Hier -Aujourd’hui (M-S)

Noyon

Noyon 1500
1er BCC

Pierrefonds

pierrefonds 1500 2
Rue du 8 mai 1945 (D 973 venant de Palesnes)
pierrefonds 1500
Rue du Mont Berny (D 336 qui mène à Cuise-la-Motte)

Pont-Sainte-Maxence

psm 1500
La photo est prise du quai A. Deschamps, avec vue de la place Perronet et début de la rue Perronet , RN 17, on peut apercevoir le clocher de la mairie en arrière-plan.

psm 1500 2

 

psm 1500 3
Prises de guerre allemandes (juin 1940) sur la place du Maréchal de Lattre de Tassigny.

Saint-Leu-d’Esserent

SLE 1500
Place Barroche
SLE 1500 2
Passage à niveau rue Pasteur
SLE 1500 3
Rue Christine
SLE 1500 4
Rue de l’Hôtel Dieu
SLE 1500 5
Place du Perron

Saint-Martin-Longueau

SML 1500
La destruction du pont de Pont-Sainte-Maxence contraignit les unités françaises en retraite à abandonner leur matériel lourd. Des fantassins de l’ID 44 jettent un coup d’oeil sur des pièces de DCA de 75 à Saint-Martin-Longueau le 10 juin 1940.
SML 1500 2
L’ID 44 dans la poussière.
SML 1500 3
Sur la droite un R 35 avec as de cœur sur la tourelle
SML 1500 4
La voie a été sommairement déblayée
sml
Sortie du village direction Creil : halte d’un convoi se dirigeant vers l’arrière

Saint-Maximin

StMax1500 2
Rue Jean Jaurès
StMax 1500 5
Le milieu de la Rue Jean Jaurès
StMax 1500 3
L’École des filles, impasse Parrain, après les bombardements de 1944
StMax 1500 4
La Poterne ; l’endroit est impossible à reconnaître si l’on n’est pas Lupovicien…
StMax 1500 6
La Poterne

Senlis

senlis 1500
Photos prises au niveau du 81 rue de la République (RN17), en regardant vers le sud, direction Paris. La photo Allemande doit dater de la fin de la campagne de juin 1940 ou de l’été 1940. Sur la droite on remarque l’enseigne de l’Hôtel du Grand Cerf et sur la gauche un drapeau avec une croix rouge indique l’emplacement d’un poste de secours.
senlis 1500 2
Deux prisonniers français avec une escorte décontractée au carrefour de la rue de Paris à gauche et la rue de la République ou RN17 à droite.
senlis 1500 3
Place Saint Martin, un soldat allemand examine l’embrasure, pour un canon de 25 semble-t-il, pratiquée dans un mur : simple bricolage ou élément de la ligne Chauvineau ?