Nous sommes actuellement le mer. oct. 23, 2019 12:03 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Terrain de Baron
MessagePublié : ven. déc. 24, 2010 18:09 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. déc. 22, 2010 9:51 am
Messages : 67
Localisation : Chantilly 60
Bonsoir,
Après Chamant (et avant Senlis), voilà le terrain de desserrement de Baron où était le II / JG2 sur Bf109G:

Image

Uploaded with ImageShack.us


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. déc. 25, 2010 11:58 am 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : ven. sept. 28, 2007 11:41 am
Messages : 1415
Localisation : St Leu d'Esserent
Bonjour, voici quelques informations extraites de "L'écho de Montlognon" numéro 11/2009.
A Montlognon:
Un aérodrome militaire avait étét créé aux alentours des années 1942/43 par les Allemands, vraisemblablement pour protéger Paris. Il était situé en bordure des bois de Montlognon, derrière le cimetière à gauche de la maison forrestière vers le lieu-dit "La pointe à Blaise".
Les avions de chasse étaient abrités dans les trouées des bois, et la piste herbeuse s'étendait en direction de Baron. (les décollages et atterrissages étaient parfois difficiles en raison de la nature du terrain).
Les soldats Allemands de garde étaient logés au n°31 de l'actuelle rue G. Marchal et les responsables du service d'entretien étaient logés au n°33 de la même rue (maison Perette actuellement maison Jacqueau). La Kommandantur occupait la grande maison face à l'école, elle appartenait à M. Robert Martin, agriculteur à La Chapelle.
L'aérodrome a étét utilisé ensuite par les forces alliées et a été désaffecté au fur et mesure de l'avance des troupes vers le nord. ...
A Fontaine-Chaalis:
En 1939 le château a été réquisitionné par les réfugiés Français et la bâtisse a subi du pillage "utilitaire". Après le débarquement de Normandie le château fut occupé par des aviateurs Allemands jusqu'en août 1944. La famille d'Harcourt, propriétaire à l'époque, put garder quelques pièces pour y vivre et la cohabitation fut parait-il correcte!...

Amicalement jph


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : sam. déc. 25, 2010 17:38 pm 
Hors-ligne

Inscription : mer. déc. 22, 2010 9:51 am
Messages : 67
Localisation : Chantilly 60
Merci pour le témoignage.
Que ce soit pour Chamant (déjà évoqué), Baron ou autres, il y a de nombreux témoignages sur des accidents : c'est vrai que ni les Bf109 au train étroit ni les FW avec leur dièdre et leur vitesse élevée n'étaient à l'aise sur des terrains sommaires.
Certes, les vieux pilotes avaient reçu un entraînement terrains sommaires, mais pas les jeunes, arrivant avec à peine 100 h de vol dont une vingtaine sur la machine, c'était le crash assuré (et s'ils n'étaient déjà pas morts au combat....) !!
J'ai eu également un témoignage sur VAILLY, dans l'Aisne, où les paysans réquisitionnés pour aménager le terrain, lorsque les sentinelles ne les voyaient pas, rebouchaient les trous avec de la paille puis seulement une fine couche de terre par dessus: là aussi, le gars qui plantait une roue là dedans et c'était le capotage !
A+


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org