Nous sommes actuellement le ven. oct. 18, 2019 22:46 pm

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : B 17 Hun Runner
MessagePublié : ven. févr. 27, 2009 15:10 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1924
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Dans le Mavré p289: 15 janvier 1945, Hun Runner, équipage inconnu

P 2Lt Warren B McAllister
CP 2Lt James F Brooksby
N FO Elias Saka
Tog SSgt William E Harris
E Sgt Hugh C Vermilya
RO SSgt Herman O Lochausen
BT Sgt John L Croft
W Sgt William L Brown
T Sgt Guy E Bishop Jr

Retour de mission sur Fribourg. l'équipage avait sauté en parachute et laissé l'avion sur pilote automatique.La récup n'a eu lieu que le 5 juin 1945!

Image

Image

Pb: certaines sources le donnent crashé en Belgique à Court-Saint-Etienne et... ces photos vienent d'un Belge. Cependant ça a bien l'air de coller. J'aurais aimé en parler à Bresles avec Marcel Mavré mais il a préféré les chevaux de trait à Pégase...

Cependant le pilote qui a reçu la DFC en 2004 (à l'âge de 80 ans) déclare qu'il avait perdu deux moteurs au dessus d'Ingolstadt (la cible) et que le 3e avait lâché au dessus de la France. L'avion avait été allégé au maximum en passant par dessus bord tout ce que l'on pouvait (y compris une tourelle de mitrailleuses). Rien n'y fit et à 2000 pieds tout l'équipage sauf lui sauta. Alors qu'il se préparait à le faire il remarqua que l'avion perdait de l'altitude en faisant des cecles et qu'il risquait de heurter ses camarades. Il retourna à sa place et reprit les commandes.
A 500 pieds il sauta à son tour et se blessa à la jambe

By Larry Weist
Deseret Morning News
Published: Friday, July 2, 2004

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : mer. mars 04, 2009 2:06 am 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1924
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonjour

Le pilote est toujours vivant, le courrier part ce matin. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts hein Dominique? :P (merci pour les photos, je lui en adresse une copie).

A+


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. avr. 26, 2009 18:20 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1924
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Le pilote vient de me répondre dans une courte lettre: selon lui son avion s'est crashé en Belgique et il a sauté dans un triangle Ham-Nesles-Roye.

Il y a là quelque chose qui ne colle pas car c'était au retour (cf message précédent où il indique avoir perdu ses moteurs). Si le lieu du saut est bien celui mentionné l'avion est donc tombé en France.

Il est debout à gauche sur cette photo prise avant la mission. Il en effectuera encore 23 avant d'être démobilisé.

Image

Cordialement


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : dim. avr. 26, 2009 19:12 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3363
Magnifique photo

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
 Sujet du message : Planeur
MessagePublié : dim. avr. 26, 2009 21:16 pm 
Hors-ligne

Inscription : ven. oct. 26, 2007 20:24 pm
Messages : 277
Localisation : Gouvieux
In English: FYI :D

"For example, if the airplane was at 35,000 feet or about 7 miles high, it would glide at about 5 miles a minute at a descent rate of about 4000 to 5000 feet a minute. At this gliding speed and descent rate, it would travel between 35 to 45 miles depending on whether there was a tail or head wind."


Haut
   
 Sujet du message :
MessagePublié : lun. juil. 27, 2009 23:19 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 22:35 pm
Messages : 1924
Localisation : Berteaucourt-les-Thennes (80) / Vieux-Moulin (60)
Bonsoir

Je faisais allusion à "un Belge" pour l'origine des photos dans un précédent message. Un autre Belge, chercheur passionné comme nous, m'a contacté et autorisé à reproduire ses mails sur notre forum. Voici donc ce que m'a écrit Régis Decobeck:

"Bonjour,

Par le plus pur des hasard, je suis tombé sur le forum de l'Oise 1940-1945, où il est question du B-17 Hun Runner.

En fait, en 2000-2001, j'ai effectué des recherches concernant cet avion, car les photos m'avaient été prêtées par un habitant de Court-St-Etienne (Brabant Wallon en Belgique). Moi-même habitant Waterloo, je faisais et je fais toujours des recherches concernant ma région.

