Nous sommes actuellement le mar. oct. 15, 2019 0:00 am

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00




Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié : jeu. nov. 30, 2017 21:45 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3362
Pour le retour des oeuvres de J. Gotko à Compiègne

Sauvons ces témoignages exceptionnels de la vie au camp de Royallieu!

https://fr.ulule.com/gotko-compiegne/

Que font le département et la région ?

La mairie de Compiègne pourrait participer à hauteur de 15 000 euros.

http://www.courrier-picard.fr/73276/art ... x-encheres

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
MessagePublié : jeu. nov. 30, 2017 21:54 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3362
Les 5 œuvres de Jacques Gotko mises aux enchères le 4 décembre prochain.

Tableau 1 : Camp de Compiègne, déambulations
Aquarelle et encre sur papier
23 x 30 cm
Localisé daté et signé en bas à droite « Front-Stalag 122
Compiègne Septembre 1941 Gotko »

Tableau 2 : Camp de Compiègne, un soldat. 1941
Aquarelle et encre sur papier
21 x 26 cm
Localisé, daté et signé en bas à droite « Front-Stalag 122
Compiègne Septembre 1941 Gotko »

Tableau 3 : Camp de Compiègne, trois groupes de personnes
Aquarelle et encre sur papier
21 x 26 cm
Localisé daté et signé en bas à droite « Front-Stalag 122
Compiègne Septembre 1941 Gotko »

Tableau 4 : Camp de Compiègne, tour de contrôle et paysage
Aquarelle et encre sur papier
21 x 26 cm
Localisé daté et signé en bas à droite « Front-Stalag 122
Compiègne Septembre 1941 Gotko »

Tableau 5 : Camp de Compiègne, derrière les barbelés
Aquarelle et encre sur papier
23 x 30 cm
Localisé daté et signé en bas à droite « Front-Stalag 122
Compiègne Septembre 1941 Gotko »

-----------------------------------------------------------------
Jacques Gotko (Yankelli Gotkovski dit)

Originaire de Biélorussie, la famille de Jacques Gotko se réfugie à Paris en 1905. Le père de Gotko, sidérurgiste chez Fiat, meurt prématurément en 1913, laissant sa femme et ses enfants dans le dénuement. Le jeune Gotko (né à en 1899 à Odessa (Ukraine), entre à l’académie des Beaux-Arts, assiste aux cours de Marcel Gromaire et bientôt expose dans les salons parisiens. Attentif aux leçons de son maître, il retient l’aspect géométrique de la composition, l’apparence massive des formes et l’éclat des couleurs. Pour faire vivre sa famille, il est décorateur pour une société cinématographique. Il est aussi aquarelliste, graveur et dessinateur.

En 1937, Jacques Gotko quitte Paris et s’installe dans un petit village en Charente-Maritime, où il se consacre à son art. En juin 1941, il est arrêté et interné à Compiègne dans la section «soviétique» du camp et malgré cette vie pénible il continue de dessiner. En septembre 1942, il est transféré à Drancy où il réalise des portraits. Le 31 juillet 1943, il est déporté – convoi n° 57 – à Birkenau et meurt du typhus le 2 janvier 1944. Sa mère et sa sœur furent arrêtées à Bordeaux, internées à Drancy et déportées à Auschwitz le 11 novembre 1942.

[Nieszawer & Princ
"Artistes juifs de l’Ecole de Paris 1905-1939"
Editons Somogy 2015
expertise@ecoledeparis.org]
http://www.ecole-de-paris.fr/artiste/jacques_gotko


Pièces jointes :
Jacques Gotko1.jpg
Jacques Gotko1.jpg [ 36.1 Kio | Consulté 605 fois ]
Jacques Gotko2.jpg
Jacques Gotko2.jpg [ 41.63 Kio | Consulté 605 fois ]
Jacques Gotko3.jpg
Jacques Gotko3.jpg [ 35.03 Kio | Consulté 605 fois ]
Jacques Gotko4.jpg
Jacques Gotko4.jpg [ 35.97 Kio | Consulté 605 fois ]
Jacques Gotko5.jpg
Jacques Gotko5.jpg [ 39.22 Kio | Consulté 605 fois ]

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"
Haut
   
MessagePublié : jeu. déc. 07, 2017 23:56 pm 
Hors-ligne
Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : jeu. sept. 27, 2007 21:28 pm
Messages : 3362
Le Mémorial de l'internement et de la déportation de Compiègne n'a pas remporté les enchères. 8 000 euros avaient été rassemblés, plus les 15 000 euros de la municipalité soit 23 000 euros. Le Mémorial de la Shoah (Paris) a fait monter les enchères, jusqu’à 14 000 euros par dessin. trop haut trop fort pour Compiègne. Mais finalement le département, la région qu'ont-ils proposé ?

toujours est-il que c'est le Mémorial de la Shoah qui a emporté les enchères.



Citer :
communiqué du Mémorial de l'internement et de la déportation- Camp de Royallieu


Communiqué sur la vente aux enchères des dessins de Jacques Gotko - 4 décembre 2017

Le Mémorial l'internement et de la déportation avait été Informé fin octobre d'une vente aux enchères à Drouot de 5 dessins aquarellés de Jacques Gotko, interné au camp de Compiègne-Royallieu en 1941-1942 puis déporté et assassiné au camp d'Auschwitz-Birkenau. Ces œuvres représentent le camp de Royallieu, son environnement proche, les camarades d'internement de l'artiste, les soldats allemands, les miradors, et ils sont tous datés et situés "Frontstalag 122- Compiègne, septembre 1941".

L'estimation de chaque dessin étant très élevée (2000-3000€), le budget du Mémorial ne permettait pas d'enchérir.
Le Maire de Compiègne Philippe Marini, soucieux d'enrichir les collections du Mémorial, a débloqué un budget exceptionnel de 15000€ pour cette vente.
Le Mémorial et l'association Trans'mission qui le soutient depuis plusieurs années ont lancé une campagne de financement participatif sur le site ulule.com afin de recueillir des dons.
Bien que n'ayant pas atteint l'objectif de départ, cette campagne a fait l'objet d'une forte mobilisation : familles d'internés-déportés, associations, Fondations, particuliers philanthropes, tous fidèles et attachés à la mémoire du camp de Royallieu. 75 contributeurs ont versé au total (sur Ulule et par le biais de chèques et virements) 8000€ en moins de 3 semaines, soit un don moyen de près de 100€. Que chacun et chacune soir ici chaleureusement remercié pour son soutien.
Merci également à la presse locale et régionale qui a largement relayé notre appel au don.

Fort de cette mobilisation sans précédent, le Mémorial avait toutes ses chances d'acquérir un ou plusieurs dessins.

Nous tenons à saluer les institutions qui ont été dans la concertation : le Musée d'art et d'histoire du Judaïsme et le Mémorial de Yad Vashem qui se sont retirés de la vente pour éviter une surenchère inutile. Cependant, malgré nos efforts et notre volonté de dialogue, le Mémorial de la Shoah a acquis la totalité des dessins. Toutefois, il s'est engagé à la mise en place d'un dépôt à Compiègne.

_________________
Frédéric - co-administrateur du site et forum "Picardie 1939 - 1945"
Président association "Picardie 1939 - 1945"


Haut
   
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Le fuseau horaire est réglé sur UTC+01:00


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas transférer de pièces jointes dans ce forum

Rechercher :
Atteindre :  
cron
(c)picardie-1939-1945.org