De la Somme à la Bresle

LEFEBVRE Alain, De la Somme à la Bresle, T1-5 juin 1940, Éditions Aurea Vallis  2015
Format 21 x 29,7, 359 pages, 40€.

COUV

Un nouveau livre sur la Somme est un événement rare et je me devais de l’avoir dans ma bibliothèque. De plus j’étais intrigué par ses 359 pages consacrées exclusivement au 5 juin 1940. Un bonne lecture d’été donc et qui allait peut-être remiser aux oubliettes le Juin 1940 sur la Basse-Somme de Vasselle qui faisait autorité.
Disons-le tout de suite, la déception fut grande. Il s’agit en fait d’une compilation de rapports d’officiers in extenso avec de très maigres paragraphes d’articulation, la lecture continue est donc fastidieuse.
Côté illustration ce n’est guère plus engageant… Les photos sont toutes très connues et souvent mal reproduite. C’est également le cas des cartes et croquis, au demeurant fort utiles, qui sont pixellisés.
Les sources sont limitées, surtout côté allemand avec de larges extraits de Rommel.

Ce bilan très négatif peut paraître sévère mais on sent qu’il ne s’agit pas d’une oeuvre d’historien. Si l’on songe à ce que coûte une visite au SHD on peut se consoler en disposant pour le même prix d’un ensemble de documents pour enrichir la lecture de Vasselle qui reste la référence.

Picardie 1939 – 1945 -Marc Pilot – juillet 2016


Alain LEFEBVRE a tenu à apporter les précisions suivantes :

Comme pour l’ensemble de mes livres, le choix a été fait de repartir des sources originales de cette époque et de ne pas se contenter de la bibliographie existante, source d’interprétations.

Le livre s’appuie donc sur les rapports d’officiers et sous-officiers qui ont combattu dans les villages de la région. Ce sont les seuls témoignages dont nous disposons aujourd’hui pour reconstituer l’attaque allemande vue du côté français. Les J.M.O et les historiques des différentes unités présentes dans la région (corps d’armée, divisions, régiments,…) ont également été utilisés. Un total de 90 boites d’archives des Services Historiques de la Défense de Vincennes a été consulté, soit 18 déplacements au S.H.D. (pour rappel, il n’est possible de consulter que 5 documents par visite…).

Après une introduction sur le début de la guerre jusqu’à Dunkerque et la Bataille d’Abbeville, puis un rappel des forces en présence dans le secteur à l’ouest d’Amiens, le livre raconte en trois grands chapitres, correspondant aux secteurs d’attaque des trois corps d’armée allemands de la 4ème armée allemande, la journée du 5 juin. Tous les secteurs, y compris celui de la 51st Highland Division écossaise, présente le long de la côte, sont décrits.

Le choix a été fait de reproduire ces documents : ils permettent à toute personne habitant à l’ouest du département de la Somme de connaître l’histoire des combats dans ou à proximité de son village et d’avoir accès à ces documents de référence. Mais le lecteur pourra également consulter l’histoire des villages alentour. Il pourra, s’il le souhaite, avoir accès à l’ensemble de l’histoire de l’ouest amiénois pendant ces journées tragiques. L’utilisation de ces documents permet de suivre l’évolution des combats pas à pas, village par village, heure par heure et de reconstituer le déroulement de la journée dans son intégralité. Les cartes permettent de suivre l’évolution secteur par secteur. Quand ils sont présents, les schémas accompagnant les rapports d’officiers et de sous-officiers sont reproduits à l’identique pour un maximum de précision.

Ce retour aux sources côté français est accompagné de documents nouveaux et originaux. Outre les traditionnels carnets de Rommel, qui servent de fil conducteur au parcours de la 7ème Panzer Division pour la journée du 5 juin, le livre s’appuie également sur de nombreux documents issus des archives militaires allemandes (Bundesarchiv de Freiburg) : 27 pages de documents allemands traduits en français, facilement repérables dans le livre à leur fond vert pâle, parfois accompagnées des documents d’archives originaux sont présentes et permettent de décrire l’attaque allemande vue du côté allemand, en particulier dans le secteur de la 5ème Panzer Division du général Lemelsen, dans la région de PONT-REMY, et dans le secteur du 38 A.K. du général von Manstein dans la région de PICQUIGNY – AILLY-SUR-SOMME.

Les cartes de Rommel, issues des Bundesarchiv et reproduites à l’identique sur les cartes d’état-major d’époque utilisées par les Allemands sont présentes dans le livre. Elles ont été réalisées par l’état-major du général Rommel au cours de la journée. Ces cartes permettent de suivre l’attaque allemande pas à pas. Elles sont totalement inédites, ne sont citées dans aucun ouvrage historique et apportent un regard nouveau, d’une très grande précision sur le déroulement de l’attaque allemande. Le parcours des blindés de Rommel y est par ailleurs décrit avec une extrême précision.

Bien que connues des amateurs, certaines photographies présentes dans le livre le sont nettement moins du grand public et il semblait intéressant de les diffuser de manière plus large. Certaines photographies, issues d’ouvrages allemands, ont par ailleurs été reproduites avec leur commentaires originaux en allemand, traduits en français, ce qui n’avait pas été fait jusqu’à présent. D’autres sont tout simplement inédites et méritaient d’être connues du public. Le livre contient plus de 300 photographies en noir et blanc et en couleur, prises dans la région par les Allemands, permettant de reconstituer avec précision les combats. Des photos prises sur le terrain sont mises en vis-à-vis des photographies d’époque et permettent d’identifier avec exactitude les lieux des combats.

Bien que « non historien », mais scientifique de formation (ingénieur et docteur HDR), l’auteur a réalisé les livres « Juin 1940 de la Bresle à la Somme – tomes 1 et 2 » avec la plus grande rigueur possible, pour reconstituer les événements et permettre au lecteur de se construire sa propre opinion sur la réalité des combats de juin 1940 dans la région.