 14 heures, les chars allemands venant de l'ouest, menacent Epineuse et Bailleul. Alors le colonel et ses officiers adjoints, le capitaine Baruteau, commandant le III/44, organisèrent, avec autant de sang-froid que de bravoure, la défense des deux villages. Des chars sont aperçus de part et d'autre de la route de Saint-Just ; le lieutenant Obertin, de la C.R.E., avec un canon de 25 et trois de 37, ouvre le feu sur eux et aussi avec les mortiers de 81 du sergent chef Bourgin. Un char flambe à l'ouest de Bailleul, près de la ferme d'Eloges, d'autres refluent dans un petit bois, près d'Epineuse. Le commandant Baruteau et le capitaine Jabouin, qui s'efforçaient par bonds successifs d'atteindre Bailleul, sont blessé. Sur la route encombrée par une colonne d'artillerie, des chevaux sont tués. La situation devient confuse et tragique. Au nord de Bailleul, le capitaine Reynaud, adjudant-major du II/44, le lieutenant Fournier, de la C.A.I., avec une centaine d'hommes, organisent une ligne de défense. Le combat s'engage ; l'adjudant Beaudiquey* est tué ; le lieutenant Fornier, les adjudants Barugand et Guily sont blessés mais le lieutenant Coupois réussit à mettre en position de tir les F.M. des soldats Weidner et Sornoy. le chef d'un char allemand émergeant de sa tourelle, est atteint mortellement, et soudain quatre chars français surgissent, contre-attaquent et font reculer les chars allemands. Alors le décrochage des bataillons du 44e, qui étaient menacés d'encerclement, s'effectua, en grande partie, au delà de toute espérance.

* Adjudant BEAUDIQUEY ou BAUDIQUEY Emile François au 44e Régiment d'Infanterie
né le 13 avril 1903 à Grobois (Doubs)
MPF le 9 juin 1940 à Bailleul-le-Soc (Oise)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... s=&lang=fr

Bien amicalement
Éric Abadie


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org