A l'époque, j'avais pu identifier l'équipage grâce au n° de série vu sur les photos. Ainsi, j'ai pu contacter McAllister, Brooksby, Croft, Brown, Vermilya, Bishop, Harris et le fils de Lochausen... La plupart m'ont effectivement dit qu'ils pensaient avoir sauté au-dessus de la France, mais aucun n'a pu me localiser où. Sur pilote automatique, il est possible que leur avion ait continuer pour terminer sa course en Belgique, bien que l'Oise soit assez éloigné de Court-St-Etienne. Je connais des exemples, notamment en Belgique, où des B-17 ont effectué sur pilotage automatique de longues distances avant de se crasher sans aucun équipage à bord !

J'aimerais connaître le lien qui existe entre l'Oise et cet équipage. Si vous pouviez me renseigner, cela m'intéresserait beaucoup.

Bien à vous.

Régis Decobeck
Waterloo (Belgique)

Le photo de l'équipage sur le forum a été prise lorsque celui-ci était encore à l'entraînement aux U.S.A. Vous avez à l'arrière-plan de gauche à droite : McAllister, Carros, Saka et Brooksby et à l'avant-plan de g. à dr. Vermilya, Brown, Ferrell, Croft et Bishop Jr.
"


Je lui ai transmis les références en ma possession, en particulier celles du Mavré. Voici sa réponse:

"Bonsoir,

J'ai repris les différents témoignages des aviateurs du "Hun Runner" que j'ai pu contacter.

Le pilote, le 2nd Lt Warren B. McAllister, m'a dit qu'avant de donner l'ordre de sauter à son équipage, il a demandé à son navigateur, le F/O Elias Saka, sa position. Celui-ci lui a répondu qu'il se trouvait dans les environs de Nesle, Roye ou St Quentin. Il était alors à 12.000-15.000 pieds, lorsqu'il a donné l'ordre de sauter. Après s'être assuré que tous avaient sauté, il a quitté son siège pour en faire autant. A ce moment l'appareil a viré vers la gauche et le pilote a craint qu'il ne revienne vers ses coéquipiers au bout de leur parachute. Il est retourné aux commandes pour redresser l'appareil en pilotage automatique, puis a sauté par la soute à bombes à environ 500 pieds. Il s'est blessé à la jambe en arrivant au sol. Après un certain temps, une ambulance américaine l'a conduit vers une base où stationnaient des B-26 (il pense que c'était près de St Quentin).

Le bombardier, le S/Sgt William E. Harris, m' a écrit qu'il avait atterri près d'un petit village appelé Lile (?) et qu'ensuite il avait été conduit en voiture au gazogène à Ham. Là, au bureau de poste où le chef parlait anglais, celui-ci a pu contacter sa base pour dire qu'il était sauf.

Les autres m'ont affirmé qu'ils avaient atterri en France, mais aucun n'a su me dire où.

Un seul est retourné près de l'avion. Il s'agit du copilote, le 2nd Lt James F. Brooksby. Il espérait y retrouver ses chaussures sous son siège (c'était plus commode pour marcher que des bottes de vol), mais elles avaient déjà disparu !

Le S/Sgt William E. Harris (bombardier) et le S/Sgt Herman O. Lochausen (radio) étaient en remplacement et ne faisaient habituellement pas partie de cet équipage.

Maintenant je commence à avoir des doutes concernant le lieu du crash en voyant la photo publiée dans le "Mavré". Quelle est sa provenance ? Où a-t-elle été faite ? Celles que m'a fournies mon témoin belge étaient des originaux et il m'a affirmé qu'il les avait faites lui-même... Comment faire la liaison entre Ercheu et Court-St-Etienne (Belgique) ?! Tout le mystère est là !!! Je vais à nouveau enquêter de mon côté et je vous ferai savoir si je trouve quelque chose de neuf.

Bien à vous
."

Comme nous pouvons le constater, ce qui anime ce chercheur comme nous tous n'est pas l'esprit cocardier mais la volonté de trouver une solution à cette énigme. Régis Decobeck m'a de plus fait parvenir deux autres photos :

Image

Image


Voici une belle illustration de la devise de la Belgique : "l'Union fait la force".

Cordialement


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
(c)picardie-1939-1945.org